Grace to You Resources
Grace to You - Resource

 

Ce soir, nous arrivons au message de conclusion dans notre brève série sur l'armée invisible de Dieu, l'étude des anges saints. Ceci est la partie 3 de notre étude. Dans les deux premières parties - et dans celle-ci aussi - nous allons vraiment préparer nos cœurs pour une étude de l'Épître aux Colossiens que nous commencerons, Dieu voulant, la semaine prochaine. Donc, vous pourrez lire le livre de Colossiens cette semaine et préparer vos cœurs car dimanche prochain nous commencerons cette nouvelle étude.

Maintenant, nous avons donné dans ces messages de nombreux détails sur les anges saints. Au cours des années passées et les études précédentes, nous avons parlé en détail des anges déchus, des démons, et ainsi nous avons estimé qu'il serait souhaitable de parler pendant trois messages des anges saints de Dieu, ceux qui ne sont pas tombés. Et j'espère qu'après cette étude ensemble, nous aurons tous une meilleure compréhension des anges. Je suis sûr que oui, et j'espère en plus que nous aurons aussi une meilleure compréhension de Dieu. Je pense qu'une chose importante que j'ai comprise pendant cette étude, une chose qui continue à me revenir, c’est le soin extraordinaire que Dieu a pris pour assurer et garantir la sécurité de Ses enfants dans un sens physique. Il a atténué mes angoisses en ce qui concerne des accidents, des maladies physiques ou des dangers, juste en me faisant savoir que les anges de Dieu sont les dispensateurs de soins physiques, de protection et d'orientation pour des enfants de Dieu.

Nous avons appris qu'ils sont des êtres étonnants. Je suis sûr que nous ne serons jamais pleinement conscients de tout ce qu'ils peuvent faire jusqu'au jour où nous les rencontrerons, et peut-être à ce moment-là, notre compréhension s'améliora après un aperçu de leurs pouvoirs. Nous en avons un peu discuté la semaine dernière et je vais simplement continuer à partir de là en disant que les anges chantent. Esther Vernon a chanté cette chanson sur le chant des anges, une chanson la plus commentée de tout que nous avons chanté dans cette église. Tout le monde s'est levé après son chant pour analyser la théologie des paroles de la chanson. Et la question a été posée : est-ce que les anges chantent ? Permettez-moi de vous montrer quelque chose d'intéressant à ce sujet pour démarrer le message de ce soir. Lisons Job, chapitre 38, verset 7 qui décrit la création de Dieu alors qu’Il crée le monde. Le verset 4 parle de poser les bases de la terre et le verset 5, de les mesurer et ainsi de suite. Le verset 7 dit que toute cette création a eu lieu quand les étoiles du matin chantaient ensemble et que tous les fils de Dieu - bien sûr, cela se réfère aux anges - criaient de joie. Donc, nous savons que les anges ont chanté lors de la création du monde, lors de la création de l'univers. Toutes les étoiles du matin chantaient ensemble. Donc, nous savons que les anges chantent.

Pour vous donner un parallèle, regardez Apocalypse, chapitre 5, verset 11. «Je regardai et j'entendis la voix de beaucoup d'anges autour du trône avec celle des êtres vivants et des anciens — leur nombre était des dizaines de milliers de fois dix mille, des milliers de milliers. Ils disaient d'une voix forte : L'Agneau qui a été immolé est digne de recevoir puissance, richesse, sagesse, force, honneur, gloire et bénédiction. » Et les anges chantent : « Digne est l’Agneau ». Maintenant, la question est : Sont-ils en train de chanter vraiment ? Verset 9 : « Ils chantent un chant nouveau. » Les quatre êtres vivants, qui sont des anges, et les vingt-quatre anciens, qui sont, je crois, des représentants de l'église - et il me semble que tous les autres anges se joignent à cette nouvelle chanson... Donc, oui - notez ça - les anges chantent au moins deux fois dans la Bible. Une fois à la création du monde et encore une fois au retour de Jésus-Christ. Savez-vous ce qui est particulièrement intéressant à ce sujet ? Rien ne dit qu'ils chantent entre ces deux événements. Il semble que, immédiatement après que Dieu ait créé le monde et après la chute de l'homme, les anges ont perdu leur chanson. La chose qui va restaurer le chant des anges est le retour de Jésus-Christ ; puis ils vont chanter à nouveau.

Maintenant, dans l'intervalle, alors qu'ils ne chantent pas, ils sont très occupés à faire autre chose, et nous avons vu cela ensemble. Nous avons parlé de leur existence, de leur origine, du fait qu'ils sont des êtres créés ; nous avons parlé de leur nature, que ce sont des êtres spirituels et pourtant ils ont une forme parce qu'ils se déplacent d'un endroit à l'autre. Nous avons donc vu leur existence, leur origine et leur nature, et la dernière fois nous avons commencé à regarder leur ministère. Nous avons dit qu’il y a quatre catégories de ministère pour les anges. Ils servent Dieu, ils servent le Christ, ils servent le croyant, et ils servent le non-croyant. Ce sont les quatre catégories du service des anges.

Premièrement, ils servent Dieu, nous l'avons dit, ils servent dans l'adoration et ils ont un ministère de service. Nous voyons les anges dans la Bible autour du trône de Dieu et ils disent : «Saint, saint, saint, » tout en louant Dieu, tout en exaltant Dieu, tout en adorant Dieu. Ensuite, nous les voyons en train de servir Dieu. Dieu a quelque chose à faire et Il envoie Ses anges comme messagers.

Deuxièmement, nous avons dit que les anges ont un ministère envers le Christ. Nous avons vu le ministère des anges envers le Christ en annonçant Sa naissance. Ils Le servaient au moment de Sa naissance et tout au long de Sa vie terrestre. Ils Le servaient lors de Sa tentation, au début de Son ministère. Plus tard, à Sa résurrection, ils étaient là et aussi ils ont assisté à Son ascension au ciel et ils seront avec Lui quand Il reviendra. Mais nous avons dit que dans la vie du Christ, il y avait une période de temps où les anges n'ont pas aidé le Christ. Vous vous en souvenez ? C’était lors de Sa mort. Et c'est la première fois où il a dit : «Si j'avais voulu, j'aurais pu appeler 12 légions d'anges», mais il a choisi de ne pas le faire afin de mourir pour vous et pour moi. En dehors de cela, les anges l’ont assisté dans toute Sa vie. Et ils Le servent encore et ils reviendront avec Jésus lors de Sa seconde venue.

Troisièmement, nous avons commencé à voir le ministère des anges envers les croyants, comment les anges nous servent en tant que chrétiens et ce fut vraiment passionnant. Dans Hébreux 1 : 14, nous avons regardé un verset de base : «Ne sont-ils pas tous des esprits serviteurs, envoyés pour exercer leur ministère en faveur de ceux qui vont hériter le salut ? » Les anges sont des serviteurs, envoyés pour servir les héritiers du salut. C'est nous ! Les anges ont pour ministère de prendre soin des chrétiens. Maintenant, cela doit être un emploi à temps plein. Aucun doute à ce sujet ! Dieu a choisi quelques-uns d'entre eux pour activement prendre soin de nous. Il semblerait qu'il y ait certains anges assignés à certains croyants. Les gens me demandent toujours : «Avons-nous un ange gardien ? » Eh bien, je ne suis pas sûr que nous en avons qu’un seul. Je préfère penser que nous avons probablement tout un tas d'anges qui ont pour ordre de répondre à nos besoins.

Qu'est-ce que les anges font pour le croyant ? Premièrement, - et nous avons vu cela la dernière fois mais ce n'était qu'un examen rapide - ils sont occupés à nous surveiller. Ils observent l'église. Vous vous en souvenez ? Je vous ai dit qu'ils regardent les femmes pour voir si elles sont soumises. Ils regardent le prédicateur. Ils regardent la vie du croyant. En fait, Daniel appelle même les anges du nom d’«observateurs». Deuxièmement, ils révèlent la vérité de Dieu. Nous les voyons souvent dans la période biblique en tant qu'agents par lesquelles les Écritures de Dieu sont transmises. Quand Dieu a écrit la loi avec Son doigt sur le mont Sinaï dans la pierre, les anges ont pris la loi pour l'apporter à Moïse. Ils sont des agents d'exécution de la révélation de Dieu dans de nombreux cas. Troisièmement, pour les croyants, ils sont occupés à les guider. Nous voyons, à travers l'histoire, des anges de Dieu guidant les hommes de Dieu à divers endroits. Un ange guide Philippe. Un ange guide Corneille. Un ange guide Pierre. Quatrièmement, ils sont occupés à pourvoir. Vous vous souvenez quand Élie a couru sur la route pour s'échapper à la reine et n’avait rien à manger ? Un ange est venu, l’a servi, l'a touché et l'a nourri. Donc, ils observent, ils révèlent, ils guident et ils pourvoient. Et puis nous arrivons à un cinquième ministère et c'est là où nous commençons ce soir.

Le cinquième ministère qu’ont les anges que nous trouvons dans la Bible envers les personnes croyantes est la protection. Ils sont impliqués dans un travail de sécurité. Ils gardent le peuple de Dieu des dangers physiques. Les anges sont impliqués dans la protection. Laissez-moi vous donner un exemple de cela. Ouvrez votre Bible à Daniel, chapitre 3. Daniel 3 - J'aime beaucoup cette histoire, elle est tout simplement formidable. Nabuchodonosor avait un problème d'ego et il voulait que tout le monde arrêtent d'adorer les autres dieux pour l'adorer, lui-même. Et tout le monde devait adorer Nabuchodonosor, selon la loi. Eh bien, il y avait des gens hébreux qui ne se souciaient pas de cette loi. Ils ont décidé qu'ils allaient continuer à adorer Dieu. Shadrac, Méshac et Abed-Nego - Vous souvenez-vous de l'histoire ? Ils ont dit : « Nabuchodonosor » - « Nabuchodonosor : Nous n'avons pas besoin de te répondre là-dessus »,  verset 16. En d'autres termes, nous ne sommes même pas préoccupés par cela. Nous ne sommes même pas inquiets par toute cette affaire, Nabuchodonosor. Nous allons continuer à faire ce que nous faisons depuis toujours.

« Si notre Dieu que nous servons peut nous délivrer, il nous délivrera de la fournaise ardente et de ta main, ô roi. Sinon, sache quand même, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux et que nous n'adorerons pas la statue d'or que tu as dressée. » . Eh bien, Nabuchodonosor était plein de fureur. Il est vraiment devenu fou. Et j’aime cela, « l'aspect de son visage changea ». Vous savez ce que cela signifie ? Il plissa son visage, tellement il était fou. Oh, il devint fou furieux. « Il ordonna de chauffer la fournaise sept fois plus qu'il n'était habituel de la chauffer. » Chauffer cette fournaise et ils iront dedans « Puis il ordonna à quelques soldats parmi les plus vigoureux de son armée de venir » - Il avait peur d’avoir un combat, alors il a pris des bras forts – « leur demanda de lier Shadrak, Méshak et Abed-Nego et de les jeter dans la fournaise ardente. Ils furent donc liés, revêtus de leurs habits, de leurs tuniques, de leurs manteaux et de leurs autres vêtements et jetés dans la fournaise ardente. Comme, sur l'ordre sévère du roi, la fournaise avait été excessivement chauffée, les flammes tuèrent les hommes qui y avaient jeté Shadrak, Méshak et Abed-Nego ».

Les gars qui les ont jetés dans le feu ont tous été brûlés vifs parce que le feu était si chaud. « Et ces trois hommes, Shadrak, Méshak et Abed-Nego tombèrent liés dans la fournaise ardente. » Les autres hommes sont en train de brûler et eux, ils sont dedans mais sans brûler. « Alors le roi Nabuchodonosor fut effrayé et se leva précipitamment. Il dit à ses conseillers : N'avons-nous pas jeté dans le feu trois hommes liés ?» Ils répondirent et lui dirent. « Ils répondirent au roi : Bien sûr, ô roi ! » «Il reprit : Eh bien, je vois quatre hommes sans entraves qui marchent indemnes dans le feu ; et l'aspect du quatrième ressemble à celui d'un fils des dieux. » Eh bien, Nabuchodonosor était tellement choqué... lisons le verset 26 : «Puis Nabuchodonosor s'approcha de l'ouverture de la fournaise ardente et dit : Shadrak, Méshak et Abed-Nego, serviteurs du Dieu Très-Haut, sortez et venez ! Et Shadrak, Méshak et Abed-Nego sortirent du feu. »

C’est formidable, n’est-ce pas ? « Les satrapes, les intendants, les gouverneurs et les conseillers du roi se rassemblèrent ; ils virent que le feu n'avait eu aucun pouvoir sur le corps de ces hommes, que les cheveux de leurs têtes n'avaient pas été brûlés, que leurs habits n'étaient pas endommagés, et qu'ils ne sentaient même pas le brûlé. » Ils n'étaient pas du tout affectés ! « Nabuchodonosor dit : Béni soit le Dieu de Shadrak, de Méshak et d'Abed-Nego, lui qui a envoyé son messager et délivré ses serviteurs, car ils ont eu confiance en lui.» Vous savez qui était le quatrième ? Certains disent que c'était Jésus-Christ. Pour sûr, c’était un ange - peut-être l'ange du Seigneur. "Un semblable au fils des dieux» c’était le commentaire des païens. Un ange les a livrés du milieu de la fournaise qui a brûlé à mort les soldats qui ont essayé de les jeter dans le feu.

Permettez-moi de vous montrer autre chose dans Daniel 6. Les anges étaient occupés par la vie de Daniel et de ses amis. Cette fois, c’est un autre roi, Darius, qui a le même problème que Nabuchodonosor, il voulait que tout le monde l’adore, lui, et que tous obéissent à sa religion. Donc, le verset 16 de Daniel 6 dit qu'ils ont appelé Daniel et ils l'ont amené pour le jeter dans la fosse aux lions. Eh bien, c'était sous l'ordre du roi. « Le roi dit à Daniel : Ton Dieu, que tu sers avec persévérance, te délivrera ! » Vous savez, je pense vraiment que ce roi aimait beaucoup Daniel. Et je pense qu'il a vraiment cru au Dieu de Daniel quand il a dit : «Ne t’inquiète pas, Daniel. J'ai vu l'histoire que ton Dieu m'a rapportée, et tu iras bien. Tu iras là-bas et Il va te faire sortir. » Maintenant, voilà ce qu'on appelle la foi d'un païen, vous voyez ? « On apporta une pierre et on la mit sur l'ouverture de la fosse ; le roi la scella de son anneau et de l'anneau de ses fonctionnaires, afin que rien ne soit changé à l'égard de Daniel.» Et là, il est dans la fosse. « Le roi se rendit ensuite dans son palais ; il passa la nuit à jeun » - verset 18. Il n’a pas mangé. « Il ne fit pas venir de concubine auprès de lui ; le sommeil le fuyait. » Il vient probablement d’arpenter toute la nuit, se souciant de Daniel.

« Le roi se leva au point du jour, avec l'aurore, et il se rendit en toute hâte à la fosse aux lions. En s'approchant de la fosse, il appela Daniel d'une voix triste. Le roi demanda à Daniel : Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu, que tu sers avec persévérance, a-t-il pu te délivrer des lions ? » Es-tu là, Daniel ? « Et Daniel dit au roi : O roi, puisses-tu vivre toujours ! Mon Dieu a envoyé son messager pour fermer la gueule des lions ; ils ne m'ont fait aucun mal » C’est une histoire fantastique, n’est-ce pas ? Comment Dieu a protégé Daniel ? En envoyant un ange - ou peut-être des anges dans ce cas.

Les anges de Dieu sont occupés à protéger des croyants. Regardez 2 Rois chapitre 6. Et nous en avons fait allusion, je pense, au début de notre étude, mais regardons à nouveau. 2 Rois 6 : 8. «Le roi d'Aram était en guerre contre Israël» - c'est dans le verset 8 – « il tint conseil avec les gens de sa cour et dit : J'établirai mon campement à tel et tel endroit. » Alors, il y a une guerre entre Israël et la Syrie, je veux juste établir cela. Verset 14 : « Il y envoya des chevaux, des chars et une forte troupe, qui arrivèrent de nuit et encerclèrent la ville. » - verset 15 – « L'auxiliaire de l'homme de Dieu se leva de bonne heure et sortit. Une troupe cernait la ville, avec des chevaux et des chars. Le serviteur dit à l'homme de Dieu » - c’est Elisée – « Ah ! maître, comment ferons-nous ? » Regardez-nous, nous sommes entourés par l'ennemi, les Syriens. Et il dit : «N'aie pas peur, car ceux qui sont avec nous sont plus nombreux que ceux qui sont avec eux. » Le serviteur se gratte la tête et « Que veux-tu dire par là ? » « Elisée pria : SEIGNEUR, ouvre ses yeux, je t'en prie, pour qu'il voie ! Le SEIGNEUR ouvrit les yeux du serviteur, et il vit. » Que voit-il ? «La montagne était pleine de chevaux et de chars de feu, tout autour d'Elisée. » Il y avait toute une armée angélique autour d’eux.

Savez-vous ce que l'armée angélique a fait ? C’est intéressant. Verset 18. «Les Araméens descendirent vers Elisée. Celui-ci pria le SEIGNEUR, en disant : Frappe cette troupe de cécité, je t'en prie ! Il les frappa de cécité, selon la parole d'Elisée. » Les anges apparemment sont descendus et les frappèrent de cécité. Je ne sais pas s'ils l'ont fait comme ça, soudainement, comme à Sodome, mais ils l'ont fait et ils le faisaient souvent, apparemment. Ils les rendirent tous aveugles et puis ils les ont guidés jusqu'à la Samarie où ils étaient irrémédiablement hors du territoire, en les faisant défiler, complètement aveugles, jusqu'à leur retour en Samarie. Encore une fois Dieu a délivré, Dieu a protégé Son peuple. Vous dites : «Eh bien, qu'en est-il dans le Nouveau Testament ? Avons-nous des illustrations dans le Nouveau Testament des anges protecteurs du peuple de Dieu ? » Oui. Aucun doute à ce sujet.

Dans le chapitre 27 des Actes. Maintenant, vous vous en souvenez certainement, lorsque nous l'avons étudié, c’est un chapitre fantastique. Paul est sur le chemin de Rome et il est dans un navire et lisons Actes 27, verset 14 : «Mais peu après, venant de l'île, un vent de tempête appelé euraquilon s'est déchaîné. » C’est un vent redouté dans la Méditerranée - le vent du nord-est, si vous voulez – « Le bateau a été entraîné, sans pouvoir tenir contre le vent, et nous nous sommes laissé porter à la dérive. » En d'autres termes, ils ont laissé tomber des contrôles et le vent dirigeais le bateau là où il voulait. « Tandis que nous passions au-dessous d'une petite île appelée Cauda, nous avons réussi, à grand-peine, à nous rendre maîtres de la chaloupe ». En d'autres termes, ils avaient peur de perdre le canot qui était attaché à l'arrière et ils ont travaillé dur pour le maintenir, pendant que la tempête empirait... « après l'avoir hissée » - ils ont finalement mis le canot à bord pour ne pas le perdre – « ils se sont servis des moyens de secours pour attacher le bateau ». Ceci est ce qu'on appelait ceindre le navire. Ils jetaient des cordes tout autour pour le fixer et le serrer avec des donzelles, en serrant littéralement les planches ensemble pour que l'ensemble du navire ne se désagrège pas en plein milieu de tempête.

« De crainte » - dit verset 17 – « d'échouer sur la Syrte ». La Syrte était un cimetière de navires sur la côte nord-africaine. Vous voyez, ils étaient sur la partie nord de la Méditerranée, et ce vent du nord descend, un Euraquilo, le vent le plus redouté. Cela les conduit tout droit vers le cimetière des navires en bas sur la côte nord de l'Afrique et ils essaient de tenir l'ensemble. « Ils ont descendu l'ancre flottante », signifie littéralement qu’ils ont diminué la vitesse, tout abaissé, et se sont laissé conduire par le vent. «Comme nous étions fortement secoués par la tempête, ils se sont débarrassés le lendemain d'une partie de la cargaison. » Ils ont commencé à jeter dehors la cargaison. « Le troisième jour, ils ont jeté de leurs propres mains les agrès du bateau.  Ni le soleil, ni les étoiles n'avaient paru pendant plusieurs jours, et la tempête restait si forte que nous avions finalement perdu toute espérance d'être sauvés. » Dans le noir, vous voyez, sans soleil et sans étoiles, il n'y avait aucun moyen de naviguer, et étant entraînés par une tempête comme ça, ils ne savaient pas ce qu'ils allaient percuter.

« Ils n'avaient pas mangé depuis longtemps.» - c’est formidable – « Alors Paul, debout au milieu d'eux, leur a dit : Mes amis, vous auriez dû m'écouter et ne pas repartir de Crète ; vous auriez évité ce péril et ce dommage. Mais maintenant, je vous exhorte à prendre courage» - il essaie de remonter le moral des hommes – « car aucun de vous ne périra, mais seulement le bateau. » Maintenant, vous comprenez cela ? Comment prendriez-vous ces nouvelles ? « Aucun de vous ne périra, uniquement le bateau. » Et que ferons-nous ici sans navire ? Vous dites : «Comment Paul savait-il cela ?» Le verset 23 : «En effet, un ange du Dieu auquel j'appartiens et à qui je rends un culte s'est présenté à moi cette nuit ». Et tu sais ce que l'ange a dit ? « N'aie pas peur, Paul ; il faut que tu comparaisses devant César, et Dieu t'accorde la grâce de tous ceux qui naviguent avec toi. »

Vous savez, alors que ce tout petit navire traversait la Méditerranée à la merci de ce vent, il y avait toute une légion d’anges suspendus pour protéger tout le monde et toute chose. Dieu avait envoyé Ses anges. L'incroyable histoire continue pour montrer comment ils sont arrivés à un endroit merveilleux d'atterrissage. Ils ne pouvaient pas le croire. Au lieu d'être entraîné au sud, ils ont effectivement été entraînés vers leur destination. Et ils sont arrivés, l'ensemble du navire désintégré sur les rochers ; tout le monde est tombé dans les vagues. Un peu plus tard, ils ont commencé à reprendre conscience sur le rivage ; ils ont vérifié et chaque personne était là, mais le navire avait été totalement détruit, tout comme l'ange l’avait dit. Les anges de Dieu prennent soin de protéger le peuple de Dieu.

Une personne m'a raconté une fois qu'ils conduisaient sur l'autoroute. Et tout d'un coup - ils se sentaient très fatigués et tout d'un coup ils se sont réveillés en sursaut et se sont trouvés garés sur le côté de l'autoroute. Il disait : «Je ne sais pas comment cela est arrivé. Je me suis endormi au volant. La dernière chose dont je me souviens, c'est que je conduisais sur la voie rapide. Après je constate que je suis garé sur la bande d’arrêt d’urgence. » Vous voyez ? Ce devait être des anges. Quand je vois la façon dont certains d'entre vous conduisent, par contre, je crois que vous donnez du fil à retordre aux anges. Ne leur donnez pas de soucis inutilement. Ils protègent. Vous savez, je pense à cela en réfléchissant à mes enfants. Pas vous ? Lorsque je me rends compte que Dieu a Ses anges qui les protègent, je ne m’inquiète pas autant pour eux parce que ces anges peuvent faire des choses que je ne peux pas faire, même si j'y étais. Et alors que je pense à cette expérience que je vous ai racontée dans l'avion, récemment, je ne suis pas trop sûr, mais les anges devaient être sous les ailes en s'occupant de cette situation dangereuse.

Très bien, laissez-moi vous emmener à une sixième pensée, qui est un peu la même chose, mais à un degré un peu différent. Les anges sont également là, ils interviennent en faveur des croyants en les délivrant. Et il ne s'agit pas simplement de prévenir le mal, de vous en éloigner - mais de vous délivrer quand vous êtes déjà dans une situation désespérée. J'aime l'histoire dans Actes 5, c'est l'une de mes histoires préférées dans toute la Bible, parce que c’est à nouveau la preuve de la sollicitude de Dieu pour Son peuple. Eh bien, voyez-vous, ce qui se passe, c’est que la première église prêche et elle grandit et les dirigeants de la communauté juive sont très en colère à propos de l'église. Au verset 17, le grand prêtre, probablement Caïphe, « tous ceux qui étaient avec lui, c'est-à-dire le parti des sadducéens, intervinrent » - c’étaient les riches – « remplis d'une passion jalouse ». Ils étaient vraiment furieux à cause de la croissance de cette nouvelle "secte", le christianisme. Ils étaient bouleversés. « Ils mirent la main sur les apôtres » Et comme nous l'avons déjà dit, cela n’était pas l'imposition des mains pour leur confier un ministère, croyez-moi. « Ils mirent la main sur les apôtres et les jetèrent dans la prison publique. » Ils les jetèrent en prison, la prison publique qui a été conçue pour les criminels.

Maintenant, ce que j'aime à ce sujet, c’est le verset suivant : «Mais pendant la nuit l'ange du Seigneur ouvrit les portes de la prison ; il les fit sortir et leur dit : Allez, tenez-vous dans le temple, et dites au peuple toutes les paroles de cette vie.» Vous voyez, ce qui est si intéressant à ce sujet c’est que les Sadducéens ne croyaient pas aux anges. Et Dieu, comme pour dire : «Prenez ça, Sadducéens » a envoyé un ange pour les délivrer après que les Sadducéens les avaient emprisonnés. Et c’est bon, car nous lisons: «Ayant entendu cela, ils se rendirent au temple dès le matin et se mirent à enseigner. Le grand prêtre et ceux qui étaient avec lui arrivèrent ; ils convoquèrent le sanhédrin et toute l'assemblée des anciens des Israélites et envoyèrent chercher les apôtres à la prison. » Ils ne savaient pas qu'ils étaient déjà dans le temple en train d'enseigner. « Les gardes, à leur arrivée, ne les trouvèrent pas dans la prison. Ils s'en retournèrent et firent leur rapport en disant : Nous avons trouvé la prison soigneusement fermée». Voilà une bonne prison ! « Nous avons trouvé la prison soigneusement fermée, et les gardiens à leur poste devant les portes». Les gardes étaient là et les serrures étaient sécurisées. Le seul problème est, « Nous n'avons trouvé personne à l'intérieur. » Comment en sont-ils sortis ? Ouais, c'est l'ange qui leur a ouvert.

Les anges de Dieu sont impliqués dans la prestation de Son peuple. C'est excitant à savoir ! Vous ne pouvez jamais être dans une situation où Dieu ne peut pas vous sortir sauf si c'est Lui qui a choisi de le faire. Passionnant ! Vous savez, cela devrait vraiment donner de l'audace à un missionnaire. Il peut aller dans un endroit où cela pourrait peut-être faire un peu peur et se rendre compte, «Si j'ai un problème et Dieu me veut me délivrer, ce Dieu a un tas d'anges à Sa disposition qui peuvent venir et me sortir de là.»

Maintenant, voilà Pierre dans Actes 12 : regardez celui-ci - il est en prison à nouveau pour avoir prêché. Actes 12 : 5 : la persécution est de pire en pire, ils ont tué Jacques, le frère de Jean. Maintenant Pierre est en prison et les chrétiens sont en train de prier. Verset 6 : « Hérode allait le faire comparaître » - Hérode allait le faire sortir le lendemain, pour probablement le tuer – « Cette nuit-là, Pierre, lié de deux chaînes, était endormi entre deux soldats tandis que, devant la porte, des sentinelles gardaient la prison. » Maintenant, retenez ceci. Il est dans une prison avec un maximum de sécurité, il est à l'intérieur de la prison, il y a des gardes à l'extérieur de la porte de sa cellule et à l'intérieur il est enchaîné à deux gardes, l'un à chaque bras. C'est la sécurité ! Regardez. « Soudain l'ange du Seigneur survint et une lumière brilla dans la cellule. L'ange réveilla Pierre en le frappant sur le côté et lui dit : Lève-toi vite ! Les chaînes tombèrent de ses mains. » Les deux gardes se sont endormis. L'ange l’a juste touché et les chaînes sont tombées. L'ange dit : «Mets ta ceinture et attache tes sandales. » - met ta ceinture et tes chaussures, Pierre, nous partons. « Il le fit. L'ange lui dit : Mets ton vêtement et suis-moi. » Mets ton manteau, allons-y.

« Il sortit et le suivit. Il ne savait pas que l'intervention de l'ange était réelle : il pensait avoir une vision. » Il allait se réveiller à tout moment et il était là encore enchaîné à ces deux gars. Il ne s’est pas vraiment rendu compte de la réalité. « Lorsqu'ils eurent passé la première garde, puis la seconde, ils arrivèrent à la porte de fer qui donne sur la ville ; elle s'ouvrit d'elle-même devant eux ; ils sortirent et s'avancèrent dans une rue, et aussitôt l'ange s'éloigna de lui. Pierre, revenu à lui...». Il s’est finalement réveillé et a réalisé qu'il était debout dans la rue. «Maintenant je sais vraiment que le Seigneur a envoyé son ange et qu'il m'a m'a délivré de la main d'Hérode». Et, bien sûr, à partir de là, il est allé à la réunion de prière où ils étaient en train de prier pour le faire sortir. Et il a frappé à la porte et ils sont venus à la porte pour dire : «Ce ne peut pas être toi, tu es en prison » et ils ont referme la porte en le laissant là. Grande foi, n’est-ce pas ?

Vous voyez, un des ministères des anges est la délivrance du peuple de Dieu. Un parallèle moderne vient de l'expérience d'un chrétien indien, un célèbre chrétien indien du nom de Sundar Singh. Certains d'entre vous ont peut-être lu son histoire. Par ordonnance du lama en chef d'une certaine communauté tibétaine, Sundar Singh a été jeté dans un puits sec qui avait un couvercle posé dessus juste pour pouvoir y jeter des gens, et qui est sécurisé et fermé. Là, Sundar Singh a été laissé pour mort. Il a dit qu'il y avait beaucoup d'os et qu’il y avait même de la chair en décomposition au fond du puits venant d'autres personnes qui avaient été mises là pour la même raison. La troisième nuit, après avoir pleuré devant Dieu dans la prière, il a écrit qu'il avait entendu quelqu'un déverrouiller le couvercle. Une voix lui disait de prendre la corde qui avait été descendue. Il l'a fait et a été heureux de trouver une boucle au bas de la corde dans laquelle il pourrait placer son pied, son bras ayant été brisé quand il a été jeté. Il a ensuite été fortement tiré vers le haut, le couvercle a été remplacé et reverrouillé, et quand il a regardé dans le noir pour remercier son sauveur, il n'y avait personne.

Le matin venu, Singh est revenu à la ville où il avait été arrêté et a commencé à prêcher à nouveau. Les nouvelles sont venues rapidement au lama en chef, qui a nié que cela aurait pu arriver puisque la seule clé a été attachée à sa ceinture.

Comment est-ce arrivé ? Cela aurait pu être l'un des anges de Dieu. Maintenant, dans des cas comme cela, nous voyons la délivrance de Dieu. Dieu est actif ! Pensez à combien il a dû être actif dans la vie de toutes les personnes dans Hébreux chapitre 11. Je veux dire, Il a pris soin de ces personnes ; Il les a délivrées : les héros, Gédéon, Barak, Samson, Jephté, David, Samuel - pensez combien les anges devaient être actifs pour aider ceux qui, par la foi, combattaient des royaumes, obtenant la justice, des promesses, fermant la gueule des lions, éteignant la violence du feu, échappant au tranchant de l'épée, et cetera, et cetera. Pensez à la façon dont les anges ont servi le peuple de Dieu par la protection et la délivrance à travers l'histoire. Et vous savez, les anges vont être actifs dans l'avenir pour protéger le peuple de Dieu ?

Au cours de la période connue sous le nom tribulation, après que le Seigneur ait sorti l'église, Dieu va prendre 144.000 Juifs - selon Apocalypse 7 - 12.000 de toute tribu, et faire d’eux des évangélistes. Tout Israël sera sauvé, Romains 11, dit, mais 144.000 d'entre eux vont devenir les évangélistes pour prêcher l'évangile. Et afin de vous assurer que personne ne les blesse, Apocalypse 7 : 1 dit ceci : «Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre. Ils retenaient les quatre vents de la terre, pour qu'aucun vent ne souffle, ni sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. » Maintenant, regardez. « Et je vis un autre ange qui montait du côté du soleil levant » - descendant de l'est – « Et qui tenait le sceau du Dieu vivant. Il cria aux quatre anges à qui il avait été donné de faire du mal à la terre et à la mer : Ne faites pas de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué du sceau le front des esclaves de notre Dieu. »

Voici un ange et il leur met un sceau. Vous savez pourquoi ? Pour qu'ils ne soient pas touchés, qu’ils ne soient pas blessés pendant le temps de la tribulation. Ils sont les évangélistes de Dieu, des missionnaires de Dieu. Le sceau angélique les protège des mains de la bête. C’est une marque d'identification, peut-être, pour que les anges sachent qui ils ont à protéger lorsque l'abattage de la tribulation se produit.

Plus tôt Paul a lu, a cité cette belle désignation dans Ésaïe 63 : 9, qui décrit comment les anges ont aidé pour sortir Israël du pays d'Egypte. «Dans toutes leurs détresses » - J’aime cela – « Dans toutes leurs détresses, qui étaient pour Lui une détresse ». Dieu baissa les yeux sur Israël et à chaque fois qu’un Israélite a été battu avec un fouet pendant le processus de fabrication de briques, Dieu sentait la douleur. A chaque fois qu'un Israélite a été frappé au visage et jeté à terre, Dieu sentait la douleur. Toutes leurs détresses étaient pour Lui une détresse. « Le messager qui est devant lui les a sauvés ; dans son amour et sa magnanimité, il a lui-même assuré leur rédemption, il les a soutenus et portés, tous les jours d'autrefois. » L’Israël et l'Egypte, et Dieu les aimait, les prenait dans ses bras et les portait ; Il a envoyé l'ange de Sa présence - qui est nul autre que le Christ incarné, une théophanie - pour les faire sortir. Dieu délivre Son peuple avec Ses anges.

Septièmement, un septième ministère qu’ont les anges : ils sont actifs pour répondre à la prière. Maintenant, je tiens à préciser ce ministère. Les anges ne répondent pas à la prière ; ils livrent tout simplement des réponses. Ils sont actifs dans la prestation des réponses à la prière. Par exemple, je viens de vous lire Actes 12. L'ange qui a aidé Pierre à sortir de prison, ce passage commence en disant : «Et les gens priaient pour Pierre. » Et Dieu envoya un ange en réponse à leurs prières. Dans Daniel 9, vous avez une chose très similaire: une prière et Dieu envoie un ange. Dans Daniel 10, vous l'avez à nouveau : une prière et Dieu envoie un ange. Dans Actes 12 : une prière par l'église et Dieu envoie un ange. Nous ne prions pas les anges parce que les anges n’ont pas l'indépendance dans l'exercice de leur propre volonté. Ils ne sont que des serviteurs. Ils ne donnent pas leurs propres ordres. Ils ne font pas ce qu'ils veulent à tout moment. Ils obéissent à Dieu seul et la prière que nous offrons à Dieu est la seule prière qui est entendue. Mais Dieu activera ses anges en réponse à cette prière. Et je pense que ce serait bien de dire : «Seigneur, j’ai besoin de Tes anges. Peux-tu en envoyer un peu ? Pour m’aider à sortir de ce problème ? » Dieu a répondu à la prière de Sundar Singh, qui a prié pendant trois nuits et, très probablement, un ange l’a délivré.

Alors, qu'est-ce que les anges font pour les croyants ? Regarder, révéler la vérité de Dieu, guider, fournir, protéger, délivrer et apporter des réponses à la prière. Permettez-moi de vous donner un dernier. Une autre chose que les anges font pour les croyants c’est de prendre soin d'eux à leur mort, les accompagner à leur mort. Et nous avons en quelque sorte fait allusion à cela la semaine dernière, n’est-ce pas ? Les anges sont occupés lorsque vous mourrez.

Le révérend William Kendall est décédé le 1er février 1858. Ce jour-là, l'anniversaire de sa mort. Il est mort avec ces mots-ci pour sa famille : «Pourquoi, le ciel est descendu sur la terre ? Je vois des anges. Ils volent partout dans la maison ». Madame Anna Krosen dit que les derniers mots de sa mère mourante étaient ceux-ci : "Oh, Anna, je peux voir les anges. Peux-tu les voir ? » Une vieille lettre que je trouvais se lisait ainsi : « Mademoiselle Bernard est morte après beaucoup de souffrances. La fin était très calme et ses derniers mots furent ceux-ci : «Je vois deux anges venir pour moi. »

Maintenant, c’est passionnant ! Ouvrez avec moi Luc 16, et nous allons voir s'il y a un soutien pour cela, dans l'Écriture. Luc 16 verset 19 : «Il y avait un homme riche qui s'habillait de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour faisait la fête et menait brillante vie. » - un homme riche... « Un pauvre couvert d'ulcères, nommé Lazare, était couché à son porche ». Lazare était assis à la porte de l'homme riche, avec des plaies suintantes. C'était une personne assez pathétique, «désirant se rassasier de ce qui tombait de la table». C'est à dire qu'il voulait manger des ordures. Il est resté auprès de la porte de l'homme riche pour manger les ordures de l'homme riche. En outre, « les chiens venaient lécher ses ulcères. » C'etait une personne assez dégoûtante, franchement. Regardons le verset 22. «Le pauvre mourut ». Vous dîtes: «Et alors, ce n'était pas une grosse affaire! ». Vous devez croire que c’était une grosse affaire. Le pauvre « fut porté par les » - quoi ? – « par les anges sur le sein d'Abraham ». Cet homme n’était peut-être pas important dans ce monde, mais quand il est mort, Dieu a envoyé Ses anges pour l'amener au sein d'Abraham.

Donc, de ces nombreuses façons, les anges servent les croyants. Quelle réalité fantastique de savoir que les anges saints nous servent. Même dans l'avenir, ils vont servir. Dans les jours à venir, dans le futur, au cours de la période de tribulation, les anges vont servir les saints de la tribulation. Les chrétiens qui sont sauvés, qui sont rachetés au cours de la période de la tribulation, vont connaître un ministère angélique. Lorsque Jésus reviendra, Il est dit dans Matthieu 24 : 31 : «Il enverra ses anges avec une grande trompette et ils rassembleront des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre, ceux qu'il a choisis. » Donc, les anges vont être ceux qui rassemblent les saints ensembles. Les anges vont être ceux qui réunissent tous les croyants. Ensuite, pendant le royaume, des anges vont nous servir à nouveau. Il est dit dans 1 Corinthiens 6 : 2 et 3 que nous allons gouverner dans le royaume. Corinthiens 6 - Je vais vous le lire - verset 2 : «Ne savez-vous pas que ce sont les saints qui jugeront le monde ? » Le verset 3 : « Ne savez-vous pas que nous jugerons des anges ? » Dans le royaume à venir, nous allons régner avec le Christ en tant que co-régents, comme cohéritiers ; les anges vont nous servir et les anges vont nous être soumis. Ils nous servent maintenant ; ils vont nous servir à l'avenir.

Comment un croyant doit-il se sentir envers les anges ? Quelle devrait être notre attitude envers eux ? Eh bien, d'abord, nous devons les respecter. Après tout, ils sont des serviteurs de Dieu et ils sont saints. Deuxièmement, nous devons les apprécier. Eh bien, je ne sais pas pour vous mais je les apprécie plus que jamais tout en sachant ce qu'ils font. Troisièmement, je me sens un peu comme si nous devons suivre leur exemple parce qu'ils adorent sans cesse Dieu et ils servent sans cesse Dieu et il n'y a jamais eu de pause dans l'un de ces domaines. C’est un beau modèle, n’est-ce pas ? Et alors que je peux être reconnaissants et suivre leur exemple, je dois ajouter ceci : Nous ne pouvons pas adorer les anges, car ce serait un péché. Les anges ne veulent pas notre culte. Écoutez-moi. Les anges adorent Dieu. Ils donnent l'exemple pour que nous adorions Dieu.

L’Ecriture interdit que nous adorions les anges. Colossiens 2 : 18 dit : «Ne vous laissez pas frustrer par les gens qui se complaisent dans « l'humilité » et le « culte des anges ». Ne laissez personne vous tromper en adorant des anges. Vous perdrez votre récompense. Et vous savez, les anges ne veulent pas de votre culte. Ils n’en veulent pas du tout. Dans Apocalypse 19 : 10, Jean tomba aux pieds d'un ange, pour l'adorer. « Il me dit : Garde-toi de faire cela !» « Lève-toi, Jean. Je suis ton compagnon de service - Adore Dieu ». Cet ange savait. Les anges ne veulent pas de culte. Et encore ! Apocalypse 22 : 8 : «C'est moi, Jean, qui ai entendu et vu ces choses. Quand j'ai entendu et vu, je suis tombé aux pieds de l'ange qui me les montrait, pour me prosterner devant lui. Mais il me dit : Garde-toi de faire cela ! Je ne suis que ton compagnon d'esclavage et celui de tes frères, les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Prosterne-toi devant Dieu !» Jean est tombé à leurs pieds deux fois. Ils ont dit deux fois de ne pas les adorer.

Et ainsi, les anges font tout cela pour nous et qu'est-ce qu'ils demandent en retour de notre part ? Rien - absolument rien - sauf que nous adorons Dieu. Les anges ne sont qu'une extension de l'amour de Dieu. Ils sont seulement une extension de la protection de Dieu, seulement une extension de la puissance de Dieu, une extension de la grâce de Dieu, une extension de la provision de Dieu. C'est tout ! Et Dieu est la gloire. N’adorez pas les anges ; louez Dieu.

Cela nous amène à une dernière catégorie, brièvement. Les anges servent Dieu, le Christ, les chrétiens ou les croyants et les non-croyants. Qu'est-ce que les anges font aux incroyants ? Comment fonctionnent-ils ? La Bible définit une façon et une seule façon : Ils sont les bourreaux de Dieu. Ils sont impliqués dans la destruction désastreuse de Sodome et Gomorrhe, cette ville pécheresse. Ils étaient même les exécuteurs testamentaires du premier-né. Exode 12. Dans 2 Rois 19, un ange a tué 185.000 des incroyants assyriens en réponse à la prière d'Ezéchias. Ils sont les bourreaux de Dieu sur les non-croyants.

Dans Actes chapitre 12, nous rencontrons un homme du nom d'Hérode, l'un des nombreux Hérode. Hérode étaient une famille de rois. Et Hérode - il était si fier de lui-même qu'il avait établi un jour spécial "Hérode". Ce fut le jour Hérode national pour qu'il reçoive la gloire. Il était très mécontent de ce qui se passait politiquement et donc il y avait un peu de politique dans cette affaire. Donc, au verset 21 - il était vraiment censé être le jour de César, la commémoration du jour de Claudius César, mais il l'a changé pour le remplacer par sa propre journée de gloire. « Au jour fixé, Hérode, revêtu de ses habits royaux » - en fait, si vous lisez Josephus, l'historien, il dit qu'il avait de l'argent, il avait un habit royal pourpre avec au-dessus une robe d'argent fabriquée avec de véritable argent. Je veux dire, il était vraiment paré somptueusement. « Il s'était assis sur son trône pour faire un discours. » Il parlait brillamment. De chaque niveau dans les gredins de l'amphithéâtre caesarien près de la mer, (les ruines en existent encore), on entendait des acclamations, des cris, pendant qu'Hérode se donnait son baratin. « Tandis que le peuple criait : Ce n'est pas la voix d'un être humain ». « N’est-il pas incroyable ? Il est divin, cet Hérode. »

Mais Dieu n'a pas été content avec Hérode. « A l'instant même, l'ange du Seigneur le frappa, parce qu'il n'avait pas donné gloire à Dieu. Et, rongé par des vers, il expira. » Cela doit avoir été une scène assez dramatique. Dieu a envoyé son ange pour le frapper et des asticots le consumaient.

Les anges apparaissent dans l'Écriture, vous voyez, par rapport aux non-croyants avec un seul ministère : comme des bourreaux. Par exemple, regardez avec moi l'Apocalypse pour un instant, voulez-vous ? À partir du chapitre 6 jusqu’au chapitre 19, les anges encore et encore apparaissent comme des émissaires du jugement.

Dans le chapitre 8, par exemple, verset 7 : «Le premier sonna de la trompette. Il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui furent jetés sur la terre. Le tiers de la terre fut brûlé, le tiers des arbres fut brûlé, et toute herbe verte fut brûlée. » L'herbe verte ! «Le deuxième ange sonna de la trompette. Une sorte de grande montagne embrasée fut jetée dans la mer. Le tiers de la mer devint du sang ». C'est un grand météore du ciel, s’écrasant et polluant l'eau. « le tiers des créatures qui étaient dans la mer et qui avaient souffle de vie mourut, et le tiers des bateaux périt. Le troisième ange sonna de la trompette. » - et au verset 10 – « Une grande étoile tomba du ciel, brûlant comme un flambeau. Elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux. Le nom de cette étoile est Absinthe ; le tiers des eaux fut changé en absinthe et beaucoup d'humains moururent de ces eaux devenues amères. Le quatrième ange sonna de la trompette. Le tiers du soleil fut frappé, ainsi que le tiers de la lune et le tiers des étoiles ». Et vous savez ce que cela ferait ? Cela annulerait le calendrier, les saisons, les marées, tout, le chaos. Encore une fois, l'ange dit - si vous pensez que ça, c'est terrible, en volant à travers le ciel - dans le verset 13 - «Quel malheur, quel malheur, quel malheur pour les habitants de la terre, à cause des autres sons de trompette que les trois anges vont faire retentir ! »

Et au chapitre 9, « Le cinquième ange sonna de la trompette. Je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l'abîme lui fut donnée. Elle ouvrit le puits de l'abîme. Il monta du puits une fumée comme la fumée d'une grande fournaise ; le soleil et l'air furent obscurcis par la fumée du puits. », et ainsi de suite. Et ça continue comme ça, les anges viennent avec des actes de jugement, les actes de prise sur la terre contre les impies. Un jugement terrible ! Vous avez le déroulement des coupes de la colère dans le chapitre 16 où les anges déversent cette phase finale de jugement qui frappe si douloureusement. «Le premier partit et répandit sa coupe sur la terre. Un ulcère malin et douloureux » - 16 : 2 – « atteignit les humains ». Un autre ange répandit sa coupe « dans la mer ; celle-ci devint du sang, comme celui d'un mort, et tous les êtres vivants qui étaient dans la mer moururent. » et un troisième ange versa - dans le verset 4 – « sa coupe dans les fleuves et les sources des eaux ; tout devint du sang.», et cela continue. Le quatrième ange répandit, au verset 8, «sa coupe sur le soleil. Il lui fut donné de brûler les humains par le feu ». Le cinquième ange versa : « les gens se mordaient la langue de douleur », des plaies, des choses terribles qui se sont produites physiquement, et ainsi de suite.

Vous voyez, les anges sont les instruments du jugement de Dieu sur les impies. Dans 2 Thessaloniciens chapitre 1, verset 7, il est dit ceci : «à vous qui êtes dans la détresse, du repos avec nous » Un chrétien peut se reposer, mais écoutez le reste : «lorsque le Seigneur Jésus se révélera du ciel avec ses anges puissants » - faisant quoi ? – « dans un feu flamboyant, pour faire justice contre ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n'obéissent pas à la bonne nouvelle de notre Seigneur Jésus. Ceux-là auront pour juste châtiment une destruction éternelle, loin du Seigneur et de sa force glorieuse ». Il viendra un jour où Jésus-Christ va être révélé au ciel avec Ses puissants anges dans une flamme de feu, pour se venger. Les anges sont des instruments de la colère de Dieu et de Son jugement. Pour un non-croyant, voici ce que font les anges. Les anges ne guident pas les infidèles. Ils ne les protègent pas. Ils ne les délivrent pas. Ils ne les surveillent pas. Ils ne les amènent pas à la mort vers la présence de Dieu. Ils ne distribuent pas de prières exaucées. Ils attendent seulement le moment où ils seront envoyés pour mener à bien le jugement.

Dans Matthieu 13 : 41, «Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume toutes les causes de chute et ceux qui font le mal, et ils les jetteront dans la fournaise ardente ; c'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents. » Voilà ce que les anges feront. Ils sont les bourreaux de Dieu sur les méchants, ceux qui rejettent le bon Seigneur Jésus-Christ. Dans Matthieu, chapitre 25, verset 41 : «Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche» - ce sont les mécréants – « Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et pour ses anges. » Et ils vont passer leur éternité avec les anges déchus, ceux qui se sont rebellés contre Dieu. Et ce jugement va être effectué, selon le verset 31, par le Fils de l'homme et tous Ses saints anges. Et encore une fois nous les voyons dans le rôle d'exécution.

C’est une chose tragique de penser aux options que l'on a, que vous receviez le ministère des anges qui est donné aux croyants ou le ministère des anges pour les incroyants. Tôt ou tard, tout le monde recevra l'attention des anges. C'est vrai. Et chacun de nous choisit quel ministère nous allons recevoir : le soin des anges ou l'exécution. Si vous choisissez le Christ Jésus, de croire en Lui et de Le recevoir comme votre Sauveur, les anges sont là pour vers vous pour surveiller, révéler, guider, protéger, pourvoir, délivrer, apporter des réponses à la prière, et vous transporter jusqu’au ciel. Si vous choisissez de rejeter Jésus-Christ, ils vous jetteront en enfer. Ils sont les bourreaux de Dieu.

Vous dites : «Eh bien, si les anges avaient le choix, que feraient-ils plutôt ? » Oh, je pense que c’est facile. Regardez Luc 15. Je ne pense pas que les anges aiment le ministère du jugement du tout. Écoute Luc 15 : 8 : « Ou bien quelle femme, si elle a dix drachmes et qu'elle perde une drachme, n'allume une lampe, ne balaie la maison et ne cherche avec soin, jusqu'à ce qu'elle la retrouve ? » Quelle femme ne chercherait pas ? « Lorsqu'elle l'a retrouvée, elle appelle chez elle ses amies et ses voisines et dit : « Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la drachme que j'avais perdue ! » - Le verset 10, regardez avec moi - «De même, je vous le dis, il y a de la joie devant » - quoi? - "les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent sincèrement. » Que préféreraient les anges ? Est-ce qu'ils se soucient plutôt de vous ou préféreraient-ils être les bourreaux de Dieu ? C'est facile ! «Il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent. » Prions.

Père, nous avons vu tellement de choses en peu de temps dans cette étude pour ouvrir nos cœurs et notre compréhension de cette dimension particulière de Tes soins pour nous. Et combien nous sommes reconnaissants ! Nous sommes vraiment ravis que Tu envoies Tes anges pour nous aider. En même temps, Seigneur, nous sommes très, très conscients du fait qu'il y a des gens qui ne connaissent pas ce merveilleux ministère des anges qui est donné à ceux qui sont les enfants de Dieu. La seule chose qu'ils vont connaître est la terreur et le jugement que les anges apporteront en ce jour de l'exécution. Père, nous prions qu'il n'y a plus personne au milieu de nous ce soir, qui n'a pas ouvert son cœur à Jésus-Christ, qui n'a pas reconnu Jésus comme Seigneur et Sauveur, que les anges peuvent être envoyés immédiatement pour prendre soin d'eux. Qu'il y ait de la joie en présence des anges de Dieu ce soir, parce que certains pécheurs se repentent et se tournent vers le Christ.

Nous sommes tellement reconnaissants, Père, que Ta merveilleuse grâce pour nous a rendu possible l'éloignement de l'exécution des anges pour profiter de leurs soins. Nous prions pour que personne ne parte ce soir sans expérimenter de première main cet amour, le pardon et le salut que Toi seul peut donner ainsi que la promesse des soins de Ton armée céleste. Bénis-nous, pendant ces moments de partage ensemble durant ces quelques instants qui restent. Au nom du Christ, amen.

 

FIN

This sermon series includes the following messages:

Please contact the publisher to obtain copies of this resource.

Publisher Information
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time

Welcome!

Enter your email address and we will send you instructions on how to reset your password.

Back to Log In

Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize
View Wishlist

Cart

Cart is empty.

Donation:
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Back to Cart

Checkout as:

Not ? Log out

Log in to speed up the checkout process.

Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize