Grace to You Resources
Grace to You - Resource

Maintenant, nous allons parler de la façon de prier. Une des choses très fondamentales dans la vie chrétienne est la prière. Vous savez, nous avons dit que la lecture de la Bible est comme manger. Eh bien, prier est comme respirer. Une autre chose vitale à faire pour rester en vie est de respirer. Elle a une valeur très rédemptrice.

Vous existez quand vous entrez dans le monde dans une atmosphère. Une chose que l'atmosphère fait est de faire pression sur vos poumons. Et dès le début vous respirez. Et la raison pour laquelle vous respirez est à cause de la pression de l'air qui est exercée contre vos poumons ; il oblige vos poumons à faire rentrer l'air. Voilà pourquoi il est beaucoup plus difficile de retenir votre souffle que de respirer. Vous retenez votre souffle pendant environ une minute et vous devenez pourpre et votre cœur se met à pilonner et vous transpirez parce que vous résistez à la pression normale contre vos poumons.

Eh bien, la prière est comme ça. Lorsque vous êtes né dans la famille de Dieu, quand vous êtes né de nouveau, quand vous devenez un enfant de Dieu et vous entrez dans le monde de Dieu, il y a un domaine dans lequel vous vivez. L'atmosphère de la présence et la grâce de Dieu exerce une pression sur votre vie. Et la chose normale c’est de respirer, et nous venons de dire que la prière est une réponse à la pression et la présence de Dieu dans votre vie.

La prière est aussi normale pour le chrétien que la respiration l’est pour l'humain. Vous vivez dans une atmosphère et vous répondez à cette atmosphère de la présence de Dieu en la recevant, en la prenant et en la renvoyant à nouveau en réponse à Lui.

La prière est vraiment importante. Nous parlons beaucoup de la prière et nous employons souvent ce mot à la légère, mais la prière est une énorme puissance. Quelqu'un a dit : «La prière est le petit nerf qui déplace les muscles de l'omnipotence. » La prière active la puissance de Dieu. C’est dire la même chose tout simplement. La prière active la puissance de Dieu ! Dieu se déplace en réponse aux prières de Son peuple. Et non seulement cela, mais la prière vous aligne correctement avec Dieu. Quand on nous dit de prier, on nous dit de prier dans l'Esprit.

Maintenant, ce que signifie prier dans l'Esprit, c’est de prier constamment avec l'Esprit de Dieu. Donc, la prière, non seulement permet à Dieu d'agir, mais la prière vous permet de nous aligner avec la volonté et le but de Dieu. Quand nous prions dans la volonté de Dieu ou en accord avec la volonté de Dieu, nous sommes en accord avec ses objectifs. Et la prière a un effet certain pour nous aligner avec les desseins de Dieu et aussi elle permet à Dieu d'agir. La prière fait vraiment changer les choses. Je me souviens que quand j’étais un petit enfant, dans notre salle à manger, nous avions un proverbe qui dit : «La prière change les choses. » Vraiment ! La prière est efficace.

Il y avait un homme qui faisait un peu de sculpture une fois et il était par terre et tapait sur la partie la plus basse de son oeuvre. Un prédicateur est passé et il a dit : «Je voudrais pouvoir voir de tels changements dans le cœur des hommes.» Le sculpteur le regarda et dit : «Peut-être que vous pourriez, si vous travailliez comme moi, sur vos genoux. » Il y a beaucoup de vérité dans cette idée parce que la prière peut faire ce que l'ensemble de votre enseignement ne peut pas faire.

Si mon expérience m'a appris quelque chose et je le dis avec un sentiment profond que ce que je dis, vous ne le comprendrez probablement pas totalement. Mais de mon point de vue, en tant que pasteur, je connais la différence dans mon ministère quand il y a de la prière et quand il n'y en a pas. C’est très évident pour moi. Les prières des gens, même des gens que je ne connais pas, et ma propre fidélité dans la prière font qu'il y a une différence très évidente dans mon ministère et j’en suis très conscient. La prière est très efficace.

Nous dirions que la prière, c’est tout simplement parler à Dieu. Vous savez, l'une des choses qui se passe quand un bébé arrive dans une famille, la première chose que vous voulez que le bébé fasse, c’est quoi ? La première chose que vous voulez d’une nouvelle vie est la communication. Vous voulez une réponse. Et c'est la même chose en tant que chrétien. Ce qui se passe quand vous devenez chrétien est que vous êtes immédiatement jeté dans un environnement avec Dieu où vous avez un énorme désir de communiquer avec Lui, de répondre et de dire les choses qui sont sur votre cœur.

Maintenant, la prière n'est que ça. La prière c’est acheter un petit livre et répéter une petite prière d'enfant mémorisée ? Ce n’est pas ça, la prière. La prière c'est communier avec Dieu. C’est juste une conversation comme si vous parliez à quelqu’un. Ce n’est pas toute une série de grands mots théologiques ou de fantaisie, un concours de vocabulaire pour voir qui peut dire les mots les plus spirituels sans reprendre son souffle. Ce n’est pas cela du tout.

La prière n’est pas vaine répétition. Ce n’est pas, « S'il Te plaît, réponds à mes désirs. » Vous savez..., s'il Te plaît fais-le, je T'en prie, Seigneur.» On n'a pas besoin de mendier. Les Pharisiens répétaient sans fin. La prière n’est pas cela non plus. Il ne faut pas dire 48 fois : « Je vous salue Marie », la même chose encore et encore. Dieu n’est pas sourd et Il vous a entendu la première fois. Il n’est pas nécessaire de répéter sans fin. C’est Matthieu, chapitre 6. La prière n’est pas une répétition sans fin.

La prière n’est pas la mendicité, mendier, « Oh s'il Te plaît, s'il Te plaît, s'il Te plaît fais-le et si Tu fais cela et non seulement cela ... » Ce n’est pas ce genre de chose, bien qu'il y ait une pétition et du sérieux en elle. La prière est tout simplement une conversation. Et parfois, dans votre vie, vous pouvez dire : «Dieu, c’est une belle journée et j'espère que Tu l’apprécie comme je l’apprécie, et je veux juste Te remercier pour cela.» Voilà une prière aussi significative que si vous étiez dans la chaire pour dire un tas de mots théologiques parce que tout ce que vous faites est de communier avec Dieu.

Quand nous lisons la Bible, Dieu nous parle. Quand nous prions, nous Lui parlons. Et vous devez avoir les deux côtés sinon ce n'est pas de la conversation. Personne n'aime une conversation à sens unique. Maintenant, tous les chrétiens prient. Nous parlons tous à Dieu parfois. Nous ne prions pas tous correctement ; nous ne prions pas tous de la bonne manière. Beaucoup de chrétiens prient mal. En premier lieu, nous passons beaucoup de temps à demander des choses dont nous n’avons pas besoin. Saviez-vous déjà cela ? «Seigneur, donne-moi ceci, donne-moi cela, donne-moi telle chose, » et le Seigneur sait que s'Il nous le donne, cela fera tout gâcher ; donc Il ne le fait pas.

Et d'autres choses que nous faisons, nous demandons des choses que nous avons déjà. N'avez-vous jamais demandé la paix au Seigneur ? La Bible dit que vous avez déjà la paix qui dépasse l'entendement. Vous demandez au Seigneur de la grâce ? La Bible dit que Sa grâce est déjà suffisante. Vous lui demandez l'amour ? Il dit que l'amour de Dieu est répandu dans votre cœur. Que veux-tu de plus ? Vous voyez, nous demandons au Seigneur un grand nombre de choses que nous avons déjà. Voilà pourquoi Jacques dit que nous devrions demander la sagesse. Ensuite, si nous avons la sagesse nous ne lui demanderons pas ce que nous avons déjà.

Donc, la prière, c’est simplement communier avec Dieu. Mais il y a des choses à faire et des choses à ne pas faire sur la prière que nous avons besoin de comprendre. La prière, c’est tout simplement parler à Dieu. Elle ne doit pas être sophistiquée. Elle ne doit pas être formelle ni informelle. C’est quelque chose de très simple. Paul dit dans Ephésiens 6 : 18, «Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. » Toutes sortes de prière ! Vous pourriez crier : «Oh Dieu » vous savez, dans un temps terrible de stress. Ou vous pourriez dire : «Seigneur, ce jour est formidable. Je suis vraiment heureux. Je veux juste que Tu saches que je suis là. » Vous savez, c'est la prière. Toute sorte de communion avec Dieu à tout moment, à tous les niveaux, sur un sujet quelconque. La prière est la communion avec Dieu.

Maintenant, vous n'avez pas besoin de fermer les yeux. Bien sûr, j'ai grandi dans une église qui était plutôt provinciale et chaque fois que nous priions, vous savez, nous avions cette petite routine. Nous fermions les yeux, nous inclinions notre tête et tout ce genre de choses. Et il est important d'enseigner aux enfants de le faire afin qu'ils ne regardent pas autour d'eux dans la pièce, qu'ils ne fassent pas de petits bruits ou l’imbécile, qu'ils ne commencent pas à manger furtivement, etc. Alors, vous avez une routine pour que personne ne commence à manger avant vous, vous voyez. Ou bien nous nous tenons les mains, juste pour les aider à se concentrer.

Je me souviens quand d'une période où je sortais avec un groupe d’hommes et nous avions l'habitude de prendre la route. Nous allions prêcher et chanter, nous avions un quatuor et nous avons fait un grand nombre de drôles de sorties. Nous aimions donc partir, et chaque fois que nous prenions la voiture, nous avions une petite réunion de prière. Et la première fois tout le monde a prié avec les yeux ouverts, plus particulièrement l’homme qui conduisait.

C’était son tour de prier et il a juste ... Je veux dire, nous étions rassurés. Nous ne voulions pas qu’il ferme les yeux pour remettre tout au Seigneur. Il ne conduisait pas très bien, même avec ses yeux ouverts. Mais de toute façon, il a continué sa route. Et, vous savez, la première fois que c'est arrivé, j'ai pensé : « je me demande si le Seigneur entend. Je veux dire, il n'a pas les yeux fermés. » Et puis à chaque fois que vous voyez quelqu'un prier à la télévision, il a toujours les yeux grands ouverts.

Et cela n'a pas d'importance, vous savez. La Bible dit que vous pouvez prier avec vos yeux levés vers le ciel. Elle dit que vous pouvez prier avec vos mains levées en l'air. Elle dit que vous pouvez prier à genoux, vous pouvez prier en vous basculant, vous pouvez vous coucher et prier. Vous pouvez prier debout, en marchant, en restant assis. Vous savez, cela n'a pas d'importance. Je connais des gens qui se recueillent dans la salle de bain, vous savez, et c'est très bien. Peu importe !

Prier c’est tout simplement parler avec Dieu. Et la position physique, le style, ce que vous faites avec vos yeux, tout cela n'a pas d'importance. Ce n'est pas du tout important. L'idée est de communier avec Dieu. Maintenant, permettez-moi de parler de la prière très brièvement en suivant les points que vous avez dans votre plan : la nécessité, les conditions, le contenu et les obstacles. Nous allons en parler rapidement.

Tout d'abord, la nécessité de la prière. Elle est nécessaire, tout d'abord, car c’est un ordre. Et tout ce qui est ordonné au chrétien est nécessaire. Jésus a dit dans Luc 18 : 1, « Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu'il faut toujours prier, et ne point se relâcher.» Vous savez ce que la plupart des gens font quand ils ont un problème ? Ils laissent tomber. Jésus dit : «Il ne faut pas abandonner. Il faut prier. » Je veux que vous priiez, sans relâche.

Vous savez, Pierre avait un problème. Il s’est toujours endormi lors des réunions de prière, et Jésus lui dit : «Tu sais, si tu restais éveillé pour prier, tu n’aurais pas tous les problèmes que tu as. Veillez et priez, pour ne pas tomber dans la tentation ». Vous voyez, Pierre n'a pas prié donc il n'était pas vraiment préparé pour la tentation. Si vous priez plus que vous ne dormiez, vous serez plus fort. Vous savez, certains d'entre nous vont au lit le soir en disant : «Cher Seigneur ... » et ça y est, ils sont partis, vous savez. Ils se réveillent le lendemain pour courir toute la journée. Eh bien, vous savez ce que vous avez fait ? Vous êtes allés dormir au lieu de prier. Veillez et priez pour ne pas succomber à la tentation.

La prière nous soutient. Il est nécessaire de prier. La prière est nécessaire parce que c'est un ordre. Elle est obligatoire. Et vous pouvez ajouter ceci : elle est nécessaire, car elle éloigne le péché. Elle nous prépare. Soit dit en passant, vous pouvez prier à la personne de la trinité que vous voulez. Priez Dieu. Les gens disent : « Oh, mais vous devez prier au nom du Seigneur Jésus. » Eh bien, nous allons expliquer ce que cela signifie. Vous pouvez prier Dieu. Vous pouvez prier le Christ. Vous pouvez parler l'Esprit Saint. Vous pouvez parler à n’importe quelle personne de la trinité ou vous pouvez dire : «Je veux que vous écoutiez tous, j’ai quelque chose à vous dire à tous. » Donc, vous pouvez tous les soliciter.

Maintenant, l'ordre donné ne signifie pas qu'il faut seulement prier, mais qu'il faut beaucoup prier. En fait, il dit : «Priez toujours, » dans Ephésiens 6 : 18. Et dans 1 Thessaloniciens 5, il dit : « Priez sans cesse ». Eh bien, je me demandais, priez sans cesse, comment faites-vous cela ? Parce que, en tant qu'enfant, tout ce que je pouvais voir c’était les yeux fermés et les mains ... vous pouvez aller partout dans le monde comme ça, et vous seriez comme les Pharisiens, meurtris et blessés, vous savez. Un groupe de pharisiens du temps de Jésus pensait que c’était un péché de regarder une femme, donc chaque fois qu'une femme apparaissait ils fermaient immédiatement leurs yeux et ils rentraient dans les murs. Et voilà comment ils ont obtenu leur nom, vous voyez.

Mais nous ne voulons pas que vous soyez des chrétiens meurtris et blessés, priant et allant droit dans le mur. Donc, ce n'est pas l'idée de prier toujours, ou prier sans cesse. Cela signifie simplement que vous êtes dans une attitude de prière, conscient de la présence de Dieu en tout temps. C'est un ordre de tout voir en relation avec Dieu. Laissez-moi vous donner un exemple de la façon dont cela fonctionne. Vous avancez dans la vie et vous vous occupez de vos affaires. Vous voyez quelque chose de bon.

Vous voyez une journée ensoleillée, vous voyez un beau petit enfant ou vous entendez un ami qui vous appèle au téléphone et vous pensez à l'amour de cet ami. Ou peut-être vous regardez la personne que vous aimez et que vous venez de dire, « n’est-ce pas génial, » et alors que faites-vous ? Quelle est votre première réaction ? Vous dites: merci, Seigneur, pour cela. Vous voyez les choses par rapport à Dieu. Vous ne dites pas seulement, « c'est une bonne chose, n'est-ce pas.» Vous dites : «Dieu, Tu as fait cela et Tu l’as fait de cette façon, et je t’en remercie. » Vous voyez tout en relation avec Dieu et vous conversez avec Lui à ce sujet.

Vous voyez quelque chose de mauvais et vous ne dites pas : «Il y a quelque chose de mauvais, il y a trop de mauvaises choses autour de nous. Vous dites : «Dieu, Tu vois cette chose mauvaise ? Je veux que Tu le changes en bien, Père. Peux-Tu faire quelque chose pour changer cette situation ? » Donc, vous voyez une mauvaise chose par rapport à Dieu. Ou peut-être vous voyez un problème et vous dites : «Seigneur, il y a un problème. Délivre-nous du problème, résous ce problème, tout en Te glorifiant ». Vous voyez d'une autre manière, tout ce que est, bon, mauvais, indifférent, vous le voyez à la lumière de Dieu. Cela devient quelque chose qui vous permet de parler à Dieu. C’est prier sans cesse.

Ce n’est pas seulement marmonner tout au long de la journée quelques petits mots ou prier d'une manière spéciale. Cela concerne tout ce qui se passe dans votre vie à travers la journée en présence de Dieu, car Il est là. Vous pouvez tous penser à votre meilleur ami. Peut-être c’est votre mari ou votre femme ou un copain ou une copine, ou quelqu'un d'autre. Mais pensez à votre meilleur ami. Imaginez que votre meilleur ami est avec vous aujourd'hui, toute la journée à vos côtés. Vous avez passé toute la journée avec votre meilleur ami ou la personne que vous aimez le plus. Cette personne ne vous a jamais quitté de toute la journée. Et vous avez parlé à cette personne aujourd'hui autant de fois que vous avez parlé à Jésus-Christ aujourd'hui. Combien de temps avez-vous passer à parler avec eux ?

Avez-vous prié aujourd'hui ? Comment votre ami se sentirait-il s'il passe toute la journée avec vous et vous ne lui dîtes pas un mot ? Eh bien, ce serait un peu ridicule, n’est-ce pas ? Ce serait sans doute le début de la fin de votre amitié. Vous reconnaissez au moins qu'il est là et vous commencez à voir les choses à la lumière de la présence de votre ami.

Vous dîtes, « Hé, n’est-ce pas génial ?... ou as-tu vu cela ? C'est dommage ! Vous savez, nous devrions faire quelque chose. » Vous relatez tout à la présence de votre ami. Voilà c'est comme cela dans la prière. Tout ce que vous faites est tout relier à la présence de Dieu et c'est une attitude ou vous êtes conscient de la présence de Dieu et vous priez sans cesse.

Très bien, donc la nécessité de la prière est fondée, tout d'abord, sur le fait que c'est un ordre. Deuxièmement, elle glorifie Dieu. Vous savez, quand vous priez, Dieu Se glorifie car alors Il peut répondre, et quand Il répond, alors vous Le louez. Jean 14 : 13 nous dit que nous devons prier et Il répondra pour Sa propre gloire. « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai afin que le Père soit glorifié. » Dieu dit : « Je réponds à la prière pour obtenir la gloire. »

Je vais vous donner une illustration. Dimanche soir dernier, nous avons parlé de cet accord avec le Venezuela, vous vous rappelez ? Nous voulions avoir un peu d'argent pour les stations de radio là-bas. Eh bien, dimanche après-midi je l'ai dit à Luis Palau, je lui ai dit, «De combien d'argent avez-vous besoin pour le réseau radiophonique à Caracas?» Il avait prévu $2,600.00 pour la télévision, $2,400.00 pour la radio. Il répond donc : « $5,000.00. » C'est donc dimanche après-midi. Alors je dis : «Eh bien, nous allons faire une offrande d'amour ce soir. Nous allons demander au Seigneur de nous donner $5,000.00 ».

Eh bien, vous savez, ce n'est pas une chose arbitraire, c’est une chose très exacte. Nous n’avons encore jamais fait d’offrande dans l'histoire de cette église, une offrande d'amour, qui s’élève à $5,000.00. Jamais ! Je viens donc prier le Seigneur. Je dis : «Seigneur, nous voudrions avoir une offrande $5,000.00. » Eh bien, il y a environ 1700 ou 1800 personnes ici. Comment savent-ils tous combien donner pour faire $5,000.00 ? Si vous calculiez cela sur papier, le résultat ne serait pas juste. Donc, nous l’avons juste remis au Seigneur : «Seigneur, si Tu veux $5,000.00, que cette somme soit récoltée. »

Alors qu'est-ce qui s'est passé ? Dimanche soir, nous avons pris l'offrande, et le lundi matin nous l'avons comptée, elle était de $4,400.00. Mercredi soir, j'ai dit qu'elle était seulement de $4,400.00. Et un gars s'est dirige vers moi pour dire : «Par ailleurs, $600,00 de plus sont arrivés pour cette offrande. » Cinq mille dollars ! Eh bien, il n'y avait aucun moyen d'organiser cela.

Donc, nous avons prié ; Dieu a répondu Alors qui a obtenu la gloire ? Dieu ! Voilà pourquoi nous prions. Dieu aurait pu peut-être faire la même chose. Il aurait pu apporter $5,000.00 sans la prière mais nous n'aurions pas été en mesure de Le glorifier à moins d'avoir prié pour cette chose, nous attendons à Lui pour la réponse. Vous voyez ? Ainsi, la prière est un moyen par lequel Dieu peut afficher Sa puissance et gagner la gloire. Et cela est très important.

Troisièmement, nous devons prier parce que la prière nous bénit. Et qu'est-ce que le mot «bénédiction» signifie ? Cela vous rend heureux. Quand vous priez vous devenez heureux. Les gens qui prient sont des gens heureux. Vous savais pourquoi ? Ils parlent à Dieu et c’est bon de parler à Dieu. Et puis Dieu répond à ce que nous demandons et cela nous rend heureux.

Quatrièmement, la prière est importante parce qu’elle fonctionne. Et je suis comme vous. Je veux faire ce qui fonctionne, n’est-ce pas ? Je ne vais pas perdre mon temps à faire quelque chose qui n'a pas d'effet. La prière fonctionne. Jacques 5 : 16 dit : «La prière fervente du juste a une grande efficacité. » Elle fonctionne. Une prière fervente d'un juste fonctionne. Dieu agit. Cela fait une différence. Vous priez pour $5,000.00, Dieu donne $5,000.00. Ça marche ! Parfois, il répond non. Mais il répond oui assez souvent pour que nous puissions savoir que les prières marchent.

1 Jean 5 : 15 dit : «Et si nous savons qu'il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée.» «Si Dieu entend, » Jean dit, « nous savons qu'Il répond. » La prière fonctionne vraiment. Elle a vraiment un effet. Comment ça marche ? C'est une bonne question. Tout d'abord, en vertu de cela, parfois, elle fonctionne immédiatement. Avez-vous déjà remarqué cela? Parfois, vous ne pouvez à peine croire à quelle vitesse elle fonctionne. Vous demandez quelque chose comme nous l'avons fait dimanche après-midi et le dimanche soir, nous avions la réponse. Parfois, la prière fonctionne immédiatement.

Esaïe 65 : 24 dit ... grande déclaration : «Avant qu'ils m'invoquent, je répondrai ; Avant qu'ils aient cessé de parler, j'exaucerai.» Dieu envoie déjà la réponse avant que nous ayons même terminé notre prière. Elle fonctionne immédiatement parfois. Deuxièmement, elle est parfois retardée. Parfois, nous pouvons prier pour quelque chose et nous devons attendre parce que Dieu sait beaucoup plus que nous et Il sait qu'il est préférable que la réponse vienne plus tard.

Luc 18 : 7, « Et Dieu ne fera-t-Il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-Il à leur égard? » En d'autres termes, c’est parfois douloureux et vous devez subir beaucoup de choses. Parfois, le peuple élu de Dieu a du souffrir et souffrir, et il semble que cela dure et dure. Mais Dieu répondra, même si cela Lui prend beaucoup de temps pour donner Sa réponse. C'est parce qu'Il a un but. Donc, parfois c'est immédiat, parfois c'est retardé et parfois c'est différent de ce que nous avons demandé.

Parfois, il nous donne encore plus que ce que nous demandons. Je ne l'oublierai jamais ce gars nommé Pappy Reveal. C’était vraiment un personnage ! Ses jambes étaient paraplégiques et donc il ne pouvait pas se lever. Mais il avait un fauteuil roulant et il avait des bras extrêmement forts pour un homme de 85 ans. Il venait prêcher en se tenant au pupitre. Il s'accrochait au pupitre et ses jambes se balançaient derrière.

Il s'y tenait et se penchait..., et il pouvait vraiment prier. Je veux dire, le gars avait le don de la foi et il pouvait prier et c’était incroyable. Il a raconté une histoire une fois. Il a dit ... il parlait avec sa voix de tête. Il était à la tête d'une grande mission dans le Midwest, et il a dit : « J’ai besoin d'un break. » Il continuait au sujet de ce break. Et il a continué : «Je suis tombé à genoux et j'ai dit, « Dieu, Tu sais que j’ai besoin d'un break. »

Et il a demandé à Dieu un break bleu, Tu le sais, avec telle accessoire, et telle autre... Et il a continué sa prière sur le break. Et il a dit : «Vous savez ce qui est arrivé ? En une semaine, nous avons eu trois nouveaux breaks ! Alléluia, et il criait d'une voix forte : « Amen, amen, amen. » Il disait « amen » environ cinq fois chaque fois qu'il était heureux.

Eh bien, voici un cas où Dieu lui a donné plus qu'il n'avait demandé. Dieu savait qu'il avait besoin de plusieurs breaks, je suppose. C'est biblique ! N'y comptez pas trop pour que quand cela arrive, vous êtes surpris. Jérémie 33 : 3 dit : «Invoque-moi, et je te répondrai ; je t'annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas.», même au-delà de ce que vous pensez. «de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas.» C’est un peu comme Ephésiens 3 : 20, « Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons ». Il peut faire plus que notre demande.

Je peux penser à mon propre ministère en venant à Grace Church et priant dans les premières années, «Seigneur, je veux que Tu m’utilises ici et je veux que Tu bénisses cette église. » Et je n’imaginais même pas ce qui se passerait ici. Je n’avais absolument pas la moindre idée de ce qui allait se passer. Et personne n’est plus surpris que moi en ce qui concerne ce que Dieu a choisi de faire. C'est bien au-delà de ce que je ne pourrais jamais demander ou penser.

Très bien, voici les conditions de la prière. Maintenant, quand vous allez prier, comment allez-vous prier ? A) demandez au nom du Christ. Et cela doit être expliqué car beaucoup de personnes ne le comprennent pas. Ils pensent qu'à la fin de chaque prière vous dites «au nom de Jésus, Amen», et cela c'est garanti. Prier au nom du Christ. Oh, et vous avez quelques presbytériens qui prient et disent : «Amen.» Vous dites : «Oh, il n'a pas dit au nom de Jésus, amen. Cela n’ira jamais plus haut que le plafond. » J'ai entendu un gars dire une fois, « C'est comme envoyer une lettre à Dieu sans un timbre ».

En d'autres termes, vous devez avoir cette petite formule collée à la fin, vous savez, ou la réponse n’arrivera pas. Maintenant, c'est vraiment ridicule. Vous avez lu les prières dans l'Écriture et très peu d'entre elles se terminent par « au nom de Jésus, amen. » Cela n’est pas ce que cela signifie dans Jean 14 : 13 quand il dit : «et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.» Ce que le mot «nom» signifie, c’est tout ce que Jésus représente. Donc, prier en Son nom, c’est toujours demander avec qui Il est. C'est tout !

En fait c'est « demander cela comme si le Christ le demandait » car l'idée de nom signifie tout ce qu'Il est. Le nom du Christ représente tout ce qu'Il est, la totalité de Sa personne. «Au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche. » Qu'est-ce que cela veut dire ? Est-ce que cela veut dire que le petit nom est magique ? Une formule ? Non, cela voulait dire à cause de qui Il est. En raison de Sa puissance et de Sa personne, marchez. Ainsi, le nom signifie tout ce qu'Il est. Donc, quand je demande au nom de Jésus, je demande en me conformant à qui Il est.

Illustration : «Père, je demande cela parce que je sais que c'est ce que Jésus voudrait. » Avez-vous saisi ? Essayez lors de la prochaine prière. «Seigneur, toutes les choses que je demande, je les demande parce que je sais que... » - c'est difficile à dire - « c’est ce que Jésus voudrait.» Voilà comment prier en Son nom. Maintenant cela va changer notre façon de prier, n’est-ce pas ? Vous allez vous débarrasser de beaucoup de choses.

Comme le petit enfant qui dit : «Seigneur, bénis maman et bénis papa», puis avec sa plus forte voix, il dit, « Et Dieu, je voudrais une nouvelle bicyclette.» Son père dit : «Eh bien, Dieu n’est pas sourd. » Il dit : « Je sais, mais grand-mère dans la chambre voisine l’est. » Ouais, eh bien à qui priez-vous ? C’est un peu égoïste ! Comme Jacques dit : « Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.»

Donc, demander au nom du Christ c’est dire que je demande telle chose parce je crois que c'est ce que Jésus voudrait. Pouvez-vous prier pour celui que vous aimez et dire : «Je prie pour leur salut car je crois que Jésus le voudrait ? » Bien sûr ! Pouvez-vous prier pour votre propre bien-être spirituel parce que vous savez que c'est ce que Jésus voudrait ? Bien sûr ! Il y a certaines choses que vous savez sont selon Sa volonté et vous savez qu'Il prierait pour de telles choses. Voilà ce que cela signifie de demander en Son nom, et non pas «Seigneur, je veux une nouvelle Datsun 240Z parce que je suis convaincu que c'est ce que Jésus voudrait. »

D'accord, d'autre part, nous demandons non seulement au nom du Christ, mais nous demandons dans la foi. Nous demandons en croyant. Dieu veut que vous croyiez et ensuite, quand Il répond, vous Le louerez. Matthieu 21 : 22, «Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.» La première condition, demandez en accord avec le Christ. La deuxième condition, demandez en croyant. Croyez-vous dans votre cœur que Dieu répond vraiment aux prières ? C'est une condition ! Et si on dit: «Eh bien, Dieu, si Tu es vraiment là-haut, fait quelque chose, ensuite je croirais en toi. » Non, non ! Dieu ne fait pas des tours de magie pour que les hommes croient en Lui, Il répond aux prières de ceux qui croient déjà.

En fait, il dit : «Si vous aviez la foi de la taille d'un grain de moutarde, vous pourriez  déplacer une montagne. Et je me souviens de l'histoire de la petite vieille dame qui a dit qu'elle avait une montagne dans son arrière-cour et elle voulait se débarrasser de cette butte pour qu'elle puisse planter un jardin. Alors elle se mit à genoux et pria : «O Seigneur, je sais que Tu peux supprimer une montagne et je crois », et elle se leva le lendemain matin et la montagne était encore là. «Ha,» dit-elle, «Je le savais. »

Eh bien, ce n'est pas exactement demander avec foi. Elle savait au fond d’elle que Dieu ne le ferait pas. Il y a une autre écriture qui me vient à l'esprit. Voyons voir, où est-elle ? Dans Jacques ... Jacques 5 : 15, « la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s'il a commis des péchés, il lui sera pardonné. » Et là encore on vous demande de prier, il y a l'idée de la foi, en demandant, en croyant.

En troisième lieu, il faut demander selon la volonté de Dieu, en cohérence avec la volonté de Dieu. Vous dites toujours : «Père, je demande cela selon Ta volonté. » 1 Jean 5 : 14 : «Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon Sa volonté, il nous écoute.» Donc, au nom du Christ, en demandant dans la foi et dans la volonté de Dieu. Si nous disons : «Dieu, fais cela que ça Te plaise ou non, » Il ne va pas le faire.

Dieu n'est pas là pour répondre capricieusement à tout ce que nous demandons qu'Il le veuille ou non. La prière, comme je l'ai dit, c’est de nous aligner avec la volonté de Dieu. Une autre chose, la prière doit venir d'un cœur pur. Jacques 5 : 16, «La prière fervente du juste. » S'il y a des ordures dans votre vie, le canal de la prière est vraiment fermé.

Et puis la dernière chose est que nous devons demander avec sincérité. Dieu veut vraiment ce qu'on appelle dans le vieil anglais «l’importunité. » Rappelez-vous dans Luc 11, l’homme qui voulait avoir du pain ? Et donc il va et commence à frapper à la porte de son voisin qui dort. Il crie : «Va-t-en, laisse-moi dormir.» Mais le gars continue à frapper et à frapper et le voisin dit : « Ne m'importune pas, la porte est déjà fermée. Nous sommes au lit. »

Bang, bang, bang. L’homme descend finalement, et le monsieur lui dit : «Je veux un peu de pain. » Et le Seigneur dit : «Vous voyez, il a reçu le pain pour avoir bien frappé, ainsi demandez avec assiduité. » En d'autres termes, il faut rechercher. Il faut être intense, il faut continuer à chercher le Seigneur, c'est une répétition sans fin, mais sérieuse.

Troisièmement, le contenu de la prière. Nous avançons rapidement, mais nous voulons conclure. Le contenu de la prière. Que faut-il demander dans nos prières ? Eh bien, tout d'abord, le genre de prière. Nous l'avons mentionné plus tôt : Éphésiens 6 : 18, toutes sortes de prières... debout, assis, en criant, en chuchotant, en priant dans un placard, en priant en public, la supplication qui demande des choses ; l’intercession, en priant pour les besoins de quelqu'un d'autre ; la reconnaissance, qui est remercier Dieu pour ce qu'Il fait, la louange, qui vante Ses vertus. N'importe quel genre, toutes sortes.

Maintenant, quel doit être l'objet de vos prières ? Pour qui priez-vous ? Deux choses, vous et les autres. C'est tout. Priez pour vous-même et priez pour les autres. Et ces Ecritures ! Là, vous pouvez regarder pour vous-mêmes, nous n’avons pas besoin de les regarder maintenant mais ce serait une étude personnelle intéressante de tracer dans la Bible toutes les personnes mentionnées qui ont besoin de vos prières. L’avez-vous déjà fait ? Vous pouvez trouver toute une longue liste, au moins quinze groupes différents et spécifiques pour qui vous pouvez prier.

Vous êtes censé prier le Seigneur, Il va envoyer des ouvriers dans Sa moisson ; vous êtes censé prier pour les nouveaux missionnaires et les enseignants et les prédicateurs. Avez-vous déjà prié pour eux ? On vous dit de prier pour ces personnes. Avez-vous déjà prié pour votre président ? On vous dit de prier pour ceux qui ont de l'autorité sur vous.

Avez-vous déjà prié pour le député ? Les policiers ? Avez-vous déjà prié pour votre maire ? Vous devrez prier pour vos conseillers municipaux. Priez pour le député. Il y a beaucoup de personnes qui ont besoin de vos prières et ils sont tous là dans de nombreux endroits dans le Nouveau Testament.

Puis enfin il y a quelques obstacles à la prière. On voit l'entrave dans le Psaume 66 : 18. «Si j'avais conçu l'iniquité dans mon cœur, Le Seigneur ne m'aurait pas exaucé.» L’entrave à la prière est le péché. Maintenant le péché peut prendre beaucoup, beaucoup, beaucoup de formes. La première est l'égoïsme. Si vous demandez égoïstement à consommer pour vos propres convoitises, vos prières seront entravées. Ensuite, je vous en donnerai d'autres, par exemple, l’insouciance.

Vous connaissez la quatrième raison qui est intéressante. Si vous vous disputez, vous et votre femme, votre prière ne sera pas exaucée. Saviez-vous cela ? C'est un peu lourd, n’est-ce pas ? Les hommes se demandent pourquoi les choses ne vont pas bien dans leur maison. Eh bien, ils devraient peut-être résoudre les problèmes avec leur femme avant de chercher le Seigneur. Lorsque vous doutez, dit Jacques, et vous êtes indécis, vos prières sont entravées. L’insouciance dans Proverbes 21, toutes ces choses entravent la prière. Très bien, je vous ai donné un aspect général, un aperçu général et simple du sujet de la prière.

Notre Père, merci de nous avoir réunis ce soir. Merci pour ceux qui sont ici, beaucoup d'entre eux sont de nouveaux chrétiens, désireux de connaître les bases. Et nous Te remercions pour ce que Tu vas faire dans leurs vies car ils ont été fidèles et ils reconnaissent ce besoin de se soumettre à un ordre et un partage sur le sujet. Nous prions que Tu les utilises. Nous Te donnons la louange et la gloire pour tout ce qui a été fait ce soir et tout ce qui sera fait dans nos vies au nom du Christ. Amen.

FIN

This sermon series includes the following messages:

Please contact the publisher to obtain copies of this resource.

Publisher Information
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time

Welcome!

Enter your email address and we will send you instructions on how to reset your password.

Back to Log In

Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize
View Wishlist

Cart

Cart is empty.

Donation:
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Back to Cart

Checkout as:

Not ? Log out

Log in to speed up the checkout process.

Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize