Grace to You Resources
Grace to You - Resource

Ce matin, nous allons commencer une série spéciale d'études que nous prévoyons de faire depuis des mois. Nous avons terminé le 13ème chapitre de 1 Corinthiens la semaine dernière. Nous nous apprêtons à débuter le 14ème chapitre de 1 Corinthiens. J'ai rencontré quelqu'un la semaine dernière qui a dit qu'ils s'étaient absentés de l'église depuis un long moment, très malades et ils sont revenus et ils ont dit: “Nous n'arrivions pas à y croire. Vous étiez encore à Corinthiens!” Et j'ai donc dit: “C'est exact et je vais y rester encore pendant un moment.” Mais en étudiant cette portion particulière des chapitres 12 à 14 qui traite de la question des dons spirituels, le charismata, si vous préférez le terme grec, nous avons ressenti, à cause de vos très nombreuses questions et du fait de la confusion plutôt répandue par rapport à ce sujet particulier, qu'il valait mieux s'arrêter entre les chapitres 13 et 14 avant d'aller en détails dans le domaine des langues, comme cela est fait au chapitre 14, afin de traiter la question du mouvement charismatique dans son ensemble. Je voudrais par conséquent faire une série spéciale pendant plusieurs semaines. Le Seigneur seul sait combien de temps il faudra pour que je couvre le terrain que j'ai à cœur de couvrir. J'ai ressorti les grandes lignes et les ai plutôt bien travaillées mais j'ignore comment cela va se répartir.

Nous voulons parler de ce qui ne va pas avec le mouvement charismatique. Cela va cependant être différent de ce que vous avez l'habitude de recevoir de moi. Si vous êtes visiteur ici, sachez que ceci sort un peu de nos habitudes. En général, nous étudions un verset après un autre et parcourons directement le texte mais à ce stade, nous allons examiner quelque chose dans un domaine un peu différent. Et je tiens à clarifier un certain nombre de choses pour commencer. Premièrement, ce n'est pas manquer d'amour que d'aborder ce sujet. Je crains que pour certaines personnes, aborder un sujet qui fâche soit une manière de se montrer volontairement méchant. Je prie et ai confiance que vous ne penserez pas cela de moi parce que me montrer malveillant n'est pas du tout mon intention. Je pense que la chose la plus aimable que l'on puisse faire consiste à défendre la vérité et la véracité de l'Ecriture parce que c'est cela l'acte ultime d'amour envers Dieu: défendre Sa vérité et Sa Parole.

Je pense aussi que c'est une chose très aimable que d'enseigner Sa Parole car en enseignant Sa Parole aux gens, ceux qui la reçoivent se retrouvent en position d'obéissance à la vérité qui s'avère être la position de bénédiction. Enseigner la vérité est donc tout sauf malveillant. Ce n'est pas du tout parce que nous nous opposons à certaines autres églises ou groupes de notre région. Ce n'est pas parce que nous avons un groupe de personnes dans notre église qui est mêlé au mouvement charismatique. Ce n'est pas pour une quelconque de ces raisons que nous le faisons mais c'est tout simplement parce que nous devons enseigner la vérité. Et comme l'apôtre Paul l'a dit: “C'est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ.” Et le mouvement charismatique, tel que nous le connaissons aujourd'hui, a une telle portée et une telle ampleur, il est si puissant et constitue une force si dominante de la chrétienté qu'il serait bon que nous évitions d'enterrer notre tête dans le sable et traitions plutôt la question de manière réaliste, biblique et théologique à partir de ses fondations. Et c'est exactement ce que nous voulons faire.

Et je suis convaincu qu'il y aura des réactions négatives. Il y en a déjà eu. On m'a accusé au cours des deux semaines précédantes d'être malveillant et séparatiste et ainsi de suite. Ce n'est pas mon intention, absolument pas mon intention. Franchement, j'écoutais un orateur l'autre nuit qui disait – je ne sais pas. Il disait la même chose. Il trouve curieux, et moi aussi, qu'on accuse une personne de susciter des divisions tout simplement parce qu'elle parle d'une division qui est déjà là et tente de la régler avec la vérité. Il y a déjà un clivage au sein de l'église. Il y a déjà une grande division à ce sujet. Je ne suscite pas la division. Je tente de clarifier la question avec la vérité et je ne me berne pas d'illusions en me disant que je suis dans le vrai et que tous les autres se trompent. Je vais me contenter d'essayer d'aborder la chose selon la compréhension que j'ai des Ecritures.

Je souhaiterais donc que vous receviez cet enseignement avec un esprit bien disposé. Et comme je l'ai dit la dernière fois, je ne vous demande pas de prendre ces cassettes et de courir partout comme un revenant vert pour les déposer dans les boîtes aux lettres charismatiques, etc. dans des enveloppes marron. Ce n'est pas mon intention. Notre esprit d'amour importe autant que notre fermeté vis-à-vis de la vérité et nous voulons de ce fait garder l'équilibre.

Après avoir dit ce qui précède en guise de préliminaire, nous voulons parler de 20 éléments différents du mouvement charismatique qui sont suspects à la lumière de l'Ecriture. Nous allons le faire au cours des quelques semaines à venir. Mais tandis que nous examinons globalement le mouvement, nous constatons qu'il se produit un certain nombre de choses étonnantes parmi les chrétiens dans ce mouvement. Si vous avez un téléviseur ou une radio ou si vous visitez une librairie chrétienne quelque part ou allez à un concert ou une réunion chrétienne ou une autre église ou un autre service ou n'importe quel groupe ou assemblée de chrétiens, vous prendrez suffisamment conscient de ce qui se passe en termes de revendications faites aujourd'hui par rapport au mouvement charismatique tel qu'il est connu.

Des affirmations surprenantes selon lesquelles Dieu opère des signes, Il fait des prodiges et des miracles sont diffusées au moyen de la bouche à oreille, à travers la page imprimée, la télévision, la radio et à un taux si prolifique qu'il n'est pas possible de les cataloguer pour ne pas parler de les vérifier. Des rencontres fantastiques avec Jésus-Christ. Des gens m'ont personnellement dit qu'ils avaient eu des rencontres avec Jésus-Christ dans une forme physique qui sont tout simplement très très fantastiques. Le Saint-Esprit qui rencontre les gens dans des circonstances particulières et étranges. Les guérisons de tous genres, certaines plus impressionnantes que d'autres sont rapportées dans les media chrétiens.

Dieu est occupé à corriger des lésions de la colonne vertébrale, à allonger les jambes, à guérir les cancers et à réparer les cœurs et ainsi de suite. Vous mettez votre téléviseur en marche et captez les différentes chaînes charismatiques. Et c'est curieux qu'il n'y ait aucune station de télévision, autant que je sache - c'était vrai il y a de cela deux ans. Je ne pense pas que cela ait changé – il n'y a en Amérique aucune chaîne de télévision chrétienne qui appartienne à des chrétiens non charismatiques. Ils se sont donc emparés des media chrétiens et si vous êtes au courant et visionnez cela, vous savez qu'il y a apparemment des présentateurs omniscients dans ces programmes télévisés charismatiques qui discernent les miracles, les guérisons et divers types de choses qui se produisent pendant qu'ils sont assis là. Et vous les avez entendu dire: “Quelqu'un quelque part est en train d'être guéri de ceci” et “Quelqu'un quelque part est en train d'être guéri de cela et je ressens tout simplement que quelque part, quelqu'un est en train d'être guéri de ceci.”

L'autre approche que vous entendez et je l'ai entendue à plusieurs occasions est: “ce soir, il y a 15 guérisons du cancer disponibles pour les 15 premières personnes qui vont les réclamer, et il y a 5 guérisons de la migraine à la disposition des 5 premières personnes qui croiront en Dieu pour les réclamer”, et ainsi de suite. On a l'impression que les guérisons flottent dans l'air pour quiconque veut bien jeter son filet pour les attraper. Certains des miracles sont étranges. J'ai entendu parler des chiots qui auraient ressuscité et des lave-linges qui auraient expérimenté la guérison et cela m'est parvenu à deux ou trois occasions. Des bouteilles de gaz vides remplies par le Saint-Esprit, des fuites de WC stoppées par un pouvoir miraculeux. Les gens s'étalent de tout leur long sous la puissance divine ; ils sont étourdis par Dieu) et ça s'appelle “tomber dans l'Esprit”. Il y en a qui ont des visions et des rêves et des révélations et ainsi de suite. Une dame a dit avoir reçu un nouveau nombril. Un homme du nom de Marvin Ford a affirmé qu'il avait effectivement été au ciel et était revenu pour pouvoir dire à tout le monde à quoi le ciel ressemblait.

De telles expériences impressionnantes se bousculent pour faire la une de l'actualité. On a l'impression d'un Dieu hyperkinétique qui s'active à accomplir une performance surnaturelle qui n'aurait d'égales que la création en six jours et les plaies égyptiennes. Il n'a jamais été autant actif depuis des siècles. C'est extraordinaire qu'Il arrive à tenir le coup à la vitesse où ces faits sont revendiqués.

Le point focal de tout ceci semble bien sûr être l'enseignement charismatique selon lequel tous les chrétiens ont besoin d'expérimenter la sensation ou le baptême du Saint-Esprit avec l'évidence du parler en langues. Ceci est également connu comme la Seconde Bénédiction. C'est souvent appelé “quelque chose en plus”. Un livre est d'ailleurs sorti sous ce titre: Quelque Chose en Plus. C'est supposé être indispensable pour tout chrétien qui désire expérimenter la plénitude de la puissance du miracle divin dans sa vie.

J'écoutais un prédicateur charismatique bien connu cette semaine qui était en train de dire que pour recevoir l'Esprit de Dieu, il faut recevoir, il faut recevoir les langues. Et il disait: “Il ne s'agit pas de rechercher les langues. Vous recherchez en réalité la plénitude de l'Esprit, et les langues en découlent.” Et il a dit: “Un moyen d'illustrer cela”, et c'était intéressant parce qu'il n'a pas vraiment employé l'Ecriture, quoiqu'il en soit, il a dit: “Quand vous allez à une boutique de chaussures, vous regardez à travers la vitrine, vous ne vous dites pas: “j'aimerais acheter ces languettes”. Vous vous contentez d'acheter les chaussures et les languettes viennent avec.” Et il disait donc que “Ce qu'on recherche en réalité c'est d'acheter ou de payer ou d'acquérir la puissance de l'Esprit de Dieu, des chaussures de marche spirituelle et les languettes (langues) viennent avec.”

Eh bien, moi-même j'achète toujours des mocassins. Ainsi donc et dans tous les cas, plusieurs chrétiens sont exposés à cela et malheureusement, vous vous souvenez lorsque nous avons étudié le livre de Colossiens, nous avons été très sensibilisés, je pense, sur le fait qu'il est très possible que les chrétiens se sentent intimidés par toutes ces choses. Je crois que plusieurs chrétiens se retrouvent dans le mouvement par intimidation parce qu'ils craignent de passer à côté de ce que Dieu accomplit. Et c'est quelque chose de très difficile et franchement ils regardent autour d'eux, peut-être bien de manière très honnête et objective, en essayant de trouver des réponses, sans y parvenir. Et nous espérons, Dieu voulant, par la puissance du Saint-Esprit, que nous serons à même de faire quelques suggestions susceptibles d'aider.

Mais, si vous êtes comme moi, la question qui vient naturellement dans mon esprit est: je suis chrétien et m'efforce de mener ma vie chrétienne de manière à plaire au Seigneur. Je n'y arrive pas toujours mais je connais mes motivations, je sais que je suis dans le ministère et que je connais la Parole de Dieu et que j'aime le Seigneur et pourquoi ne remplit-Il pas ma bouteille de gaz? Pourquoi ne guérit-Il pas ma machine à laver? Et pourquoi est-ce que je ne reçois aucun miracle particulier? Et pourquoi ne suis-je encore jamais monté au niveau le plus élevé de la félicité spirituelle? Et pourquoi n'ai-je pas encore reçu mes chaussures de marche spirituelle si cela constitue la norme pour quiconque atteint une position d'utilité spirituelle?

Eh bien, ce qui se produit dans ce truc c'est qu'on divise l'église en ceux qui en ont spirituellement et ceux qui n'ont pas sur le plan spirituel. Et voici la tragédie de la chose: ceux qui en ont ne peuvent pas s'empêcher d'avoir un certain sentiment de supériorité sur ceux qui n'en ont pas. C'est un peu comme une construction. Et quand bien même ils résisteraient à cette tentation, la combattraient et que certains y parviendraient, la grande majorité des gens ne peuvent pas s'empêcher d'avoir le sentiment que tout le monde passe à côté de quelque chose qu’eux, expérimentent. Je suppose que je dois dire que je fais partie de ceux qui n'en ont pas et même que de temps en temps, je me sens un peu intimidé par cela. Mais je me demande si l'intimidation ne frappe pas dans les rangs charismatiques. J'ai bien peur que certains parmi eux soient intimidés. Certains d'entre eux sont peut-être tentés d'exagérer ou de dramatiser ou de fabriquer des miracles à cause de la pression du groupe et du désir de faire partie eux aussi de ceux qui partagent/témoignent de ces choses plutôt étranges et bizarres.

Maintenant, ce genre d'intimidation spirituelle est très puissante mais difficilement nouvelle. Cela se produit depuis un très long moment. Comme nous l'avons vu dans notre étude de Colossiens, et j'attirerais votre attention sur le livre de Colossiens au second chapitre. J'aimerais vous montrer certaines choses dans cette portion particulière de l'Ecriture qui vous aidera à consolider ce que nous disons dans votre pensée. Colossiens chapitre 2 constitue une formidable affirmation sur le fait que vous avez besoin de Christ et de rien d'autre; que Jésus-Christ est suffisant et que rien de plus n'est nécessaire. Vous vous souviendrez que le chapitre 2 verset 10 dit: “Vous avez tout pleinement en lui. Vous avez tout pleinement en lui” et c'est cela la thèse de toute cette section de Colossiens à savoir qu'un chrétien a Christ et qu'il a tout. Il est le chef de toute principauté et tout pouvoir et vous êtes comblés en Lui. Et il poursuit pour définir quelque chose dans cette plénitude aux versets 11 à 13. Pourtant les hérétiques qui s'étaient mêlés dans la situation des Colossiens leur disaient qu'ils n'étaient pas complets, que le salut et l'accomplissement de la vie chrétienne et la maturité et la spiritualité et toutes ces choses c'était Christ et quelque chose d'autre. Non pas Christ et rien d'autre mais Christ et plus.

Ce qu'ils disaient c'était qu'on avait besoin de Christ plus une philosophie humaine, verset 8. Ainsi, Paul dit: “Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ”. Vous n'en avez pas besoin. Et ensuite, ils disaient: “C'est Christ et le légalisme” et Paul déclare au verset 16: “Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats”. Et d'autres disaient - observez à présent celui-ci, “Il s'agit du Christ et des expériences surnaturelles.” Et Paul répond à cela au verset 18: “Qu'aucun homme, sous une apparence d'humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu'il s'abandonne à ses visions.” En d'autres termes, des expériences mystiques et des visions, et nous avons vu cela en détails dans toutes les terminologies grecques employées ici. Vous n'avez pas besoin du mysticisme. Vous n'avez pas besoin de tenir des conversations surnaturelles avec des anges pour compléter votre chrétienté. Vous n'avez pas besoin de faire des expériences étranges et bizarres.

Il ne s'agit donc pas de la philosophie en plus du Christ. Ce n'est pas Christ plus le légallisme. Ce n'est pas Christ plus le mysticisme surnaturel. Paul dit: “Ne vous sentez pas menacé par une quelconque de ces choses. Ne soyez pas intimidé”. Et bien entendu, les colossiens étaient tellement intimidés qu'ils étaient sur le point de balancer tout leur engagement à la plénitude du Christ et d'accepter cette hérésie. Et il dit: “Ne faites pas ça. Vous n'avez pas besoin de converser avec des anges. Vous n'avez pas besoin d'expériences secrètes. Vous n'avez pas besoin de faire des expériences approfondies. Vous n'avez pas besoin d'avoir des visions spéciales. Ne soyez pas intimidés.”

J'ai entendu cette semaine, et j'ai écouté beaucoup de choses en me préparant pour cette étude et j'ai beaucoup lu. Mais j'ai entendu un monsieur dire: “Si vous n'expérimentez pas la victoire dans votre vie chrétienne, si votre vie chrétienne est criblée de difficultés c'est parce que vous n'avez pas permis à Dieu d'agir à travers le boulevard qu'est le don des langues.” Voilà une chose très intimidante à dire aux gens, à savoir que c'est parce qu'ils ne parlent pas en langues que leur vie chrétienne constitue un gâchis.

Voyez-vous, cette intimidation n'est absolument pas quelque chose de nouveau. Je suis retourné au livre de Colossiens et cela n'a d'ailleurs pas commencé à l'époque des Colossiens. Cela existait déjà avant. Imaginez-vous assis dans une pièce et la salle en question est remplie d'adorateurs passionnés. Les chants pleins de zèle sont ponctués de cris de louanges et d'une prière fervente. Tout à coup, quelqu'un à côté de vous se met à parler dans des syllabes rapides qui sont complètement étrangers à un quelconque langage que vous n’ayez jamais entendu. Et puis quelqu'un d'autre se lève et il parle. Et quelqu'un d'autre encore se lève et il parle. Puis quelqu'un se met debout et, dans une voix forte et dramatique, dit: “Ainsi parle l'Eternel. Repentez-vous,” et il se lance dans une prophétie et un certain nombre de personnes s'écroulent par terre et on a l'impression qu'elles se sont évanouies.

Où êtes-vous? Vous aurez peut-être reconnu la scène. Vous dites: “Eh bien, je sais où cela se passe, John. Il s'agit d'une réunion de prière charismatique parce que j'ai assisté à quelque chose de similaire.” C'est typique de plusieurs assemblées charismatiques aujourd'hui. Eh bien, aussi familier que cela puisse vous sembler, il ne s'agit pas du tout d'une réunion moderne des charismatiques. Vous venez juste d'écouter la description d'une réunion d'un groupe appelé les Montanistes au deuxième siècle. Ils ont fait exactement la même chose. En suivant les pas de leur leader Montanus, ils croyaient que chaque croyant constituait un canal de révélation spéciale, que Dieu parlait à travers chaque croyant de manière spéciale. En guise de preuves, ils exerçaient des dons dramatiques du Saint-Esprit, incluant les prophéties et les langues, affirmant avoir été restaurés parce qu'il s'agissait des derniers jours. C'est la même revendication qui est faite aujourd'hui. Montanus enseignait une progression de la révélation. Il disait: “Dieu a commencé à Se révéler à travers les prophètes de l’Ancien Testament. Il s’est révélé à travers les disciples du Seigneur et Il continue de Se révéler et de révéler Sa Parole dans le nouvel âge de l’Esprit.” C'est ainsi qu'il a appelé cela: le nouvel âge de l'Esprit. Et dans le nouvel âge de l'Esprit qui a commencé au deuxième siècle, le Saint-Esprit parlait à travers la bouche de Montanus et ses prophétesses et prophètes. Et il avait un impact immense sur l'église de cette époque, et il intimidait l'église. Il disait: “L'église est à présent pleine de deux catégories de personnes, “les chrétiens spirituels”” qui suivaient ses enseignements et disaient avoir des révélations directes de Dieu “et les “chrétiens charnels”” qui avaient seulement et je cite, “la lettre morte de la Bible”.

Il y avait ceux qui avaient et ceux qui n'avaient pas à Colosses et les gens étaient intimidés par ceux qui revendiquaient être de ceux qui en ont. Au deuxième siècle, il y a ceux qui ont et ceux qui n'en ont pas, les chrétiens spirituels qui recevaient encore des révélations et les charnels; et ils étaient charnels tout simplement parce qu'ils n'avaient que la lettre morte de la Bible. Vous dites, “Qu'en est-il advenu des Montanistes?” Eh bien, ils ont été exclus de l'église. Ils étaient présentés comme des hérétiques. Le Conseil de Constantinople en 381 après J.-C. en a décidé ainsi, et même lorsque les Montanistes se repentaient et exprimaient le désir de revenir à l'église, ils devaient être ramenés au sein de l'assemblée très minutieusement après une longue période de formation et d'examen à cause du sérieux d'une telle hérésie. Et le mouvement charismatique moderne, et je dis cela honnêtement et objectivement et du point de vue historique, constitue du néo-montanisme. C'est une nouvelle forme du Montanisme. Il ne s'agit pas d'une chrétienté historique. Et quel que soit le nom que vous donnez à cela, il constitue un problème pour l'église et nous devons l'examiner de manière honnête et objective. Croyez-moi, je n'ai aucun compte à régler. Je cherche à savoir ce qu'enseigne la Parole de Dieu. Je veux ce que Dieu a prévu pour moi et pour vous. Je ne partage pas ceci avec des motifs autres que le fait de faire de mon mieux pour comprendre la Parole de Dieu dans sa pureté et son intention. Et j'aimerais donc que nous considérions ce sujet.

A présent, j'aimerais établir quelques règles de base et cela fait beaucoup en introduction, restez donc dans les parages. Je souhaite fixer quelques règles de base. Premièrement, il ne s'agit pas d'une étude exhaustive. Mon intention n'est pas d'examiner et d'expliquer chaque miracle particulier et l'expérience de chacun, mais c'est ce qui arrivera inévitablement. Quelqu'un viendra me voir et dira: “Eh bien, je connais une dame qui a fait ceci. Eh bien, je connais un type et voici ce qui s'est passé.” Regardez, quand nous aurons terminé avec cette situation d'étude, la réponse simple que j'apporterai à cette question sera: “Ecoutez, portez-leur cette information ou alors, filtrez-la dans votre esprit et expliquez ensuite ce qui s'est passé.” Car, si cela ne cadre pas avec la Parole de Dieu, alors il existe une autre explication en dehors de la Parole de Dieu et elles pourraient être des myriades. Il n'y a vraiment aucun moyen pour moi de connaître chaque situation et pourquoi c'est arrivé et comment cela s'est produit et si c'était Dieu et ainsi de suite. Cependant, l'unique chose que j'aimerais faire c'est de jeter les bases de la vérité qui constitueront la fondation sur laquelle nous prendrons une décision.

Cependant, Frederik Bruner dans son très excellent livre intitulé The Theology of the Holy Spirit (La Théologie du Saint-Esprit) a dit ceci, “Le test de tout ce qui se dit chrétien n'est pas l'importance de son succès ou de son pouvoir, bien que ces éléments rendent le test plus impératif. Le test est la vérité”. Fin de citation. Il a raison. Alors, première règle de base: ce ne sera pas une étude exhaustive qui essaiera de vous dire comment j'explique tout ce qui se passe.

Deuxièmement: je me rends bien compte que tous les frères et sœurs charismatiques ne se retrouvent pas tous dans les catégories que je vais décrire. Quelqu'un me dira: “Vous savez, j'ai un ami charismatique qui ne fait pas ce que vous avez dit.” J'en suis conscient mais il y a tellement de différences. L'un des problèmes auxquels nous allons être confrontés dans ce mouvement c'est qu'ils n'ont pas de doctrine. Et parce qu'ils n'ont aucune théologie, on peut être n'importe quoi depuis le catholique romain jusqu'à l'autre extrême et n'importe quoi entre les deux que vous voulez être et pourtant être charismatique, étant donné qu'il n'y a pas de doctrine. Et c'est pour cette raison qu'une femme ou quiconque le souhaite, un homme ou un enfant, tant qu'à faire, peut se lever au cours d'un service et déclarer ce qu'il veut et personne ne peut vraiment dire si cela est bien ou mal ou neutre puisque personne ne possède de règles en terme de doctrine/théologie rigoureuse.

Je me rends donc compte que tout le monde n'entrera pas dans les catégories dont je parlerai, cependant, j'essaierai de traiter des catégories générales. Je réalise qu'il y a de grandes différences, beaucoup de variations. Mais j'aimerais que nous regardions et c'est ce que je veux que vous reteniez, j'aimerais que nous regardions le mouvement en face tel qu'il est vu par le monde et par l'église en général. Que voyons-nous? Certes, il y aura des exceptions mais il est question de l'image générale que ce mouvement renvoie au monde.

Troisièmement, c’est la troisième règle de base. Certains me critiqueront parce que je n’ai fait aucune expérience. C’est déjà arrivé. Howard Irvin, qui est un pasteur Baptiste qui a rejoint ce mouvement et a rédigé un livre à ce sujet a dit ceci : « Essayer d’interpréter les manifestations charismatiques du Saint-Esprit sans une expérience charismatique est aussi stupide que d’essayer d’appliquer l’éthique chrétienne en dehors d’une dynamique régénérée. Le Saint-Esprit ne révèle pas les secrets spirituels à des personnes non engagées. » Fin de citation. C’est ainsi qu’il couvre ses pistes, en empêchant toute personne qui n’a pas fait d’expérience d’argumenter avec lui, conscient qu’une personne qui en a fait l’expérience ne cherchera pas à s’opposer à lui dans une discussion. Je ne suis pas d’accord. Le problème n’est pas l’expérience. Ça n’a jamais été une question d’expérience. Qu’est-ce  que c'est? C’est la Parole de Dieu. Peu importe si j’ai fait ou non l’expérience. Si le Saint-Esprit constitue l’enseignant de la vérité qui vit en nous, et que la Parole de Dieu se trouve entre mes mains, alors j’ai tout simplement autant de droit que n’importe qui d’autre d’interpréter ce livre. Et, par ailleurs, il avait complètement tort au sujet de l’expérience qui ne se produit pas avec les non engagés.

« Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur! Seigneur! n'avons-nous pas fait ci en Ton Nom? Et n'avons-nous pas fait ça en ton Nom? » Et Il a dit : « Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité ». Il s’agissait de personnes non engagées et pourtant elles avaient fait certaines expériences. Ma prière est que nous écoutions la Parole de Dieu, c’est tout. Et que nous soyons comme les gens de Bérée, ces nobles Béréens dans Actes 17 :11, qui « examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact. »

A présent, j’aimerais commencer avec le premier de tous ces 20 points ce matin, et nous n’allons même pas aller au-delà ; cependant le reste ira plus vite. Il s’agit du point fondamental. J’ai le sentiment que le premier problème auquel le mouvement charismatique doit faire face et ils doivent l’examiner très soigneusement et très attentivement est la question de la révélation. La révélation. C’est le premier point. La révélation. Et je veux dire par là, Dieu continue-t-Il de révéler Sa Parole aujourd’hui ? Vous pourriez appeler cela, où se termine la Bible ? Dieu continue-t-Il de nous donner l’Ecriture ? Toutes ces visions et toutes ces expériences et toutes ces choses qui se produisent. « Dieu me parle, et Jésus me parle, et le Saint-Esprit a dit, et le Seigneur m’a parlé et Dieu m’a dit. » Vous entendez cela tout le temps. Dieu parle-t-Il encore ? Continue-t-Il de parler ? Donne-t-Il encore la Vérité absolument contraignante ? Continue-t-Il d’exposer Sa Parole, ou encore, la Bible est-elle complète et terminée ? Le problème de la révélation.

Cette semaine, j’ai lu un livre intitulé God is Speaking to You (Dieu vous parle), ayant pour sous-titre: How to know the Voice of God (Comment Reconnaître la Voix de Dieu). Ce que dit le livre c’est que Dieu parle encore et voici comment vous pouvez vous mettre en position de L’entendre vous parler et comment vous pouvez savoir s’il s’agit bien de Lui. C’est juste un autre des nombreux livres qui affirment que Dieu donne encore la révélation aujourd’hui. Et j’entends les gens dire cela tout le temps. « Le Seigneur m’a parlé. Dieu m’a dit. Le Saint-Esprit m’a dit. » Un homme m’a dit, récemment : « Jésus est venu dans ma salle de bain tandis que je me rasais l’autre jour et a mis Son bras autour de moi et m’a touché sur les épaules et a calmé ma bursite et nous avons eu une merveilleuse conversation, et le Seigneur m’a révélé un certain nombre de choses. »

Vous voyez, c’est très intimidant pour moi parce que je suis dans les parages depuis longtemps et ça ne m’est jamais arrivé. Je vous ai parlé, il y a quelque temps, d’une lettre qui a été écrite à Bill Gaither, qui est un compositeur de chants. Et j’aimerais juste le mentionner parce que je pense que c’est une illustration utile qui a sa place ici. Bill Gaither a composé plusieurs merveilleuses musiques que nous aimons et apprécions. Et de toutes façons, mon intention n’est pas de l’impliquer dans le mouvement charismatique, j’aimerais juste m’en servir comme illustration pour vous montrer ce genre de choses. Une lettre a été écrite à Gaither lui demandant de clarifier, s’il le pouvait, la position théologique de la chanson “The King Is Coming” (Le Roi Arrive). Maintenant, nous connaissons tous la chanson « Le Roi Arrive ». « La place du marché est vide, dah, dah, dah. » Et nous sommes tous très enthousiastes au sujet de ce chant parce qu’il parle de la seconde venue du Christ et ainsi de suite. Cependant, sa théologie est un tout petit peu confuse si vous l’étudiez, et bien sûr, moi j’ai autant besoin de faire une exégèse sur les chansons que sur les versets de la Bible. Et donc, je suis assis là à penser, « Au fait, toute cette affaire de théologie ne tient vraiment pas comme il faut. C’est un peu confus. »

Donc, d’autres ont éprouvé le même sentiment et, apparemment, ils ont reçu tant de courriers sur la question qu’ils ont rédigé une lettre standard qu’ils ont adressée en réponse aux requêtes sur la doctrine de « The King is Coming ». Eh bien, il s’avère que j’ai reçu l’une d’entre elles parce que quelqu’un d’autre a écrit et a demandé mon avis. Et voici ce que la lettre disait : « Pour ce qui est », il s’agit d’une citation, « Pour ce qui est de l’interprétation de la chanson “The King Is Coming”, cette chanson particulière a été un don du Seigneur. Bill et Gloria ne prétendent pas être des théologiens. La chanson leur est parvenue rapidement et ils ne se préoccupent pas d’en discuter la théologie. En fait, ils ont le sentiment que disséquer la chanson reviendrait à entraver l’inspiration du Saint-Esprit qui a inspiré ce chant. » Fin de citation.

Cependant, à plusieurs égards, il s’agit d’une réponse déconcertante. L’idée selon laquelle le chant serait, je cite, « venu rapidement ». L’idée selon laquelle il est inspiré par le Saint-Esprit pouvait aisément conduire à la conclusion que les Gaither avaient reçu une révélation divine d’une nature surnaturelle et cette chanson est véritablement la révélation 23 et devrait être ajoutée à la fin de la Bible. L’idée selon laquelle discuter de la théologie de la chanson reviendrait à entraver l’action du Saint-Esprit n’est pas loin de revendiquer un certain caractère infaillible pour la chanson. Et le fait est, bien-aimés, que la chanson n’est pas conforme à la Bible. Elle ne donne pas l’impression d’être biblique. Vous dites, « Eh bien, avaient-ils réellement eu l’intention de revendiquer cela ? » J’en doute et, s’il vous plaît, je ne cherche nullement à les déshonorer ou à les détraquer étant donné la merveilleuse contribution qu’ils ont faite. C’est juste que les gens de nos jours sont emportés dans une mentalité qui emploie des termes qui favorisent la perte du caractère unique et absolu de l’autorité de la Parole de Dieu.

Nous avons amené tout le monde à être plus intéressé à recevoir un message direct de Dieu qu’à examiner Sa Parole pour voir ce qu’Il y a révélé. Ils n’ont pas reçu cette chanson à travers la révélation divine. Cette chanson n’est pas inerrante, infaillible et ne constitue pas une autorité. Ce n’est pas l’Ecriture Sainte et pourtant, ils utilisent toute cette terminologie qui pourrait pousser à penser que c’est véritablement le cas.

Voyez-vous, il s’agit tout simplement d’une illustration claire de la confusion qui prévaut aujourd’hui lorsque la libre utilisation de la révélation et de l’inspiration est balancée à tout vent. On se demande donc : « Les chrétiens continuent-ils de recevoir l’inspiration du Saint-Esprit ? Continuons-nous de recevoir l’inspiration de Dieu lorsque nous écrivons nos livres, lorsque nous prêchons ? Mes sermons sont-ils inspirés ? » Je pourrais vous dire, « Oh, l’Esprit de Dieu m’a inspiré et je vais – j’ai un message de la part de Dieu, vous savez.” Et si je prends l’habitude de le dire trop souvent, il y a des chances que vous soyez quelque peu confus au point de vous demander où s’est arrêtée la Parole de Dieu et où John MacArthur a pris le relais. Le seul moment où j’ai un message de la part de Dieu c’est quand je suis conforme à la Bible. Le reste du temps, il s’agit d’un paquet de bobards et j’en suis conscient. J’édite cela le lundi de manière à ce que ceux qui s’occupent des cassettes  reçoivent des trucs purs.

Dieu parle-t-Il encore ? Eh bien, les charismatiques répondent « Oui ». Et voyez-vous, pour moi, il s’agit d’une question vitale. Par exemple, Rodman William qui est le Président de Melodyland School of Theology (Ecole de Théologie de Melodyland), et c’est un établissement qui grandit vite et qui très rapidement est en train de devenir le séminaire charismatique le plus important du pays. Il en est le président et c’est un fervent charismatique. Voici une citation tirée de son livre, The Era of the Spirit (L’Ere de l’Esprit) Il dit ceci : « La Bible est témoin avec nous de l’œuvre actuelle de Dieu. » Avez-vous donc entendu cela ? La Bible ne constitue qu’un témoin supplémentaire de l’activité actuelle de Dieu.

En outre, il dit: “Si quelqu'un a une vision de Dieu, du Christ de nos jours, il est bon de savoir que cela est déjà arrivé auparavant. Si quelqu'un reçoit une révélation de Dieu, il faut savoir qu'avec les premiers chrétiens, la révélation s'est également manifestée au sein de la communauté. Si quelqu'un déclare un “Ainsi parle le Seigneur”, quand bien même cela irait à l'encontre de l'Ecriture, cela se produisait déjà depuis longtemps. L'Esprit, en tant que Dieu vivant, agit à travers et” - écoutez ceci - “et au-delà de ce qui a été écrit par les témoins du passé, aussi précieux soient ces écrits qui servent de modèles à ce qui se passe aujourd'hui.” Vous savez ce que la Bible est par conséquent? Fin de citation.

La Bible constitue l'un des multiples témoins de l'activité divine. “C'est si merveilleux”, déclare-t-il, “que le Dieu vivant agisse au-delà de ce qui est écrit.” Il revendique par conséquent que la Bible n'est pas la dernière source de la révélation divine, mais elle est tout simplement, citation, “un témoin de la révélation supplémentaire qu'Il accorde aujourd'hui.” Cela s'est produit par le passé et ça arrive encore aujourd'hui. Nous pouvons ajouter des choses à la Bible. La Bible ne constitue qu'un, citation, “modèle” pour le genre de révélation que l'Esprit accorde aujourd'hui.

Maintenant, mes amis, à mon avis, c'est une chose effroyable à dire. C'est si effroyable que cela détruit tout simplement les fondations de l'autorité absolue de la Parole de Dieu. Nous ferions mieux de nous arrêter et d'examiner la signification de l'inspiration. Regardez 2 Timothée 3:16. Dans 2 Timothée 3:16, il est dit: “Toute Ecriture est inspirée de Dieu”. A présent, le terme qui est là, “inspirée”, nous devons l'examiner. Bill Gaither dit que son chant est inspiré. Rodman Williams déclare que les gens de sa congrégation sont inspirés. Toute Ecriture est donnée par inspiration. Le mot grec est theopneustos, issu de de deux termes grecs: theos, Dieu et pneustos qui signifie à proprement parler souffle, expirer/exhaler. Ce qu'il dit c'est que l'Ecriture constitue le souffle même de Dieu. L'Ecriture c'est le souffle de Dieu. C'est Dieu qui parle.

A Moïse devant le buisson ardent, Dieu a dit: “Va donc, je serai avec ta bouche, et je t'enseignerai ce que tu auras à dire.” A Jérémie, Dieu a déclaré: “Tu diras tout ce que je t'ordonnerai (…) Voici, je mets mes paroles dans ta bouche.” A Ezéchiel, Dieu a dit: “Fils de l'homme, je t'envoie vers les enfants d'Israël. Reçois dans ton cœur et écoute de tes oreilles toutes les paroles que je te dirai! Va vers les captifs, vers les enfants de ton peuple; tu leur parleras”. Et à travers les Ecritures, 3.808 fois, il est revendiqué que l'Ecriture constitue la Parole même de Dieu. Et être inspiré dans le sens biblique du terme signifie prononcer les mots qui sortent de la bouche de Dieu.

Cependant, cela est très loin de ce qui se passe aujourd'hui. Dieu a rédigé l'Ecriture. Dans 2 Pierre, une fois de plus, on trouve dans 1:21, une autre indication au sujet de ce concept de l'inspiration. “Car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée.” Il est question de l'Ecriture dans ce passage. Verset 20, il appelle cela la prophétie de l'Ecriture. “Ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussé par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu.”

Vous avez déjà jeté un bâton dans un ruisseau et l'avez déjà observé partir? Eh bien, c'est ainsi. Emporté, transporté, déplacé. Ils écrivaient parce que l'Esprit de Dieu les menait. Ils écrivaient parce que les Paroles/Mots de Dieu venaient dans leur bouche. Toute Ecriture. Vous dites: “Eh bien, comment savez-vous que cela ne continue pas aujourd'hui? Dieu porte encore des hommes saints de Dieu. Dieu souffle encore.” Je vais vous montrer. Regardez à Jude 3, une petite épître tout juste avant le livre d'Apocalypse. Il est dit ceci, Jude 3, “Mes chers amis, j'avais le vif désir de vous écrire au sujet du salut qui nous est commun. J'ai vu la nécessité de le faire maintenant afin de vous recommander” écoutez à présent ceci, “de lutter pour” et voici ce qui est dit dans la version grecque, “la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes, pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes”. Regardez les mots “lutter pour”. Il s'agit du terme grec epagōnizō. La racine est agōnizō et cela signifie se battre et agoniser et lutter. Et vous ajoutez une préposition devant, ep. Et cela veut dire lutter avec intensité, défendre vigoureusement, verser son sang si besoin, de même que Jésus a transpiré de grosses gouttes de sang en signe d'agonie. Il s'agit de se battre pour la pureté de la révélation de Dieu et qu'est-ce que c'est? C'est la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.

Laissez-moi à présent vous poser une question simple. Combien de fois a-t-elle été transmise? Une fois pour toutes. L'Ecriture toute entière porte sur la foi. Le terme “foi” est employé dans Galates 1:23, dans 1 Timothée 4:1. Et dans ces passages, il est question de la foi objective, la vérité, la teneur/(le contenu) de la révélation, la Parole inspirée de Dieu. Et il s'agit de hapax en grec, une fois pour toutes. Cela fait référence à quelque chose qui est fait une bonne fois pour toutes, à jamais, avec des résultats durables, qui n'a plus jamais besoin d'être répété, qui ne nécessite aucun ajout. La foi a été accordée aux saints une fois pour toutes, sans qu'il y ait besoin de le refaire.

Maintenant, ce verset dit que Dieu a soufflé l'Ecriture et l'a donnée au travers des hommes saints, selon Pierre. Il a ensuite déposé cela dans un corps et l'a délivré une fois pour tous les temps et pour tous les saints, sans qu'il y ait besoin de faire un quelconque ajout. Il s'agit de la foi qui a été transmise aux saints une bonne fois pour toutes. Bien-aimés, cela commence à la genèse et se termine à la fin et c'est tout. Pourriez-vous imaginer le chaos absolu, total et désespéré qui s'installerait si nous ouvrons la porte à tout genre de révélations à travers l'histoire? Nous ne saurons même plus où nous en sommes. Qui a raison? Qui a tort?

Ce livre dont je vous ai parlé, God Is Speaking to You: How to Know the Voice of God (Dieu vous Parle : Comment Reconnaître la Voix de Dieu), le dernier chapitre est intitulé “Comment distinguer entre la Voix de Dieu, celle de Satan et Sa Propre Voix?” Et il y a passé dix pages, et quand il termine, il dit: “Je ne le sais pas vraiment mais soyez prudents”. C'est exact. Se contenter de faire attention? Ça n'aide pas. Quels sont les critères? Qu'il s'agisse du livre de Mormons ou Science et Santé avec la Clé des Ecritures ou les Révélations Charismatiques ou quoique ce soit que cela puisse être, quand nous commençons à ajouter des choses à la Bible, alors nous nous retrouvons dans la confusion. Qui a raison? Qui a tort? Elle a déjà été transmise. Il s'agit d'un participe passif aoriste. C'est arrivé une fois. Il s'agit d'un acte passé sans élément de continuité. C'est ce que signifie un passif aoriste. L'Ecriture constitue le corps d'enseignement complet et final de Dieu. On ne doit pas y ajouter. On ne doit pas en retrancher.

Quelle confusion et quel chaos lorsque tout le monde continue de recevoir des révélations de Dieu. Que faire de ces revendications modernes? Quel lien entretiennent-elles avec l'autorité finale qu'est la Parole de Dieu? La chanson “The King is Coming” se trouve-elle au même pied d'égalité que l'Ecriture? La vision qu'un individu reçoit dans une église doit-elle être mise au même niveau que l'Ecriture? Mince, c'est déconcertant.

Dewey Beagle est un théologien moderne et il est néo-orthodoxe. C'est-à-dire qu'il n'est ni un croyant évangélique ni quelqu'un qui croit fondamentalement à l'inspiration biblique. Il déclare croire en l'inspiration et en la révélation continues. Cela se poursuit tout simplement. C'est un néo-orthodoxe et les néo-orthodoxes ont ce genre de croyance. Ils nient les questions de la réalité historique. Ils renient l'histoire de la Bible. Ils cherchent à renier la réalité de certains miracles rapportés dans la Bible. Ils réfutent l'infaillibilité. Ils refusent l'inerrance. Ils nient l'inspiration verbale. Ils refusent la pleine inspiration. Ils disent: “Eh bien, quand cette Bible s'adresse à vous, elle est inspirée. Quelque chose vous zappe d'une certaine manière.”

Il prétend par exemple, Beagle revendique que certains écrivains d'hymnes et leurs hymnes sont plus inspirés que les auteurs de la Bible. Il dit, “Par exemple, si Isaac Watts avait vécu à la même époque que Salomon, les hymnes d'Isaac Watts auraient figuré dans la Bible et non “Cantique des Cantiques” de Salomon. C'est beaucoup plus inspiré.” C'est de l'hérésie! Pour moi, cela constitue de l'hérésie pure et ce qui est si effrayant c'est que ses points de vue, les opinions de Dewey Beagle sont identiques à celles de Rodman Williams, qui se trouve être le président du Séminaire Charismatique de Melodyland. Et en fait, la raison pour laquelle les deux sont capables de s'entendre si bien, la raison pour laquelle l'organisation charismatique peut se permettre d'avoir ce genre de président c'est parce qu'en réalité, ils ont tous les deux le même point de vue. C'est véritablement la même opinion.

Les charismatiques ont des myriades de revendications selon lesquelles Dieu leur parlerait et les néo-orthodoxes disent la même chose. Quelqu'un m'a dit, un pasteur m'a dit ceci, que Dieu lui avait accordé une vision de l'avenir de son église. Dieu lui a dit: “Tu auras cette zone qui est là”. Alors, il est monté en avion, il a survolé la zone et l'a prise en photo. Il a survolé l'endroit, l'a photographié et l'a affiché sur un tableau et a dit: “Ceci est réclamé pour Dieu”. J'ai donc dit: “Comment le savez-vous?” Il dit: “Dieu me l'a donné à travers une révélation.” Cela arrive tout le temps. Tout le monde reçoit des révélations de Dieu.

Rodman William est charismatique. Par ailleurs, c'est un néo-orthodoxe avoué et assumé. Il l'a fait connaître publiquement. Dewey Beagle et lui sont main dans la main parce qu'ils argumentent tous les deux en faveur de la révélation continue. Ecoutez ceci. Voici Rodman Williams, le charismatique. “A présent, parlons un peu plus de ce qui est étonnant dans la prophétie, à savoir qu'en elle, la Parole de Dieu est directement déclarée.” C'est contemporain. Dieu donne encore Sa Parole. “Dieu parle à travers la prophétie. C'est aussi simple, profond et étonnant que cela. Ce qui se passe au cours des réunions de culte c'est que la Parole peut soudainement être déclarée par n'importe qui présent, et ainsi, un “Ainsi parle le Seigneur”, peut invariablement éclater dans l'assemblée. C'est habituellement à la première personne du singulier bien que ce ne soit pas toujours le cas comme par exemple: “Je suis avec vous pour vous bénir” et cela a le caractère direct d'une rencontre entre toi et moi. Cela vient, non pas dans un langage céleste, mais plutôt dans la langue maternelle de la personne qui parle et avec ses inflexions, cadences et manières habituelles. En fait, il est même possible que le discours soit grossier et ne tienne aucun compte des règles de grammaire. Cela pourrait être un mélange de King James et d'une version moderne. Le débit pourrait être vacillant ou courant. A vrai dire, cela n'a pas beaucoup d'importance puisqu'en prophétie, Dieu utilise ce qu'Il trouve et qu'à travers des instruments humains fragiles, l'Esprit déclare la Parole du Seigneur.”

Il dit en outre, “Ce qui caractérise la prophétie c'est que les paroles ne découlent pas de la réflexion ou préméditation humaine. En effet, il est possible que beaucoup de temps ait été accordé à la prière, à l'étude de L'Ecriture et l'attente à Dieu. Mais lorsque la Parole de Dieu sort, il s'agit de l'œuvre de l'Esprit sur et à l'intérieur de la pensée humaine, ce qui fait que le message déclaré, bien que dans une langue humaine, constitue une expression directe de Dieu.” Maintenant, braves gens, cela fait peur. Dieu parlerait donc encore. “Le prophète ne sait en réalité pas à l'avance ce qu'il va dire, tout comme il ne sait pas de manière certaine quand cela viendra ni même si cela viendra; il se contente de parler quand et selon que Dieu veut. Par conséquent, il n'y a pas de prévision de prophétie lors des assemblées. Cela arrive, c'est tout.”

C'est ridicule à la lumière de 1 Corinthiens 14 qui dit: “Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes”. En opposition totale à cela. Par ailleurs il dit: “Tout ceci, pour répéter, est assez surprenant et étonnant. La plupart d'entre nous, bien sûr, étaient accoutumés aux déclarations prophétiques telles que rapportées dans la Bible et disposés à accepter cela comme étant la Parole de Dieu. Nous étions habitués aux “Ainsi parle l'Eternel” d'Esaïe et Jérémie. Mais entendre Tom ou Marie aujourd'hui, au XXe siècle parler de la même manière, plusieurs d'entre nous étions convaincus que la prophétie s'était arrêtée avec le Nouveau Testament jusqu'à ce que soudain, à travers l'impulsion dynamique du Saint-Esprit, la prophétie ait à nouveau pris vie. Aujourd'hui, nous nous demandons comment nous avons pu mal lire le Nouveau Testament pendant si longtemps.” Fin de citation.

Cela constitue clairement une revendication que les présents exemples de prophéties et révélations charismatiques sont d'inspiration divine, au même pied d'égalité que l'Ecriture. Lorsque Tom et Marie se mettent debout, cela vaut le moment où Esaïe et Jérémie se sont levés. Et cela vient d'un homme qui préside un séminaire charismatique de renom. Savez-vous ce que cela va faire? Ça va miner la crédibilité de l'Ecriture dans les esprits de ses étudiants. Vous dites: “Mais nous croyons toujours en la Parole de Dieu.” Oui, mais comme l'a dit Francis Schaeffer: “Attendez que la prochaine génération arrive et manifeste qu'il lui manque l'appui que nous avons en l'autorité biblique. Cela va l'ébranler.” Et je crois que si le mouvement charismatique reste longtemps dans les parages en soutenant ce genre d'opinion sur les Ecritures, ils vont se retrouver dans une hérésie qui dépasse tout ce que nous avons déjà vu jusque-là.

Je me trouve là où la Réforme était lorsque les réformateurs sont arrivés et ont dit: “Sola scriptura” et ils disaient: “Si vous allez au-delà du caractère sacré de l'Ecriture, vous êtes en difficulté. Vous coupez l'herbe sous les pieds de l'autorité biblique.” A partir du moment où on commence à considérer l'Ecriture inférieure à l'autorité suprême pour la foi et la pratique/l'expérience, on ouvre la porte à l'hérésie. On a ouvert la porte au chaos. On a ouvert la porte à la confusion. On a ouvert la porte à Satan.

Melvin Hodges est pasteur dans les Assemblées de Dieu. Il a écrit un livre intitulé Spiritual Gifts (Les Dons Spirituels), que j'ai acheté à Seattle une fois et que j'ai lu. Il était très intéressant. Et j'ai été de tout cœur avec ce cher monsieur parce qu'il est dans le mouvement et il était très embrouillé dans la rédaction du livre, à cause de ces gens qui sautent et donnent des révélations de la part de Dieu. Et il dit effectivement que d'une certaine manière dans ce mouvement, il appelle les autres pasteurs, et dit: “Les gars, quelque part dans ce mouvement, nous devons ramener de l'ordre dans ce chaos, parce que nous”, dit-il et il affirme ceci: “lorsque quelqu'un se lève dans votre église et donne une parole de la part de Dieu, vous savez une de ces deux choses: soit ça le fait ou ça ne le fait pas.” Imaginez une telle confusion, et il dit, “il en résulte un chaos”.

Eh bien, vous pouvez imaginer la situation. Supposons que vous soyez en train d'essayer de prendre une décision par rapport à un pasteur. La congrégation se réunit pour prendre une décision à propos de ce pasteur, et quelqu'un se lève et dit: “Ainsi parle le Seigneur, “ce n'est pas la bonne personne. Malheur à vous si vous la choisissez.” Vous savez qu'il y a deux possibilités: soit c'est Dieu, soit ce n'est pas Dieu. Comment le savoir? C'est cela son agonie. C'est ça sa bataille. Il ignore comment faire pour savoir. Les gens qui ont écrit le livre dont un chapitre porte sur comment faire la différence, ne savent pas non plus. Lui non plus ne savait pas, il a donc dit, “Soyez prudents.”

Je vais vous dire une chose. Les auteurs de l'Ecriture savaient quand Dieu avait parlé. Ils le savaient. Ils le savaient. Mettre les déclarations prophétiques modernes au même pied d'égalité que la révélation produit un embrouillamini désespérant. Qui a raison? Pourquoi, j'ai entendu des gens dire: “Eh bien, vous connaissez tel verset? Oh, Dieu m'a parlé et Il m'a dit que ce verset signifie ceci et cela” et pourtant cela ne signifie rien de tout cela. Mais ensuite, vient quelqu'un d'autre et il dit, “Oh, comme c'est merveilleux.” Je dirai, “Où est votre intégrité? N'avez-vous donc pas de lignes directrices?”

Ecoutez, Dieu nous a donné une révélation. Vous voulez entendre quelque chose d'intéressant? Dieu nous a accordé une révélation, n'est-ce pas? Et lorsqu'Il a terminé la première partie de cette révélation, l'Ancien Testament, vous rendez-vous compte qu'il y a eu 400 ans de silence au cours desquels Dieu n'a rien dit? Et Dieu était en train de définir un modèle pour nous, une analogie. Il y a un temps pour la révélation, ensuite il y a un terme à la révélation et puis Dieu garde le silence. Et Il est resté silencieux pendant 400 ans et il n'y avait aucun prophète en Israël, dit l'Ancien Testament. Et à la fin des 400 ans, Dieu a rompu le silence avec un prophète. Qui était-ce? Jean-Baptiste. Et depuis Jean-Baptiste jusqu'à 96 apr. J.-C., Jean l'apôtre, Dieu nous a donné le Nouveau Testament et ensuite, Dieu S'est tu. Et le silence de Dieu sera à nouveau rompu dans Apocalypse chapitre 11 lorsqu'à la fin des temps deux prophètes apparaîtront et commenceront à nouveau à parler de la part de Dieu. Cependant, nous sommes dans la période de silence. L'Ecriture a été transmise une bonne fois pour toutes.

Ecoutez Hébreux 1:1, “A bien des reprises et de bien des manières, Dieu a parlé autrefois à nos ancêtres par les prophètes.” (Semeur) C'est l'Ancien Testament. “Et maintenant, dans ces jours qui sont les derniers, c'est par son Fils qu'il nous a parlé.” Il s'agit du Nouveau Testament. Et ce sont les deux périodes où Dieu a parlé, ces deux fois, et en 96 ap. J.-C., Il s'est tu.

Bien-aimés, la Bible suffit. Elle est suffisante et j'ai bien peur que nos amis charismatiques, avec leurs incessantes révélations ne soient pas seulement en train de détruire l'autorité et le caractère absolu de l'Ecriture mais qu'ils s'exposent également à aller d'erreur en erreur, en erreur en termes d'interprétation et de jugements, faisant des choses qui ne sont pas nécessairement le choix de Dieu pour eux. Ecoutez ceci. “Car toute l'Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, réfuter, redresser et apprendre à mener une vie conforme à la volonté de Dieu. Ainsi, l'homme de Dieu se trouve” - quoi? - “parfaitement préparé et équipé”. De quoi avez-vous besoin pour être parfaits? Toute quoi? L'Ecriture. Avez-vous besoin d'autre chose? Avez-vous besoin de la vision d'un individu? La révélation de quelqu'un? Les langues d'un individu? L'expérience de quelqu'un? L'interprétation d'une personne? Non, vous n'en avez pas besoin.

Vous savez quoi, j'ai déjà suffisamment du mal à apprendre la Parole de Dieu sans avoir à courir le monde pour essayer de dénicher toutes les autres choses que Dieu a peut-être dites et validées et tenter de voir comment les appliquer. Ecoutez ceci. Je vais le redire. Toute Ecriture a été donnée par l'inspiration de Dieu afin que l'homme de Dieu soit quoi? Parfait. Voilà tout ce dont vous avez besoin. C'est suffisant, bien-aimés. Et les gens qui recherchent quelque chose en plus, je crains bien qu'ils reçoivent effectivement quelque chose de plus. Toutefois, ce qu'ils reçoivent en plus n'est pas tout à fait ce à quoi ils s'attendent.

Verset 15 de 2 Timothée 3 dit ceci: “Depuis ton enfance, en effet, tu connais les Saintes Ecritures ; elles peuvent te donner la vraie sagesse, qui conduit au salut”. Sage en vue du salut, parfait dans la maturité, tout cela à partir de l'Ecriture. Je ne pense pas que les charismatiques aient l'intention de saper l'Ecriture. Vous les entendez dire combien ils aiment la Parole. Je ne pense pas que ce soit leur intention; pourtant, quand ils favorisent la révélation continue et progressive, ils vont plus loin que la Bible. Ecoutez-moi à présent. Je vais dire quelque chose d'important et ensuite, je vais m'arrêter. Ils agissent exactement, de manière identique à ce que l'Eglise Catholique Romaine a fait à travers les âges. Ils sont en train de construire une tradition extrabiblique. Ils édifient ce qui résulte en réalité à la tradition charismatique qui contraint les croyants autant que la Parole de Dieu.

Maintenant, certains charismatiques diront que je m'inquiète pour rien et que j'ai mal compris. Aucun effort ne vise à changer l'Ecriture, on se contente de la clarifier et de la personnaliser. Braves gens, il s'agit d'un jeu de mots. Ce sont tout simplement des jeux de mots. On ne peut pas tenir au caractère absolu de la Bible, on ne peut pas tenir à l'autorité de la Bible et en même temps laisser libre cours à tout un tas d'autres révélations.

A présent, j'aimerais frapper du poing sur le pupitre pour défendre le fait que le Saint-Esprit opère des merveilles à travers le croyant. Je pense qu'Il ravive l'Ecriture. Je crois qu'Il œuvre en moi tandis que je prêche et enseigne et écris et parle et rends témoignage et réfléchis et vis et en vous également et oh, c'est formidable! Et Il est merveilleux et Il est miraculeux et Il est divin. Mais appeler cela révélation, et nommer cela de l'inspiration et déclarer: “Dieu m'a parlé, et Jésus m'a dit” revient à troubler la vérité et à tomber dans le piège de l'erreur qui réfute le caractère unique et l'autorité de l'Ecriture. En agissant ainsi, vous avez fait exactement la même chose que Rome. Vous êtes en possession de l'Ecriture et de la tradition et les deux sont contraignants.

Tous les faux systèmes qui ont jamais été engendrés par le christianisme, tous sans exception, chacun d'entre eux, et je vous en donnerai la liste la semaine prochaine et vous montrerai de quelle manière – tous ceux qui sont issus du Christianisme et qui constituent de faux systèmes sont basés sur ceci: la Bible et une révélation supplémentaire. Tous, sans exception. Très dangereux. Bien-aimés, essayons d'aider nos amis qui sont dans ce mouvement à voir que ceci est suffisant, d'accord?

Père, merci de nous faire prendre le départ ce matin. Aide-nous à marcher dans l'amour et aide-nous à combattre sérieusement, luttant pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. Satan cherche à brouiller l'image. Aide-nous à la garder claire. Au nom de Jésus, pour Sa gloire. Amen.

FIN

This sermon series includes the following messages:

Please contact the publisher to obtain copies of this resource.

Publisher Information
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Back to Playlist
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time

Welcome!

Enter your email address and we will send you instructions on how to reset your password.

Back to Log In

Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize
View Wishlist

Cart

Cart is empty.

ECFA Accredited
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Back to Cart

Checkout as:

Not ? Log out

Log in to speed up the checkout process.

Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize