Grace to You Resources
Grace to You - Resource

Ce matin, nous allons poursuivre la série que nous avons commencée le Jour du Seigneur précédent sur l'actuel mouvement charismatique. J'ai été très intéressé par la réaction au cours des dernières semaines à notre discussion au sujet du 13ème chapitre de 1 Corinthiens et puis à notre message du dernier Jour du Seigneur et je suis très encouragé. Je me rends compte qu'il y aura peut-être des gens qui ne comprendront pas nos motivations et seront en désaccord avec nous, mais cela a été très très minimal jusqu'ici. Et d'un autre côté, il y a eu beaucoup d'encouragement de la part des gens qui disent ceci: “Nous ne comprenions pas et sommes vraiment reconnaissants d'avoir un regard biblique sur certaines de ces questions.” Je remercie donc le Seigneur pour les orientations des anciens. Et ce sont en fait les anciens qui, de manière unanime, sont tombés d'accord pour que ceci se fasse. Nous répondons donc à cela, vous y réagissez et c'est bien.

Maintenant, nous avons dit la dernière fois que nous avons ressenti qu'il était important de parler de ce qui ne va pas dans le mouvement charismatique. A n'importe quel époque de l'histoire de l'église, il y a toujours eu ces choses qui apparaissent comme des mouvements sur scène. Chaque personne qui étudie ne serait-ce que de manière superficielle l'histoire de l'église se rend compte que des tangentes, aberrations et mouvement divers et variés se produisent le long du parcours de l'église. Et il est plutôt facile d'en dresser une carte à travers l'histoire de l'église. Cependant, il n'y a encore jamais eu un quelconque mouvement qui ait constitué une tangente/déviation biblique et qui ait eu l'impact ou la dévastation que celui-ci a sur l'église évangélique.

Il s'agit de quelque chose d'extrêmement puissant. Il a un poids énorme à cause des media de notre monde actuel du 20ème siècle qui rendent la transmission de ces idées tellement facile et, en fait, si inévitable pour une personne moyenne. C'est donc quelque chose de très très prépondérant et nous savons tous que le mouvement charismatique en tant que tel est en train de balayer le globe. Si vous pensez que c'est uniquement en Amérique alors vous vous trompez. Il est présent à travers le monde. Il se trouve en Amérique du Sud. Il est en Orient. Il est présent partout où l'église existe ce qui fait que ce mouvement avance à grande vitesse. Depuis 1900, lorsqu'il a commencé, le mouvement pentecôtiste, tel qu'il a été défini au cours des premières années, s'est développé depuis 1900 au-delà des courants dominants du christianisme évangélique.

Tout le mouvement Pentecôtiste, tel qu'il était connu alors, était réservé à quelques lignes confessionnelles autres que les dénominations évangéliques de la ligne principale. Mais c'est en 1960 qu'un nouveau jour a été annoncé et que le mouvement Pentecôtiste a fait son entrée en force dans les principales dénominations. Et en commençant ici par l'église Episcopale de Van Nuys, la ligne dénominationelle a été fissurée et, comme le dit John Sherrill dans son livre, “They Speak With Other Tongues” (Ils Parlent En d'Autres Langues), “Les murs se sont effondrés.” Et au sein du dénominationalisme principal, Episcopalien, Méthodiste, Presbytérien, Baptiste, Luthérien, et ainsi de suite, ce mouvement a fait son entrée. Et aujourd'hui, il ne s'appelle plus tout à fait mouvement Pentecôtiste par ses plus modernes opposants, mais plutôt le mouvement néo-Pentécôtiste ou bien le mouvement charismatique. Et on peut voir la différence. Techniquement, un charismatique est une personne après 1960. Un Pentécôtiste est une personne antérieure à 1960 ou alors un charismatique c'est quelqu'un qui a fait cette expérience au sein d'une dénomination de ligne principale ou une église évangélique de la ligne principale ou alors une église catholique. Tandis qu'un Pentécôtiste est quelqu'un qui est attaché à l'Assemblée de Dieu ou les Foursquare ou le Pentecôtisme uni ou toute autre dénomination pentecôtiste.

Mais, à présent, cela est entré dans l'image globale du christianisme. Il ne s'agit plus d'une dénomination distincte mais plutôt une expérience qui transcende toutes les délimitations dénominationnelles. Et il existe dans ce mouvement un certain nombre d'éléments communs qui ne relèvent pas de la théologie puisque, comme nous l'avons indiqué la semaine dernière, il n'existe aucune doctrine, fondamentalement parlant, il y a cependant des similitudes basées sur l'expérience. Par exemple, certaines églises sont connues comme des églises charismatiques et elles présentent comme unique exigence fondamentale, pour en devenir membre du personnel, le fait d'avoir eu l'expérience commune. Il y a des universités et séminaires où la seule exigence pour devenir membre de la faculté est d'avoir fait l'expérience commune. La doctrine ne constitue pas un critère de sélection. Et ainsi donc, cela se passe autour de nous où l'expérience commune crée un réseau de personnes charismatiques; et certains appellent cela le plus grand réveil de l'histoire de l'église. Et nous agirions comme des autruches qui enterrent leur tête dans le sable si nous nous contentions de contourner cette question. Nous avons vraiment besoin d'en parler, surtout à la lumière de notre étude de 1 Corinthiens quand nous parvenons aux chapitres 12 à 14, et c'est ce que nous sommes en train de faire.

A présent, je veux être le premier à dire que partout où l'Evangile est prêché, certaines personnes seront sauvées. Et pour la plupart d'entre eux, les gens du mouvement charismatique aiment le Seigneur Jésus-Christ et croient au salut par la grâce à travers la foi et ils le proclament et les gens parviennent au salut et je rends grâce à Dieu pour cela. Je sais que Dieu peut utiliser des gens qui sont moins que parfaits, puis qu'Il m'utilise et qu'Il vous utilise; nous sommes donc dans la même barque. J'essaie juste de relever non pas que ces gens soient désespérément, inutilement imposées au corps du Christ mais tout simplement qu'ils sont dans l'erreur sur un point. Et nous tous pourrions nous retrouver avec des talons d'Achille/(points vulnérables) qui seraient problématiques pour nous et que nous devrions traiter comme tels.

Nous essayons simplement de souligner là où se trouve l'erreur et c'est pour cette raison que nous avons choisi comme titre: "Qu'est-ce qui ne vas pas au sein du Mouvement Charismatique ?" Non pas que tout ce qu'il y a dans ce mouvement soit mauvais, puisqu'il ne peut pas être mal d'exalter Jésus-Christ. Ce n'est pas mal de croire en la Bible, comme ils disent le faire, bien que leur manière de le manifester quelques fois soit un peu en deçà de nos attentes. Et nous sommes donc reconnaissants à Dieu que par Sa grâce et la véritable prédication du salut à travers le Seigneur Jésus-Christ, les gens parviennent au salut. Et je pense qu'il y a peut-être des chrétiens qui arrivent à un point où ils reconnaissent une nouvelle réalité en Christ et qui prennent des engagements qu'ils n'avaient peut-être encore jamais pris avant. Cependant, en dépit du bien qui en résulte, en dehors de ce qui semble être positif, il y a une erreur flagrante au sein du mouvement et l'erreur progresse à une vitesse qui échappe au contrôle. Et cela produit des chrétiens très confus, des saints très intimidés et des églises sont fracturées.

A présent, les problèmes tels que nous avons commencé à les examiner sont suffisamment sérieux pour que nous les abordions dans un certain niveau de détails. Je pense vous avoir indiqué la dernière fois que nous allions examiner environ 20 de ces problèmes mais ce premier problème est tellement fondamental que nous sommes en train de prendre quelques semaines rien que pour le présenter parce que c'est ce qui à mon avis constitue le noeud de la question. Et autant que je sache et dans tous les livres que j'ai lus, cela n'a jamais été traité: il s'agit de la question de la révélation.

Le premier problème que nous avons relevé pour vous la dernière fois en lien avec le mouvement charismatique est la question de savoir s'ils conçoivent l'autorité absolue de la révélation biblique, cette Parole de Dieu complète qui a été transmise aux saints une bonne fois pour toutes. Mais, au-delà de cela, toutes les autres choses doivent également être portées à la lumière de la Parole de Dieu et c'est pour cette raison que nous devons, dès le départ, établir l'autorité de ce Livre. L'hystérie charismatique, telle qu'elle semble se propager à grande vitesse à travers le monde doit s'arrêter pour examiner la Parole de Dieu et non se contenter de courir en avant de manière incontrôlée étant donné que l'Ecriture constitue le test de toute chose.

Maintenant, si l'Ecriture constitue le test de tout alors cela suppose quelque chose de fondamental et qui est que la Parole de Dieu est considérée comme la norme et c'est ce que nous essayons d'établir clairement et soigneusement. Nous sommes convaincus, et nous l'avons vu la semaine dernière, que Dieu nous a donné le canon complet. Du terme grec Kanon qui veut dire règle ou norme. A l'origine, cela est venu de la racine d'un mot qui était en lien avec un credo, et ce credo était employé pour mesurer les choses, et il est devenu usuel d'appeler tout ce qui servait de règle de mesure un canon. Ainsi, le standard de la Parole de Dieu est juste là. C'est le canon, la règle de mesure.

Maintenant, nous croyons que cela a été établi, que Dieu l'a complétée, que la Bible est terminée, que l'Ecriture est achevée, qu'il s'agit de Sa révélation, et qu'il n'y a rien en plus. C'est complet. C'est efficace. C'est suffisant. C'est inerrant. C'est infaillible. Cela constitue l'autorité et c'est contraignant et cela détermine et évalue toute autre chose. Lorsque nous avons la Bible,, nous avons l'Ancien Testament qui a été écrit par les prophètes. Nous avons le Nouveau Testament rédigé par les apôtres et ceux qui leur étaient étroitement associés et la Bible se veut donc exhaustive.

Je me dépêche d'ajouter que tout au long de l'histoire et même par rapport aux écrits bibliques, des livres fallacieux ont été présentés comme faisant partie de l'Ecriture. En fait, si vous avez fréquenté l'Eglise Catholique, vous savez qu'au milieu de la Bible Catholique, il y a une section de livres qu'on qualifie d'Apocryphes. Les Apocryphes prétendent constituer l'Ecriture. Il est très clair que ce n'était pas l'Ecriture. Ils comportent des erreurs, des erreurs géographiques, des erreurs théologiques. Ils ne revendiquent ni ne soutiennent être produits par les apôtres qui n'en sont pas du tout leurs auteurs. Ils ne relèvent pas de l'époque du Nouveau Testament. Ils n'appartiennent pas au temps de l'Ancien Testament parce qu'ils ne sont pas écrits par les prophètes et ceux qui sont reconnus comme messagers de Dieu.

Seule l'Eglise Catholique Romaine a accepté les livres Apocryphes comme partie intégrante de l'Ecriture. L'Eglise elle-même ne l'a pas fait et cela n'a jamais été établi dans l'histoire jusqu'à l'adaptation que l'Eglise Romaine en a faite, tellement la différence est flagrante. La distinction est si évidente. Au cours de la rédaction du Nouveau Testament, il y a eu plusieurs livres qui, parait-il, ont été refilés à l'église. De tous genres: L'Evangile selon Pierre et ainsi de suite, les légendes coptes et plusieurs faux livres. Mais l'église n'a jamais eu de pierre d'achoppement, elle n'a jamais eu de problème, n'a jamais eu à prendre une quelconque décision. C'était si évident ce qui avait été inspiré par Dieu et ce qui ne l'avait pas été.

Maintenant, le Canon de l'Ancien Testament a été bouclé aux environs de 400 av. J.-C. Environ 400 ans avant Jésus-Christ. Les gens savaient clairement quels livres avaient été inspirés par Dieu. C'était facile car, tout d'abord, ils revendiquaient être inspirés par Dieu et ce sont donc ceux qu'ils regardaient. Et en considérant ceux qui se réclamaient de l'inspiration divine, ils n'y trouvaient aucune erreur. Ils s'apercevaient qu'ils étaient conformes à l'histoire et ils correspondaient à la théologie, ils étaient en harmonie avec la géographie et avec tout ce qu'ils savaient être déterminant ce qui fait que tout le monde savait ce qu'était le canon de l'Ancien Testament. Les autres livres ont été rejetés et la tradition juive dit que la grande synagogue, l'école des scribes qui a été fondée par Esdras, a finalement rassemblé le canon et par ailleurs, l'histoire l'a confirmé depuis. Il n'existe pas de livres susceptibles de se comparer à la qualité de l'Ecriture. Aucun !

Ils avaient raison et même lorsque nous trouvons d'autres livres anciens, nous savons qu'ils ne peuvent pas s'égaler à l'Ecriture. Il en était de même pour le Nouveau Testament. Très clairement, ils savaient quels livres devaient être acceptés comme faisant partie du Nouveau Testament. Laissez-moi à présent vous indiquer le test que l'église du Nouveau Testament a employé pour déterminer cela. Premièrement, ils évaluaient un livre sur la base de sa paternité apostolique. Les livres du Nouveau Testament devaient être écrits par un apôtre ou un proche associé des apôtres. Par exemple, dans le cas de Marc, qui n'était pas apôtre, sa source était Pierre, qui travaillait étroitement avec lui. Luc qui n'était pas un apôtre était très proche non seulement du Seigneur mais également du grand apôtre Paul, qui était un apôtre.

Les livres du Nouveau Testament ont été rédigés par des apôtres ou des associés des apôtres. Jésus Lui-même définit clairement cela dans un certain nombre de passages que je vais vous indiquer. Jean 14:26 constituant le premier à le dire. Et ici, le Seigneur se trouve dans la chambre haute la nuit précédant Sa trahison et la nuit de Sa trahison et avant Sa crucifixion. Il est dit: “Mais le consolateur,” le paraklētos, celui qui est appelé à se tenir à côté pour aider, l'avocat divin, le Saint-Esprit, “l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.”

Maintenant, tout d'abord, braves gens, et vous devez comprendre cela, ce verset n'est pas adressé à tous les chrétiens. Il s'agit d'une déclaration que Jésus fait aux personnes qui allaient être auteurs du Nouveau Testament. Et Il leur dit, observez encore, Il “vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.” Comment pensez-vous que ces gens qui ont rédigé les Evangiles ont été capables de se rappeler tous les incidents et toutes ces conversations que Jésus a eues et de nous donner une série de quatre Evangiles infaillibles et inerrants qui constituent une autorité? Un seul moyen et c'est que l'oeuvre du Saint-Esprit a accompli la promesse de Jésus dans Jean14:26.

Ils ont bénéficié du service divin du Saint-Esprit qui leur donnait de se souvenir, et cela est vrai avec l'apôtre Paul qui encore et encore cite Jésus dans la rédaction de Ses épîtres. Nous l'avons même vu au 7ème chapitre de 1 Corinthiens et grâce au ministère du Saint-Esprit, il s'est souvenu absolument et exactement de tout.

Regardez le 16ème chapitre de Jean et le 13ème verset. Et une fois de plus, c'est la même chose qui est dite au même groupe spécial d'hommes. “Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité”. Voilà une autre indication du Seigneur selon laquelle ceux qui allaient écrire le Nouveau Testament allaient le faire sans erreur. “Il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et vous l'annoncera.” En d'autres termes, Dieu allait donner le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit allait transmettre à l'auteur et, ce qui allait être écrit allait constituer la Parole divine de Dieu.

C'est donc ainsi que les apôtres sont des écrivains de la Bible. Jésus l'a dit en leur donnant la commission dans ces deux passages de l'Ecriture. Cela est réaffirmé par ailleurs dans 2 Pierre chapitre 3 et verset 2. Et voici ce que Pierre dit, en commençant au verset 1: “Voici déjà, bien-aimés, la seconde lettre que je vous écris. Dans l'une et dans l'autre je cherche à éveiller par des avertissements votre saine intelligence.” Il dit ensuite ceci: 2 Pierre 3:2, “afin que vous vous souveniez”, observez à présent, “des choses annoncées d'avance par les saints prophètes”

Je considère cela comme une référence à l'Ancien Testament. “Annoncées d'avance par les saints prophètes”, les auteurs de l'Ancien Testament. “Et du commandement du Seigneur et Sauveur, enseigné par vos apôtres”. Remarquez à présent, dans ce passage, Pierre établit deux catégories d'écrivains de la Bible: “les saints prophètes”, Ancien Testament; “les apôtres du Seigneur et Sauveur”, Nouveau Testament. Vous pouvez donc voir que ce que Jésus dit en Jean est confirmé par Pierre, que la paternité du Nouveau Testament était reliée aux apôtres, soit par l'écriture directe de l'apôtre ou alors par quelqu'un qui lui était étroitement associé et qui travaillait aux côtés d'un apôtre.

Et nous voyons ainsi qu'il y avait une indication claire du fait que la rédaction de l'Ecriture allait s'arrêter avec la fin des apôtres. Et c'est ce qui est signifié dans Ephésiens 2:20 lorsqu'il est dit: “Vous [l'Eglise] avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophète”. Ils constituaient la fondation. Ils ne poursuivent pas leur course et nous l'avons déjà dit. Lorsque vous construisez un bâtiment, vous posez la fondation une fois. On ne continue pas de poser la fondation jusqu'au 20ème étage. On la pose une fois pour toutes et ensuite on construit par dessus. Il y a eu des apôtres et des prophètes une fois. Ils ont écrit une fois. Leurs écrits ont été transmis aux saints une fois et l'Ecriture a par conséquent été achevée.

Cependant, il y a plusieurs exemples d'auteurs du Nouveau Testament qui font allusion les ans aux autres comme ayant été inspirés par l'Esprit de Dieu pour écrire la Parole de Dieu. Laissez-moi vous montrer ce que je veux dire. Regardez 1 Timothée 5:18. Il y avait une camaraderie entre ces écrivains dans le Nouveau Testament. Il y avait l'unité. Il y avait une unicité. Il y avait la conscience du fait qu'ils étaient en train de faire quelque chose qui n'avait encore jamais été fait et qui n'allait pas se répéter. Il y avait un caractère unique mais je pense que le plus intéressant c'est quand vous lisez ces mots dans 1 Timothée 5:18. Observez à présent. “Car l'Ecriture dit, l'Ecriture dit”. Observez à présent: “Tu n'emmuseleras point le boeuf quand il foule le grain.” A présent, cette Ecriture est tirée de Deutéronome 25:4. Observez à présent, 25:4, ne le recherchez pas. Ça dit la même chose. Cela signifie, payez le prédicateur. Un jour, je prêcherai dessus.

“Car l'Ecriture dit : Tu n'emmuseleras point le boeuf quand il foule le grain.” et remarquez qu'il y a une autre Ecriture, “Et l'ouvrier mérite son salaire.” Vous savez d'où vient cette citation? Ecoutez ceci, Luc 10:7. Vous dites: “Qu'il y a-t-il de si important à ce sujet?” Ce qui est significatif c'est que Paul revendique un droit égal à être l'Ecriture Luc, puisqu'il s'agit de lui, et Moïse qui a écrit Deutéronome, vous voyez. Voilà le cas d'un auteur du Nouveau Testament qui authentifie un autre auteur du Nouveau Testament au point d'appeler cela l'Ecriture. Quand Luc écrit, cela constitue autant l'Ecriture que lorsque Moïse écrit, ce qui fait que le Nouveau Testament s'auto authentifie. Voici Paul en train d'authentifier Luc et si Luc est authentique alors Luc est authentique et les Actes des Apôtres sont authentiques, d'accord? Parce que c'est lui qui a écrit les deux livres. Paul appelle les écrits de Luc l'Ecriture.

Regardez avec moi à 2 Pierre une fois de plus, chapitre 3 verset 15. 2 Pierre 3:15 et Pierre est en train de clore sa seconde épître. Il dit: “Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut”. Pratiquement la même chose qu'au verset 9 là-bas. La raison pour laquelle le Seigneur tarde c'est à cause du salut et non de l'impuissance. “Comme”, observez ceci à présent, “Comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres”, quoi? “Ecritures”.

Remarquez-vous à présent quelque chose ici? Pierre est en train de parler de Paul et toutes ses épîtres constituent l'Ecriture, exactement comme le reste de l'Ecriture. Il y a donc Paul qui accrédite Luc. Vous avez, Pierre qui accrédite Paul. Nous avons donc déjà résolu le problème. La Bible, comme nous le savons, est composée de Luc et les Actes et en réalité, vous pouvez mettre tous les récits des Evangiles dans ce groupe parce que Luc constitue l'un des Evangiles. Et si Luc est authentifié, alors les autres Evangiles le sont puisqu'ils commentent sur le même matériel. Nous avons donc les Evangiles dans les Actes. A présent, nous avons les 13 épîtres de Paul qui sont désignés Ecriture ici même au verset 16. Et l'apôtre Paul atteste cela dans Galates 1 lorsqu'il dit: “Ce que j'ai écrit, ce que j'ai appris, et ce que Dieu m'a accordé n'est pas venu d'un homme mais directement de Lui.”

Regardez Jude verset 17. C'est intéressant. Paul est en train de corroborer les Evangiles dans les Actes. Pierre confirme Paul et maintenant, il y a Jude qui corrobore Pierre. Jude 17, “Mais vous, bien-aimés, souvenez-vous des choses annoncées d'avance par les apôtres de notre Seigneur-Jésus Christ. Ils vous disaient qu'au dernier temps il y aurait des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies.” Ceci, mes amis, est tiré de 2 Pierre. Jude authentifie Pierre.

Vous constatez donc qu'il y a une camaraderie apostolique. A présent, le seul qui reste Jacques – nous n'avons pas pris le temps de développer cela, le seul autre auteur majeur du Nouveau Testament serait Jean, n'est-ce pas? L'Evangile de Jean, 1, 2, 3 Jean, le livre d'Apocalypse. Vous dites, “s'agit-il d'une authentification?” Oui. Dans le livre d'Apocalypse, chapitres 2 et 3, vous avez sept lettres adressées aux églises. Ne vous dérangez pas cependant à les rechercher, mais à la fin de chacune de ces lettres, il est dit ceci, “Voici ce que dit celui”, et cela fait allusion à Jésus-Christ. “Voici ce que dit celui”, et il dit également: “Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit”. Jean dit donc, “Je suis en train d'écrire ce que Christ déclare et qui m'est transmis par l'Esprit.” Ainsi, Jean revendique avoir reçu l'inspiration du Saint-Esprit. Plus loin, dans le livre d'Apocalypse, 21:5, c'est ça? “Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit : Ecris; car ces paroles sont certaines et véritables.” Apocalypse 19, vous avez aussi cela. “Et l'ange me dit : Ecris : Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l'agneau ! Et il me dit : Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.”

Jean est donc confirmé en tant qu'auteur inspiré. Pierre est confirmé comme auteur inspiré. Il en est de même pour Luc. Et c'est le cas de Paul et vous pouvez voir qu'il y a tout ces auteurs du Nouveau Testament qui s'auto authentifient. Il y a eu une bande d'apôtres et les d'associés de cette bande qui sont responsables, la fraternité des auteurs du Nouveau Testament, et bien-aimés, voilà les frontières. Telles sont les limites de l'Ecriture. Lorsqu'ils ont fini, ça s'est terminé et c'est tout. La clé est donc l'autorité apostolique, la paternité apostolique.

Deuxièmement, le second test que l'église primitive a appliqué à ce sujet était le contenu. Ils ne voulaient pas seulement savoir si un apôtre ou un associé qu'ils savaient être associé à un apôtre avait écrit mais ils se préoccupaient également de connaître le contenu des écrits concernés. Par exemple, dans Actes 2:42, la toute première fois que l'église s'est réunie. La toute première fois que l'église s'est jamais rencontrée, il est dit: “Ils persévéraient dans” quoi? “l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières.” Leur second test était le contenu. Les écrits cadraient-ils avec la doctrine apostolique? Car peut-être que quelque chose aurait pu arriver, aurait pu être écrit, cela aurait pu sembler émaner de Paul et être revendiqué par Paul et contenir un début d'infection hérétique et être vraiment quelque chose de faux. Ils pouvaient ainsi en vérifier la doctrine et si cela n'était pas conforme à l'enseignement des apôtres, eh bien cela ne passait pas le test. Et comme il est merveilleux de relever, en étudiant les premiers canons qu'il n'y a eu aucune occasion au cours de ces premiers canons où on ait jamais accepté un livre autre que le Nouveau Testament légitime. Il leur a fallu du temps pour tous les intégrer mais ils ne se sont jamais trompés. Les aberrations doctrinales étaient beaucoup trop claires. Vous pensez bien que lorsque Satan cherche à faire entrer une aberration, le livre ne se présentera pas tout à fait comme il devrait être.

Troisièmement, le troisième test que l'église primitive a appliqué aux livres canoniques du Nouveau Testament était, cela a-t-il été lu dans les églises? Cela a-t-il été lu dans les églises? Ce principe a été souligné à plusieurs reprises dans les premiers pères de l'église, la première génération après l'église. En d'autres termes, le peuple de Dieu a-t-il accepté cela, l'a-t-il lu dans leur service d'adoration, l'ont-ils intégré dans leur vie, ce qui indiquait que l'Esprit de Dieu avait béni cela dans leur église, et les gens ont-ils été enseignés par cet écrit et ont-ils été bénis par son enseignement? Si cela portait ce cachet alors tout allait bien. Il y a donc l'autorité apostolique. Il y avait donc la cohérence absolue à la doctrine apostolique et il fallait quelque chose qui avait été lu à l'église et qui avait passé l'épreuve de l'église pour être reconnu comme la Parole de Dieu qui sort avec puissance et pénètre le coeur.

Et le quatrième test était la reconnaissance et l'usage par la génération qui vient après l'église primitive, les pères de l'église. Une fois qu'ils l'avaient vu et l'avaient évalué et l'avaient jugé, cela était établi. Et bien sûr, au moment où on arrive en 383 et que la Vulgate de langue latine est imprimée, et c'était – vulgaire signifiait la langue du peuple, la langue commune/courante. La Bible a été codifiée, pour ainsi dire, et déposée entre les mains du peuple. Et chacun des livres s'y trouvait, et seuls les bons y étaient. Cela allait de soi. Cela clot tout débat. Le canon était constitué.

Vous dites: “Oui, mais on pourrait peut-être y ajouter des choses.” Eh bien, Apocalypse 22 dit: “Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre.” Les gens disent, “Oui, mais cela signifie ajouter des choses au livre de l'Apocalypse”. Oui, bien sûr. Le livre de l'Apocalypse est le dernier livre de la Bible. Si vous ajoutez des choses à l'Apocalypse c'est que vous aurez ajouté des choses à la Bible, n'est-ce pas? Le livre de l'Apocalypse a été le tout dernier livre à être écrit. Vous ne pouvez pas y ajouter des choses. Si quelqu'un y ajoute quelque chose, il sera frappé des fléaux qui sont décrits dans ce livre.

Vous dites, “Pourquoi tirez-vous cela de long en large, John?” Parce que je crois que c'est précisément à cet endroit vital que les charismatiques s'égarent/sont dans l'erreur. Quelle est la révélation de Dieu? Cela constitue un défaut majeur dans le mouvement. Ces chères personnes, et j'aime ces gens, revendiquent aimer la Bible, défendre la Bible, étudier la Bible. Mais elles prétendent aussi aller au-delà de la Bible et là dessus repose une erreur fondamentale. “Tout va bien”, disent-ils, “tant que ça marche”. Un pasteur a déclaré: “Vous savez”, j'ai entendu cela sur une cassette. Il disait: “Nous nous étions contentés d'enseigner la Bible et jamais Dieu n'avait rien fait d'extraordinaire dans notre église jusqu'à ce qu'un jour, l'Esprit de Dieu fasse Son entrée.” Et j'ai pensé, “Eh bien, qu'est-ce que cela veut dire?” Cela signifie-t-il que la Bible seule ne suffit pas? Il faut chercher à mettre le doigt sur ce que signifie l'Esprit de Dieu a fait Son entrée? Qui garantit cependant qu'il s'agissait bien de l'Esprit de Dieu?

Qu'en est-il des révélations supplémentaires? La Bible est-elle suffisante ou avons-nous besoin de plus? Eh bien, comme je vous l'ai indiqué la semaine dernière, les charismatiques prétendent que Dieu continue de Se révéler. Vous savez, il n'y a rien de nouveau à cela, soit-il dit en passant. L'Eglise Catholique Romaine fait cette revendication depuis des siècles. Vous voulez lire un livre intéressant? Il y en a en librairie. Procurez-vous le livre de Benjamin Warfield sur Counterfeit Miracles (les faux Miracles). Il s'agit d'une véritable gifle. Un livre fantastique. Apprêtez-vous pour des choses lourdes. Il s'est contenté de cataloguer pour l'histoire de l'église toute entière, les visions et les révélations, etc. qui ont construit le Catholicisme Romain. Et aujourd'hui, le mouvement charismatique constitue davantage un parallèle qui revendique des visions et autres. L'un de nos anciens me disait ce matin que la joueuse de tennis Margaret Court, qui est une fervente catholique, très dévouée a récemment reçu une apparition miraculeuse de la Vierge.

Vous voyez donc que ce n'est pas courant qu'avec les charismatiques. L'Eglise Catholique Romaine le revendique depuis des siècles, et ces révélations supplémentaires qu'ils n'ont cessé de recevoir constituent la chose qui a construit et construit et construit ce tas de traditions qui accompagnent l'autorité de la Parole de Dieu et troublent le sujet. Et, bien entendu, nous avons même vu depuis que Rodman Williams, qui est le président du Séminaire Melodyland, déclare: “La Bible constitue simplement un témoignage au genre de révélation que Dieu accorde aujourd'hui. Il ne s'agit que d'un modèle pour ce que Dieu est en train de faire.” Et j'ai donc posé la question la semaine dernière: “Où se termine la Bible?”

David Wilkerson arrive et écrit une chose appelée The Vision (La Vision). Je l'ai entendu donner cela, de mes propres oreilles. Je l'ai vue en version imprimée. Il prétend qu'il s'agit de la Parole de Dieu et elle fait autorité. Il me semble intéressant de relever qu'un autre monsieur à la même Conférence Luthérienne à Minneapolis a reçu une vision et ils ont marqué leur désaccord. A mon avis, le coût d'un tel mysticisme et subjectivisme est trop élevé. Chacun fait ce qu'il pense que Dieu lui dit de faire et le caractère unique et central de la Parole de Dieu est en train de se perdre et je vais vous dire quelque chose, braves gens, nous sommes en train d'évoluer vers un christianisme mystique. Nous avançons vers le genre de choses qu'Amos a endurées lorsqu'il a déclaré dans Amos 8:11, “Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l'Eternel, où j'enverrai la famine dans le pays, non pas la disette du pain et la soif de l'eau, mais la faim et la soif d'entendre les paroles de l'Eternel.” Ils veulent aller au-delà de l'Ecriture.

Nous avons connu un réveil de l'Ecriture. Vous savez, tout le monde est en feu au sujet de l'Ecriture mais nous avançons. Nous évoluons si vite, nous allons aller tout droit par l'Ecriture. Et maintenant, lorsque vous visitez une librairie chrétienne moyenne et que vous regardez les livres sur le christianisme, vous en trouverez environ 65 pourcent qui portent sur l'expérience d'un individu plutôt que sur la théologie, la doctrine ou autre chose. La perception charismatique, bien que cela ne soit pas tout à fait reconnu ainsi, fondamentalement ainsi, n'est pas la vision historique et orthodoxe de l'Ecriture. C'est le subjectivisme néo-orthodoxe. C'est le mysticisme. Il n'est pas possible de renoncer à la Réforme Sola Scriptura sans défier la revendication que la Bible fait à son propre sujet et récolter de terribles résultats.

Je veux dire que je vous ai indiqué la semaine dernière que j'allais faire ceci et je vais le faire. Tous les faux systèmes qui existent sont arrivés à travers une révélation qui surpasse la Bible. Le saviez-vous? Tous sans exception. L'unique solution que Dieu avait de Se protéger de tout cela consistait à s'assurer de délivrer ceci aux saints une bonne fois pour toute et de dire: “C'est bon. Je n'ai plus besoin de le refaire.” Quel que soit ce que le Seigneur a fait, on n'a pas besoin d'y ajouter quoi que ce soit et on ne peut pas non plus en retrancher. D'accors? C'est complet. Ensuite, quand les gens arrivent et disent: “Eh bien, c'est merveilleux que vous ayez Jésus. Cependant, il vous faut quelque chose en plus.” et je dis: “Eh bien, de quoi puis-je avoir besoin en plus? Ephésiens 1:3 dit que j'ai été béni de toutes bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ Jésus. Qu'il y a-t-il en dehors de toutes les bénédictions spirituelles dans les lieux célestes? Il y a d'autres bénédictions spirituelles? Elles ne se trouvent pas dans les lieux célestes.”

Mais, qu'est-ce qui se passe, vous avez toutes ces choses. Permettez-moi à présent de regarder cela avec vous, rien que pour une minute. Examinons le Catholicisme Romain. D'où cela est-il venu? Thomas d'Aquin. Thomas d'Aquin serait celui qui aurait systématisé la doctrine Romaine. Il a vécu de 1225 à 1274, le théologien le plus célèbre de la scolastique catholique. Il déclare dans la première section de son Summa Theologica que: “l'Ecriture Sacrée est composée des textes bibliques et des enseignements des pères et des docteurs.” Vous voyez un problème avec cela? “Les textes bibliques et les enseignements des pères et des docteurs.”

“La tradition”, déclare le catholique romain français George Tavard, je cite, “était le débordement”. Il s'agissait de la tradition. “La tradition était le débordement de la Parole en dehors de l'Ecriture sacrée. Son contenu était les autres écritures à travers lesquelles la Parole s'est faite connaître.” fin de citation. Ainsi, Tavard dit: “Il y a les Ecritures et les autres écritures. Et les autres écritures sont des débordements qui sortent de la Parole.”

Albert Piaget, 1490 à 1542, a dit ceci, citation, : “le message apostolique de l'église primitive qui a été transmis à travers la succession des pères et des évêques, que ce message ait été mis par écrit ou non, constitue les saintes Ecritures.” fin de citation. Les saintes Ecritures, dit-il, c'est le message apostolique à l'intention de l'église qui a été transmis aux pères et aux évêques, qu'ils l'aient écrit ou qu'ils ne l'aient pas écrit. Où finit la Bible? Elle ne finit jamais.

Carl Shotzgier, de 1463 à 1527. J'aimerais vous montrer que ce n'est vraiment rien de nouveau. C'est de là qu'est venu le Romanisme. Il a dit ceci: “Une révélation intime du Saint-Esprit est quelque chose qu'on peut expérimenter au quotidien. Une fois qu'on le sait sans l'ombre d'un doute, cela est aussi contraignant que l'enseignement qui est sorti de la bouche même du Christ.” Fin de citation. Vous voyez, c'est l'Eglise Romaine. Lorsqu'ils reçoivent des révélations quotidiennes, cela a autant de pouvoir/(est aussi engageant/contraignant) que les paroles de Jésus dans la Bible. A présent, vous voyez, où s'arrête la Bible? C'est pour cela qu'ils ont le genre de choses que nous voyons au sein du Catholicisme Romain: la Mariolâtrie, la canonisation des gens et toute la fausse doctrine qui s'est développée autour de la vérité.

Le 8 décembre 1854, la bulle pontificale, “Ineffabilis Deus”, a proclamé le dogme de l'immaculée conception, Pie IX. C'était son époque. Voici ce qu'il a dit, je cite, “ Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine, qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout-puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel” Marie est née exempte du péché originel. Ceci ”est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement, et constamment par tous les fidèles.” Fin de citation. Révélée par Dieu où? Dans la Bible? Non, pas dans la Bible. Où? En dehors de la Bible. Cela fait partie de l'autre écriture. Voyez-vous, quand on commence à avoir d'autres écritures, vous voyez ce qui arrive? 

Le 1er novembre 1950, la Constitution “Munificentissimus Deus” (Dieu très Munificent) a dit ceci (une autre bulle papale, une autorité absolue): “Nous proclamons, déclarons et définissons que c'est un dogme divinement révélé que Marie, l'Immaculée Mère de Dieu toujours Vierge, à la fin du cours de sa vie terrestre, a été élevée en âme et en corps à la gloire céleste. C'est pourquoi, si quelqu'un - ce qu'à Dieu ne plaise - osait volontairement nier ou mettre en doute ce que Nous avons défini, qu'il sache qu'il a fait complètement défection dans la foi divine et catholique.” Fin de citation. Si vous refusez que Marie est montée au ciel avec son corps et n'est jamais morte, vous êtes expulsé de la foi catholique. La bulle pontificale de 1950, vous voyez.

Pas étonnant que l'Eglise Romaine comporte tant d'erreurs, étant donné qu'elle va au-delà de l'Ecriture et dit ensuite que cela est aussi contraignant que s'il s'agissait de l'Ecriture. Où est-ce que tout cela s'arrête? Conduire d'une erreur à une autre et à une autre encore. Et, voyez-vous, c'est ce qui brise mon coeur au sujet des charismatiques, puisque maintenant, nous ne combattons même plus cela à l'extérieur; nous combattons cela de l'intérieur. Ils sont en train de construire le même genre de choses. Par exemple, voici un exemple classique, l'un des plus grands et plus célèbres leaders du mouvement charismatique est un homme du nom de David du Plessis. David du Plessis est un ancien membre du ministère de l'Assemblée de Dieu qui est âgé de 71 ans et qui a été sorti de l'église de l'Assemblée de Dieu du fait de son implication dans les affaires oecuminiques du Conseil Mondial des Eglises. Il conserve cependant une importante position dans ce mouvement et de temps à autres, vous voyez son nom en lien avec ces conférences à travers le monde.

Voici ce qui est rapporté dans le Moody Monthly d'octobre 1976 et qui indique une note d'information issue de UPI ou l'une des presses. Il est dit ceci: “David du Plessis, l'un des principaux protestants charismatiques, est d'accord avec l'Eglise Catholique que, lorsque le pape parle ex cathedra, il déclare la Parole infaillible de Dieu.” Il dit et je cite Du Plessis, “Dieu honore encore le pape en tant que chef de l'église.” Fin de citation. Depuis quand est-ce que Dieu a jamais honoré le pape en tant que chef de l'église? Qui est le chef de l'église? D'accord. Quelqu'un ferait mieux de lui lire Colossiens 1:18.

Voici ce qu'il dit d'autre, je cite, “Le caractère infaillible du pape est exactement ce que Dieu a utilisé pour apporter le renouveau au sein de l'Eglise Catholique, et ce renouveau est en train d'ébranler le monde chrétien.” Fin de citation. Du Plessis dit: “Le pape est encore la tête de l'église. Il est infaillible, et Dieu est en train de se servir de son infaillibilité pour produire le renouvellement dans l'église.” C'est effrayant mais, voyez-vous, la raison pour laquelle un charismatique assumé peut se tenir sur ce même terrain avec un catholique est le fait qu'ils ont la même perception de l'Ecriture. Voyez-vous, ils ont la conception du débordement de l'Ecriture, qui continue encore et encore et encore et encore et encore.

Méfiez-vous cependant, car bien qu'ils ne l'admettent pas, la vision charismatique de l'Ecriture n'est pas une perception historique, divinement révélée. Elle est essentiellement celle d'un groupe hérétique comme l'église Romaine et vous comprenez à présent pourquoi ils ont toutes les choses étranges qu'ils ont: la pénitence, le purgatoire, etc. qui n'ont aucune place dans la Bible mais ont été rajoutées plus tard. Et, croyez-moi, les charismatiques sont en train de bâtir exactement ce genre de tradition. Je pense vous avoir dit qu'ils utilisent la phrase: “touché par l'Esprit”.

Je parlais cette semaine à quelqu'un qui est très impliqué dans cette situation et il dit: “Oh, oui.” Il dit: “C'est vital d'être touché par l'Esprit. En fait, il ne faut jamais passer plus de deux ou trois semaines sans être touché par l'Esprit. Et lorsqu'on est touché par l'Esprit, on est renversé.” Avez-vous jamais vu ces guérisseurs? Ils touchent les gens et ils tombent. Vous voyez? Et, en fait, quelqu'un me disait qu'ils entrent dans ce genre de situation et il n'y a aucune limite à cela, et cela finit par devenir une compétition pour voir qui tombera le plus souvent.

Je dis donc à quelqu'un, “Eh bien, pourquoi faites-vous cela?” “Parce que c'est de cette manière que la puissance de l'Esprit de Dieu descend sur nous.” Conformément à quel passage de l'Ecriture? Eh bien, il n'y a aucune base scripturale. Il n'y a absolument aucune Ecriture. Mais vous voyez, cela fait tout simplement partie de la tradition qui est en train de se construire. Par ailleurs, laissez-moi partir de là pour aborder le type de christianisme des modernistes et néo-orthodoxes. Elle se base également sur des révélations qui vont au-delà de la Bible. Pour les modernistes et néo-orthodoxes, “La Bible n'est pas tout ce qu'il y a. La Bible constitue un bon modèle, un bon témoignage. La Bible contient une partie de la Parole de Dieu. Quand vous la lisez et que quelque chose vous touche, vous avez la chair de poule spirituelle. C'est alors que cela devient la Parole de Dieu pour vous. Et c'est très bien comme cela et ainsi de suite, mais Dieu inspire encore les choses et” - ils continuent encore et encore. Ils ont tout genre d'inspiration et alors, qu'est-ce qui se passe? Il n'existe aucune autorité biblique. Les modernistes, les néo-orthodoxes ne croient pas aux miracles. Ils ne croient pas les – un allemand libéral bien connu a décidé après une étude intense de la Bible que seuls 26 versets étaient en réalité véritablement inspirés de toute la Bible. Seulement 26.

Mais peut importe ce qui s'est passé pour vous toucher, etc. vous êtes en mesure de recevoir autant de révélations aujourd'hui; et ce qui est écrit de nos jours est équivalent à la Bible. Et la Bible n'est vraiment rien de brûlant. Ce n'est rien de spécial. Elle comporte beaucoup d'erreurs. Ainsi, ils veulent recevoir davantage de révélations et tout ce qu'on réussit à en tirer c'est tout simplement le vieux libéralisme. Vous dites, “Eh bien, les charismatiques ne le diront certainement pas.” Laissez-moi vous lire une déclaration intéressante. Le Magazine de la Vie Chrétienne (Christian Life Magazine) qui est davantage devenu un promoteur des charismatiques, Septembre 1976, un article de Charles Farah, Jr de Oral Roberts University. Voici ce qu'il dit. Maintenant, écoutez attentivement ceci. Il est charismatique. “Plus les chrétiens évoluent dans le monde du Nouveau Testament, moins ils s'appuient sur la raison et l'expérience comme moyens ultimes d'accès au savoir et de plus en plus sur la connaissance pneumatique ou spirituelle.” Je vais cependant faire une objection. La connaissance pneumatique c'est la connaissance super spirituelle.

Il dit en outre, “Une connaissance qui surpasse toute connaissance, une perception au-delà de toute perception, une certitude au-delà de toute certitude, une compréhension qui surpasse toute compréhension.” Fin de citation. Vous savez ce que c'est? C'est du pur gnosticisme, du mysticisme.

Depuis quand devons-nous aller au-delà de la raison? Depuis quand sommes-nous supposés aller au-delà de l'expérience de la Parole de Dieu pour accéder à une connaissance qui soit au-dessus de la connaissance et qui soit super spirituelle? C'est du mysticisme pur. Cela va au-delà de la Parole de Dieu, parce que la Parole de Dieu comporte une certitude. La Parole de Dieu comporte la compréhension. Nous n'avons pas intérêt à aller au-delà de la compréhension. Nous nous retrouverions très loin de la branche au milieu de nulle part à nous tripoter les doigts avec Hare Krishnas.

La Parole es suffisante. L'Esprit est suffisant. Jésus est suffisant. Je ne peux tout simplement pas – je suis fatigué de toutes ces personnes qui disent que nous devons avoir plus. Plus de quoi? Plus de confusion? Les révélations qui sortent de la Bible conduisent toujours, notez cela braves gens, elles conduisent toujours et toujours vers l'erreur. Vous voulez être parfaits? Etudiez la Parole de Dieu. Elle est capable de vous rendre parfaits, n'est-ce pas? 2 Timothée 3:16. Vous voulez savoir ce que vous devez faire? Alors apprenez 2 Timothée 2:15. “Dispense droitement la parole de la vérité”. Vous voulez triompher de la tentation? Faites comme Jésus. Il n'a pas demandé une connaissance au-delà de la connaissance, une certitude qui surpasse la certitude. Il a fait appel à l'Ecriture et l'a cité à trois reprises à Satan. N'est-ce pas?

Restez attachés à ce que vous savez être la Parole de Dieu qui fait autorité. Les Mormons, pour vous donner une autre illustration, ont revendiqué que tout leur système était basé sur la révélation qui a été accordée à Joseph Smith. Le septième Article de la Foi dit: “Nous croyons au don des langues, la prophétie et les révélations.” C'est ça le Mormonisme. Ils doivent bien sûr le faire. Sinon, où iraient-ils chercher leurs affaires? Certainement pas dans la Bible. Dans Alma 5:45 et 46 dans le livre des Mormons, il est dit: “Ne pensez-vous pas que je sais ces choses moi-même? Voici, je vous témoigne que je sais que ces choses dont j'ai parlées sont vraies. Et, comment selon vous, sais-je qu'elles sont certaines? Voici je vous dis qu'elles me sont révélées par l'Esprit-Saint de Dieu.” C'est l'auteur du Livre de Alma qui le dit. “C'est là l'Esprit de révélation qui est en moi.” Vous voyez, il y a le Livre des Mormons qui prétend être une révélation issue de Dieu et vous savez ce que c'est? C'est chaotique, n'est-ce pas?

Prenez la Science Chrétienne, qui est comme les noix de raisins. Les noix de raisins ne sont ni des raisins ni des noix et la Science Chrétienne n'est ni chrétienne ni scientifique. Mais quoiqu'il en soit, Christian Science Journal (le journal de la Science Chrétienne) de juillet 1975, Volume 93, N° 7, page 361. J'aimerais que vous sachiez que j'ai reçu cette réplique – il s'agit de la Science Chrétienne, “parce qu'il ne s'agit pas d'une philosophie humaine mais plutôt d'une révélation divine, la raison et la logique de la Science Chrétienne basée sur la divinité la distingue de tout autre système.” La page 362 dit que Mary Baker Eddy Patterson Glover Fry – n'arrivait pas à se décider – il est dit ceci, “Elle est la révélatrice de la vérité de cet âge” Vous voyez? Obtenez davantage de révélations et vous finissez avec ça. Elle dit: “Je rougirais en pensant à Science et Santé avec la clef des Ecritures comme je l'ai fait si cela avait eu une origine humaine et si j'en avais été, en dehors Dieu, l'auteur. Je n'ai été qu'un scribe”. C'est ce qu'elle a dit. “Dieu a écrit Science et Santé avec la Clef des Ecritures.” Il ne s'agit pas de mon Dieu, ni du Dieu de la Bible.

Prenez les Témoins de Jéhovah. Ils disent ceci, “La Tour de Garde est un magazine qui n'a pas d'égal sur terre parce que Dieu en est l'auteur”, La Tour de Garde, 5 avril 1943, page 127. Dieu a écrit la Tour de Garde. Vous y croyez? Je ne le crois pas. Ils prétendent que la Bible ne peut être comprise que si on considère la Société de la Tour de Garde comme le canal de révélation de Dieu.

Vous avez entendu parler de Herbert W. Armstrong Garner, Ted Armstrong, “The World Tomorrow” (Le Monde Demain), The Plain Truth Magazine (Le Magazine de la Vérité Simple), Ambassador College en Pasadena et tous ces choses? Eh bien, savez-vous d'où tout cela est venu? Et c'est de l'hérésie de la pire erreur qui soit parce qu'il s'agit du salut acquis par les oeuvres. C'est ce qu'il y a de pire, de plus méprisable. Cela est venu parce que Mme Herbert W. Armstrong a reçu une vision d'un ange et l'ange lui a défini tout le système. Elle l'a dit à son mari et cela a démarré tout le truc.

Vous avez entendu parler les adeptes de Moon? Sun Myung Moon prétend être un messager qui vient de Dieu avec la vérité ultime. Il est la vérité finale et il dit: “Je suis la vérité ultime qui n'est pas enregistrée dans l'Ecriture.” Oui, bien sûr. Il appelle cela “nouvelle vérité, non issue de l'Ecriture.” “Issue non de la littérature et non d'un cerveau humain” et il dit, “Là où elle contredit la Bible, eh bien la Bible a tort.”

Prenez les enfants de Dieu. Vous vous souvenez des enfants de Dieu? Moses David Berg s'est désigné ainsi parce qu'il était le prophète Moïse des derniers jours et il s'est auto désigné roi d'Israël, David. Il a écrit 500 lettres en 5 ans et il est dit dans le sujet que Christianity Today (Le Christianisme Aujourd'hui) traite cette semaine, 18 février 1977, “Berg, dont on dit qui a plusieurs concubines, insiste que ses lettres constituent la parole de Dieu pour aujourd'hui et surpassent l'Ecriture biblique, la Parole de Dieu pour hier. Cependant, les lettres approuvent des pratiques totalement non bibliques.” Fin de citation.

Tous, depuis Edgar Cayce jusqu'à L. Ron Hubbard et tous les charlatans qui sont entre les deux prétendent avoir des révélations de Dieu. Le Coran, vous n'avez jamais entendu parler – vous n'avez jamais entendu parler du Coran? Le livre source musulman? Le Coran a été reçu à travers une série de révélations, supposées venir de Dieu. Une nuit de Ramadan, environ 610 après J.-C., Mahomet dormait; un ange est venu. Vous savez de quel ange il s'agissait? C'était Gabriel. Il est venu et a parlé à Mahomet et lui a donné le début du Coran, et en 650 après J.-C., il était terminé. Tout est venu de Dieu par le truchement d'un ange.

Au Japon, il y a deux religions majeures qui balaient le Japon. Le Soka Gakkai était la religion majeure il y a de cela quelques années, une religion extrêmement puissante, revendiquant avoir eu son origine dans une révélation spéciale accordée à son fondateur. Mais récemment, deux nouvelles appelées Tenrikyo et konkokyo ont fait leur apparition et les deux clament venir de Dieu à travers des révélations mystiques. Et j'ai dans mon bureau quelques copies photographiques de l'écriture réelle qui prétendument définit ces révélations.

Cela va de même pour les gourous et mystiques indiens et ainsi de suite. Le 20 octobre 1976, le journal The Times a rapporté qu'un homme avait été pendu dans les Bahamas pour avoir tué deux personnes. Il a dit: “Dieu m'a demandé de le faire”. Exactement le genre de révélation dont nous avons besoin. Le 19 février 1974, The Times, "un ouvrier du bâtiment au chômage aurait massacré sept membres de sa famille à l'occasion de son 20ème anniversaire, lundi, parce qu'une voix lui a dit, "rassemble son troupeau et livre-les-moi." Le shérif, J.P. Wallace a dit: "Frank Rios a traversé sa mobile home et une autre à côté avec un fusil de calibre 22 en début de matinée, tuant sa femme, sa petite fille, sa belle-mère et quatre autres membres de la famille." Wallace a dit: "Rios a dit qu'il entretenait des conversations avec Dieu depuis l'âge de 12 ans et il assistait régulièrement aux services de Rose Hill Baptist Church." Fin de citation.

Maintenant, je ne pense pas que cela devrait avoir des conséquences sur l'église mais je vais vous dire. Voici un gars qui pensait recevoir des messages de Dieu, ce qui fait qu'il a assassiné sept personnes. On commence par flirter avec des révélations et sans tarder, Satan va vous mener directement là où il vous veut et vous offrir le mauvais truc. Il s'agit d'un terrain dangereux.

Ecoutez, notre bien-aimé Seigneur Jésus a établi la suffisance de ce Livre. Ecoutez dans Luc 16 et mince, nous devrions savoir ceci et le savoir comme il faut. Vous vous rappelez que ce gars a dit, “Oh, tu sais, viens, renvoie-moi là-bas pour dire à mes frères”, d'accord? Vous vous en souvenez? Et Jésus a dit, “Ils ont Moïse et les prophètes. Qu'ils les écoutent. S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu'un des morts ressusciterait.” Qu'ils écoutent l'Ecriture. Dans Marc 12:24, “Vous êtes dans l'erreur, et en voici la raison”, a dit Jésus, “vous ne connaissez pas les Ecritures” (Semeur). Votre problème ce n'est pas que vous manquez de recevoir des révélations spéciales. Votre problème c'est que vous ne connaissez pas la Bible.

Paul nous l'a donné. Il a dit: “Que la parole de Christ” fasse quoi? “habite parmi vous abondamment”. Joseph Dillow rapporte ce témoignage dans son livre. “Lorsque j'étais jeune chrétien, j'ai rencontré un homme que j'appellerai Bill. Bill avait le don de voir des visions et régulièrement, il disait recevoir des révélations directes de Dieu. Il voyait le Seigneur agir dans chaque circonstance concevable de la vie. Chaque impression intérieure était examinée comme étant une directive du Seigneur. Une nuit, il m'a appelé à minuit parce qu'il avait un message du Seigneur et devait le partager avec moi. Bill avait la quarantaine. Il vivait seul à une heure de route en voiture de chez-moi mais il voulait quand même venir en personne me transmettre le message. J'étais touché par l'intérêt qu'il manifestait et lui ai dit que ça irait s'il pouvait attendre jusqu'au matin. Il a insisté alors je l'ai invité à venir.

A son arrivée, il était visiblement secoué. A l'époque, je venais juste de prendre la décision d'aller au séminaire. Bill était très en colère à ce sujet. “La lettre tue”, disait-il, “mais l'esprit vivifie.” Et il avait à présent un message du Seigneur m'avertissant de ne pas aller au séminaire. Il lisait Esaïe et le Seigneur lui aurait accordé une révélation spéciale qui disait: “Si tu vas au séminaire, ta femme sera bouffée par des lions et tu perdras ton salut éternel.” fin de citation. C'était plutôt effrayant mais je n'y ai pas cru.” Il dit, “Il vivait dans un monde de superstition, que sa théologie des langues avait contribué à développer. Le caractère central de la Parole était perdu dans sa vie. La dernière fois que j'ai eu des nouvelles de Bill, il était en prison parce que le Seigneur lui avait demandé de désobéir à une autorité établie et de ne pas respecter une ordonnance de zonage.”

Plutôt triste. J'ai eu une conversation avec Hal Lindsey cette semaine et je partageais avec Hal les choses qui étaient dans mon coeur. Il a dit: “Laisse-moi te donner une illustration classique que tu pourras partager avec tes gens.” Et je vais la partager avec vous et clore. Il y a une femme charismatique en Australie du nom de Miss Viola. Certains d'entre vous ont certainement entendu parler d'elle. Elle est en train de devenir célèbre à travers le monde en tant que guérisseuse. Elle est charismatique. Elle prétend avoir reçu le manteau de Katherine Kuhlman. Dans son église, elle est capable de chasser les démons. Elle dit pouvoir chasser des démons que personne d'autre ne peut gérer. Chaque personne de son église a un seau et une serviette devant elle car, avec tout l'exorcisme qui s'y passe, il y a beaucoup de vomissements. Elle dit que la raison pour laquelle elle parvient à chasser les démons que personne d'autre n'arrive à chasser se trouve dans Galates 6:17 qui dit: “Que personne désormais ne me fasse de la peine, car je porte sur mon corps les marques de Jésus.” Et bien sûr, elle l'interprète très mal.

C'était une chrétienne nominale qui n'allait nulle part et son mari est mort. Elle s'est retrouvée seule. Elle s'est mise à rechercher des révélations surnaturelles venant de Dieu et a fini par développer des stigmates. Les stigmates sont des signes de la crucifixion. En d'autres termes, elle s'est mise à développer des cicatrices dans ses paumes de mains et sur son côté. Maintenant, il s'agit de quelque chose qui, paraît-il, aurait été revendiqué par St François d'Assise mais il n'y a aucun moyen de le vérifier. En fait, il est dit, dans toute l'histoire que seule une personne l'aurait vu. Quoiqu'il en soit, elle prétend qu'elle a des marques qui constituent des stigmates et que, parce qu'elle porte en son corps les marques de Jésus-Christ, personne ne peut la troubler. Elle peut chasser n'importe quel démon.

Eh bien, son église grandit et ils avaient besoin d'argent pour un plus grand bâtiment et elle a entendu parler d'un type à San Francisco qui est un bon ami de Hal et qui a de l'argent. Et puis, un jour, elle est arrivée à San Francisco avec une femme qui est toujours avec elle et un homme qui est un ancien prêtre anglican et qui est toujours avec elle. La femme qui marche avec elle est une prophétesse. Viola parle directement à Dieu, mais Dieu lui parle en retour à travers cette dame qui parle avec une espèce de voix divine. Elles sont donc toujours ensemble et cet ancien évêque anglican est avec elles.

Eh bien, ils sont arrivés chez l'ami de Hal et ils ont dit que Dieu leur avait donné une vision leur demandant d'aller le voir mais qu'ils ne savaient pas vraiment pour quelle raison. Il a dit, “Eh bien, que voulez-vous?” “Eh bien, nous ne savons pas mais ce sera révélé.” Eh bien, ils le savaient pertinemment. Et puisqu'il ne pouvait pas savoir ce qui se passait, le monsieur a appelé Hal et a dit: “Que vais-je faire à ce sujet? Puis-je les amener à toi pour que nous nous asseyions et tu prends quelques personnes avec toi pour que nous essayons de savoir si ce qu'ils disent est fondé?” Ils ont donc pris un vol jusqu'à Los Angeles. Hal les a récupérés et ils s'en sont allés. Lui et quelques unes des personnes qui travaillent avec lui se sont assis et ils ont vu une chose très intéressante se produire. Tandis qu'ils posaient des questions, elle leur a parlé de ses pouvoirs de révélation. Elle leur a parlé de toutes les choses qu'elle était capable de faire, de ses pouvoirs et dons charismatiques et Hal m'a dit que chaque fois qu'on lui posait une question et qu'elle avait besoin d'une réponse, il y avait à côté d'elle et pendant toute la durée de la conversation, une pile de papiers d'environ cette hauteur, entièrement catalogués. Et il s'agissait de toutes les révélations qu'elle avait reçues de Dieu, et elle les parcourait pour tenter de trouver des réponses aux questions qui lui étaient posées. Vous voyez?

Et Hal a dit, “Mais c'était fréquemment en désaccord avec l'Ecriture.” Elle disait, “Non, ce n'est qu'une mauvaise interprétation de votre part.” Maintenant, voyez-vous les amis, c'est la meilleure. Quand on n'aborde pas la Bible comme faisant autorité, on se procure une pile de trucs qu'on garde près de soi. C'est la fin ultime du processus de révélation charismatique. C'est un désastre. C'est une tragédie. Je ne suis pas d'accord avec ça. Et je dis ceci, je me tiens avec le bon vieux Job qui avait raison dès le début et a dit: “Je n'ai pas abandonné les commandements de ses lèvres; j'ai fait plier ma volonté aux paroles de sa bouche.” C'est tout ce dont j'ai besoin. Prions.

Père, nous Te remercions ce matin de consolider à nouveau dans nos coeurs cet immense besoin de prendre un engagement inébranlable envers Ta Parole, sans hésitation. Nous prions pour nos chers amis, frères, soeurs qui sont en train de laisser glisser l'autorité biblique et s'entasser des piles de révélations qu'ils peuvent examiner pour soi-disant trouver des réponses. Ce n'est pas correct Père et nous savons que Tu as fait face à tellement de choses pour nous donner la Parole et qu'ensuite beaucoup de personnes importantes et pieuses sont mortes pour la préserver. Ce serait tellement tragique que ce soit l'église elle-même qui la fasse glisser entre ses doigts. Quelle pensée terrifiante. Aide-nous à chérir Ta Parole, à l'aimer, à l'étudier, à nous en nourrir, à l'enseigner. Nous allons Te louer au Nom de Jésus. Amen.

FIN

This sermon series includes the following messages:

Please contact the publisher to obtain copies of this resource.

Publisher Information
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Back to Playlist
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time

Welcome!

Enter your email address and we will send you instructions on how to reset your password.

Back to Log In

Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize
View Wishlist

Cart

Cart is empty.

ECFA Accredited
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Back to Cart

Checkout as:

Not ? Log out

Log in to speed up the checkout process.

Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize