Grace to You Resources
Grace to You - Resource

Par-dessus tout, nous sommes reconnaissants à Dieu qu'Il nous ai sauvés. Rien d'autre n'importerait si ce n'était pas vrai. Nous affirmons ensemble que notre salut est pleinement l'œuvre de Dieu, qu'Il est digne de toute louange, car il nous a offert le salut. C'est un cadeau qui nous a été donné. C'est toute l'œuvre de Dieu, et toute la gloire Lui en revient. Quelle merveilleuse réalisation !

Une écriture me revient particulièrement à l'esprit en pensant à cela. Il s'agit d'Ephésiens chapitre 1, et je vous invite à ouvrir votre Bible, si vous voulez, dans Ephésiens chapitre 1. Et je veux lire à voix haute les versets 3 à 14. Ce grand hymne de louange venant du coeur de l'Apôtre Paul n'est pas le sympathique dépliant d'un quelconque débat théologique ; c'est la passion et le débordement de son propre cœur reconnaissant. Il apparaît que l'original a été rédigé d'un seul tenant. Et tandis que certains traducteurs ont choisi de mettre des virgules et des points, il ne semble pas dans l'original qu'il y ait eu un seul point entre le verset 3 et le verset 14, il laisse l'inspiration de L'Esprit de Dieu envahir son coeur et faire jaillir sa louange pour le Dieu qui l'a sauvé.

Et comme je vous les lis, portez attention aux choses qui attribuent pleinement notre salut à Dieu seul. Verset 3: "Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ ! En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d'adoption par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa volonté,à la louange de la gloire de sa grâce qu'il nous a accordée en son bien-aimé. En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce, que Dieu a répandue abondamment sur nous par toute espèce de sagesse et d'intelligence, nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu'il avait formé en lui-même, pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre. En lui nous sommes aussi devenus héritiers, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d'après le conseil de sa volonté, afin que nous servions à la louange de sa gloire, nous qui d'avance avons espéré en Christ. En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l'Évangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint Esprit qui avait été promis,lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s'est acquis, à la louange de sa gloire."

Ce qui domine ce merveilleux passage de l'Écriture, c'est l'idée que Dieu a apporté le salut par sa propre volonté, pour une raison qui lui est propre, selon son propre plan et à l'éloge de sa propre gloire. Dans les versets 5, 9 et 11, le salut est attribué à sa volonté. Dans les versets 6 et 7, il est attribué à Sa grâce. Encore au verset 7, à son sang. Au verset 4, à son amour. Au verset 9, à sa bonne intention. Au verset 11, à son but. Et dans les versets 12 et 14, à l'éloge de sa gloire.

Le salut n'est pas le résultat de la volonté de l'homme. Ce n'est pas le résultat du mérite de l'homme. Ce n'est pas le résultat d'un sacrifice religieux de la part de l'homme. Ce n'est pas le résultat de l'amour de l'homme. Ce n'est pas le résultat de la bonne intention de l'homme. Ce n'est pas le fait de l'homme. Et ce n'est pas quelque chose dont l'homme peut se féliciter ou se glorifier. Tous les aspects du salut sont nés du projet, de la volonté et du plan de Dieu qui, lorsqu'il sera accompli, le sera seulement et uniquement par la volonté et la grâce de Dieu. Dieu nous a sauvés afin qu'il soit glorifié; Par conséquent, tout dans notre salut appartient à son crédit. Chaque aspect du salut est l'œuvre de Dieu, mais vous remarquerez ici que ce travail est arbitré par le Christ. Dans le verset 4, il dit que c'est en lui, c'est-à-dire le Christ. Au verset 5, il dit que c'est par Jésus-Christ. Au verset 6, il dit que c'est dans l'amour, c'est-à-dire le Christ. Dans le verset 7, en lui, c'est-à-dire le Christ. Dans le verset 9, a été conçu en lui, c'est-à-dire le Christ. Dans les versets 10 et 11, en Lui, se référant au Christ. Au verset 12, en Christ. Au verset 13, deux fois, en Lui, se référant à nouveau au Christ.

Notre salut est le seulement, uniquement et entièrement l'œuvre de Dieu, mais il est forgé à travers le Christ. Et donc aussi, à l'aide du Saint-Esprit, le verset 13 nous dit que nous avons été scellés en Lui grâce au Saint-Esprit de la promesse qui nous a été donné comme gage de notre héritage, comme la garantie de la rédemption complète et future de la possession de Dieu. Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit reçoivent tout le crédit pour le salut. A eux soit toute la louange.

Permettez-moi de vous rappeler que tout élément du salut est l'œuvre de Dieu. Et permettez-moi de vous le rappeler en utilisant les mots inspirés du Saint-Esprit à l'apôtre Paul. Tout d'abord, vous vous rappelez le verset 3? " Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ! ". Paul dit que celui qui mérite tout le crédit est Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis avec toutes les bénédictions spirituelles. C'est une louange à Dieu, louange attribuée à Dieu le Père pour ce qu'il a fait. Et qu'est-ce qu'il a fait ? Premièrement, il nous a choisis. Regardez le verset 4. Tout comme il nous a choisis en lui, c'est-à-dire le Christ, avant la fondation du monde, afin que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui. Il nous a choisis pour être sanctifiés en Christ. Il nous a choisis pour devenir irréprochables en Christ. Il nous a choisis avant la fondation du monde.

Ici, le verbe "il nous a choisi" signifie choisir pour autrui. C'est un verbe passif ; il se réfère à celui qui fait le choix. Dieu a choisi pour son propre amour. Il a choisi pour lui-même, c'est très personnel. Et Il nous a choisi, nous tous qui sommes sauvés, Il nous a choisis, il le dit très explicitement, notez-le bien, avant la fondation du monde, avant que le monde ne commence. Avant même que le monde ne soit créé, ce qui signifie avant qu'aucun d'entre nous ne soit né, il nous avait déjà choisis. L'Écriture insiste sur cette énorme vérité concernant choix de Dieu, à savoir qu'avant même la création du monde, Il savait qui allait être sauvé. C'est évoqué dans plusieurs passages. Comme dans Matthieu 25:34: " Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde."

Le Seigneur a conçu son royaume avant la fondation du monde et il a prévu qui y vivrait avant la fondation du monde, et vous et moi sommes sauvés et nous connaissons le Seigneur Jésus-Christ parce que Dieu nous a choisi avant que le monde ne commence . Quelle incroyable réalité. Dans Luc 12:32, le Seigneur nous dit encore : " Ne crains point, petit troupeau; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume." Et là encore, le choix est toujours celui de Dieu. Les hommes ne choisissent pas Dieu, Dieu choisit les hommes. C'est son choix.

Dans Jean, il existe plusieurs déclarations merveilleuses à ce propos. En voici une qui nous est familière, Jésus dit : "Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire." Et dans Jean 15:16, cette merveilleuse déclaration de Jésus aux disciples dans laquelle il dit: " Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit ". Nous ne l'avons pas choisi, il nous a choisi. Nous n'avons pas choisi le Christ dans le vrai sens du terme ; Il a décidé pour nous. Dans le chapitre 9 des Actes, vous vous souvenez que l'apôtre Paul a été confronté par le Seigneur sur le chemin de Damas, et le Seigneur a dit au verset 15: " Va, car cet homme est un instrument que j'ai choisi." La conversion de l'apôtre Paul fut brusque, surprenante, choquante. Cet homme était en route pour persécuter les chrétiens. Il a été converti dans l'instant, de manière surnaturelle, divine, transformé et appelé à être un apôtre parce que Dieu l'avait choisi avant que le monde ne commence.

Au chapitre treize des Actes, on trouve une déclaration vraiment fascinante au verset 48. Paul et Barnabas s'apprêtent à prêcher : " Les païens se réjouissaient en entendant cela, ils glorifiaient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent." notez bien ceci, " et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent." Les seuls qui croient sont ceux qui ont étés choisis pour la vie éternelle. Dieu n'accorde le don de la foi qu'à ceux qui sont prédestinés au salut. Il nous a choisis. Et à ceux qu'il a choisis, il donne le pouvoir de croire.

Dans 2 Thessaloniciens, se trouve une merveilleuse déclaration, au chapitre 2, verset 13 : "Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu." Pourquoi devrions-nous toujours remercier Dieu? " parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut." C'est pourquoi nous le remercions. Nous ne vous remercions pas de votre propre salut. Nous ne vous remercions pas d'avoir été assez brillant, assez intelligent, assez spirituel, assez perspicace pour avoir obtenu votre salut. Nous remercions Dieu pour vous parce que Dieu vous a choisi depuis le commencement, pour obtenir le salut, par votre sanctification de l'Esprit Saint ainsi que votre foi en la vérité. La foi doit être en vous, mais cette foi est le résultat du choix de Dieu, car il l'entraîne par son Esprit

2 Timothée 1: 9 nous dit: "Qui nous a sauvés" en parlant de Dieu, "et nous a adressé une sainte vocation, non à cause de nos oeuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus Christ" écoutez bien, "avant les temps éternels," C'est une déclaration énorme. Il nous a sauvé. Il nous a appelés, non pas selon nos œuvres, mais selon son but, sa grâce, il nous accordé la grâce en Christ avant l'éternité. C'est génial pour moi. Je suis un chrétien aujourd'hui parce que, avant la fondation du monde depuis que dure l'éternité, Dieu a choisi de mettre Son amour sur John MacArthur et de lui donner la foi de croire au moment où Dieu voulait qu'il croie. Il nous a choisis. Nos noms, dit-on, dans Apocalypse 17: 8, ont été écrits dans le Livre de vie de l'agneau avant la fondation du monde, avant la fondation du monde. Nous sommes choisis, dit Pierre, selon la prescience de Dieu le Père par l'œuvre sanctifiante de l'Esprit, afin que vous puissiez obéir à Jésus-Christ et être lavés par son sang.

Nous sommes choisis pour le salut. Nous sommes choisis pour lui appartenir. Lorsque vous obtenez le salut, merci à Dieu. Remerciez Dieu parce que vous êtes chrétien parce qu'il vous a choisi. Je ne comprends pas le mystère de cela; C'est juste ce que la Parole de Dieu enseigne. C'est la doctrine la plus humiliante de toutes les Écritures. Je n'ai aucun crédit, pas même le crédit de ma foi. Tout est venu de lui. Il m'a choisi. Il a choisi les gens pour être sanctifiés pour être avec lui pour toujours. Pourquoi il m'a choisi, je ne le saurai jamais. Je ne suis pas mieux que quiconque, je suis pire que beaucoup. Mais il m'a choisi. Quelqu'un a écrit: "J'ai cherché le Seigneur et j'ai finis par me rendre compte qu'il a mû mon âme à le rechercher. Ce n'était pas que je t'avais enfin trouvé oh mon Sauveur. Non, c'est toi qui m'avait trouvé." Il nous a choisis. Il en obtient tout le crédit.

Deuxièmement, il nous a prédestinés. Il nous le dit au verset 5. Il nous a prédestinés à être adoptés en tant que ses propres fils à travers Jésus-Christ selon sa douce volonté. Sa volonté, son intention, son but a déterminé notre destinée. C'est ce que signifie prédestiner. Cela signifie déterminer précédemment la destinée de quelqu'un. Il a fait cela. Il nous a choisis, et le but de son choix était de définir notre destinée. Et quelle était notre destinée? Être adopté en tant que fils. Incroyable. Il nous a choisis dans le but de prédéterminer notre destinée d'être enfants de Dieu. Le but de son choix était de nous faire ses enfants. À tous ceux qui le reçoivent, Jean 1:12, il donne le pouvoir de devenir, quoi? Les enfants de Dieu, ou les fils de Dieu. Et nous sommes ses enfants, Romains 8 dit, et nous crions, "Abba, père, papa". Il dit la même chose dans Galates 3:26. Nous sommes ses propres enfants aimés. Nous lui appartenons. Dans Galates 4: 6, il dit: "Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l'Esprit de son Fils, lequel crie: Abba ! Ainsi tu n'es plus esclave, mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu."

Quelle énorme réalité. Nous sommes ses enfants. Nous ne sommes pas seulement ses enfants, nous sommes ses enfants bien-aimés. Nous sommes ses enfants adorés. Et Jean dit, et il n'est pas étonnant qu'il le dise, dans 1 Jean 3: 1, "Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes." Nous le sommes. Et il nous a choisis. Et il nous a choisis dans le but de prédéterminer notre destinée de devenir ses enfants. Et il l'a fait de par sa douce volonté. Il l'a fait, pour le dire simplement, parce qu'il voulait. Cela lui a donné du plaisir. Et il dit dans Ésaïe 46:10: " Mes arrêts subsisteront, Et j'exécuterai toute ma volonté." C'est une pensée incroyable. Dieu depuis le commencement, vous a choisis pour un destin et cette destinée était de devenir son enfant.

Alors, pour que cela soit possible, nous arrivons à une troisième réalité ici : il nous a graciés. Il nous a graciés. Le plan, le choix, la prédestination, ont été activés en réalité par Sa grâce, verset 6: "à la louange de la gloire de sa grâce qu'il nous a accordée en son bien-aimé." qui est le Christ. Qu'est-ce que la grâce? Une faveur imméritée, une bénédiction non gagnée, une bienveillance et une bonté imméritées. La grâce nous donne quelque chose que nous ne méritons pas. Et c'est comme ça que nous sommes sauvés. Nous sommes sauvés par la grâce. Dans Éphésiens 2, il est dit: "Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne " ne quoi? "ne se glorifie.". Nous prendrions le crédit si nous avions un crédit à prendre. Mais tout vient de Lui. La grâce est de Lui, la foi est de Lui, non selon nos œuvres. Dans Actes 15:11, vous souvenez-vous de cette immense et simple déclaration directe? "Mais c'est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés." Quel témoignage. Nous croyons que nous sommes sauvés par la grâce du Seigneur Jésus. Et dans le dix-huitième chapitre des Actes, même livre, verset 27, Paul dit qu'il veut aller en Achaïe, et les frères l'y encouragent, en écrivant aux disciples pour qu'ils l'accueillent, leur parlant de Paul. Quand il est arrivé, il a beaucoup aidé ceux qui avaient cru par la grâce. C'est le seul moyen que l'on a de croire, c'est Dieu qui nous donne gracieusement la possibilité de croire. Vous ne l'obtenez pas par le mérite, c'est Lui qui vous l'accorde. Vous ne pouvez pas le l'acheter, c'est lui qui vous l'accorde. Vous ne pouvez pas le gagner, c'est Lui qui vous l'accorde.

Romains 3:24 dit: " ils sont gratuitement justifiés par sa grâce." Un don par sa grâce. Il nous a graciés. En fait, la phrase qui se trouve au verset 6 signifie littéralement: par grâce nous avons été graciés. C'est l'idée. Il nous a graciés en Christ, le bien-aimé. La grâce était donc le moyen par lequel il a imposé son choix, notre destin prédéterminé et nous a ainsi fait de nous ses enfants.

Quatrièmement, remarquez ce qu'il a fait. Il nous a rachetés, verset 7. "En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce." Il nous a sauvés. Que signifie nous sauver ? Nous racheter. Qu'a-t-il fait pour nous racheter? Eh bien, nous étions esclaves du péché. Nous étions esclaves de la mort, de l'enfer, de Satan et des démons. Nous étions esclaves de la chair déchue. Nous étions esclaves du monde. Et nous là, sur le marché aux esclaves. Et il est venu sur le marché aux esclaves et il nous a rachetés. Sans valeur, misérables, vils, pourris, obscurcis, sans espoir, avec un esprit qui ne pourrait jamais connaître Dieu, et des cœurs qui ne pourraient jamais chercher la droiture, et tout ce que nous désirions était la convoitise et le mal, nous étions indignes, et il est venu nous racheter. Pourquoi? Parce qu'il nous a choisis. Parce qu'il nous a prédestinés. Parce qu'il voulait nous gratifier avec grâce. Vous me demanderez, "Pourquoi a-t-il voulu faire ça?" Je ne sais pas. Il l'a fait, c'est tout. C'était sa volonté, c'était son but, c'était son bon plaisir.

Comment nous a-t-il sauvé? Par son sang. Il a payé le prix. "Le salaire du péché c'est la mort." Le prix de la rédemption est la mort. Le prix de la rédemption est le sang versé. Et il a payé ce prix. Il n'était pas facile de payer ce prix. Il a dû prendre forme humaine, venir au monde, mourir sur une croix, verser son sang comme un sacrifice pour le péché, mais il a payé le prix pour nous racheter. C'est pourquoi le sang du Christ est précieux. C'est pourquoi Pierre dit que vous n'avez pas été racheté par des choses périssables comme l'argent ou l'or provenant de votre futile façon de vivre héritée de vos ancêtres, mais avec du sang précieux, comme celui d'un agneau pur et sans tâches, le sang du Christ. Ca c'est vraiment précieux; et digne de louange. C'est pourquoi, dans Apocalypse 5, il est dit: "Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant : "Tu es digne de prendre le livre, et d'en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation." Pas étonnant que l'armée du ciel le loue, son sang est précieux, son sang est digne de louanges, c'était le prix de notre rédemption.

C'est le versement de son sang par la mort sacrificielle qui a permis à Christ de nous racheter du marché aux esclaves du péché et de nous amener dans sa sainte présence où nous ne sommes plus les esclaves du péché ; Nous sommes à présent les esclaves de Dieu. Et ce travail rédempteur lui a permis de faire autre chose. Une fois qu'il nous a rachetés du marché des esclaves, cinquièmement, dit Paul, il nous a pardonnés. O, bénédiction. Au verset 7, "En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce". Il nous a pardonnés. Il nous a racheté du marché aux esclaves, pour ne pas dire: "Eh bien, je retiendrais tout cela contre vous. Je vous ai fait une grande faveur, mais ne croyez pas que vous allez vous en sortir sans heurs dans le futur." Non, non, non. Il nous a rachetés du marché aux esclaves et nous a pardonnés. Jésus, au moment où il a institué la cène dans Matthieu 26:28 nous dit: "car ceci est mon sang, le sang de l'alliance", lorsqu'il a tenu la coupe "qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés." Il nous a pardonnés.

Le pardon, aphiēmi en grec, signifie éloigner à jamais. Il a éloigné nos péchés aussi loin que l'Est soit de l'Ouest. Il les a enterrés au fond de la mer. Il ne s'en souvient plus. Pas étonnant que Michée dise: "Quel Dieu est semblable à toi, Qui pardonnes l'iniquité" ? Paul lui, nous dit: "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ." Ephésiens 4:32, Colossiens 2:13 nous disent: "Dieu vous a pardonné". 1 Jean 2:12, "Je vous écris, petits enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom.". Comment pourrait-il faire cela? Par sa grâce, par les richesses de sa grâce, qu'il nous a prodiguées. Il a fallu beaucoup de grâce, beaucoup de grâce parce que nous avions beaucoup de péchés. En fait, selon la parabole de Matthieu 18, nous avons une dette impossible à acquitter, presque une dette innombrable, une dette indescriptible. À qui devez-vous votre salut? Vous le devez au Dieu qui vous a choisi. Vous le devez au Dieu qui vous a prédestiné. Vous le devez au Dieu qui vous a racheté, le Dieu qui vous a pardonné, le Dieu qui voulait que vous soyez à lui. Parce qu'il voulait que vous soyez à lui; il n'y aaucune autre raison à cela, même si nous sommes si indignes. Si indignes

Et il a même été au delà de ça. Maintenant que nous sommes ses enfants, il nous a éclairés. Il nous a éclairés. Regardez les versets 8 et suivants. Au milieu du verset, il nous dit: "Dieu a répandue abondamment sur nous par toute espèce de sagesse et d'intelligence, nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu'il avait formé en lui-même". Il nous a même transmis son plan sur le chemin à emprunter le moment venu ; c'est à dire, devenir la synthèse de toutes choses en Christ, les choses des cieux et les choses de la terre. Pouvez-vous imaginer ça? Il nous a tout dit au sujet de sa volonté, il a clarifié l'éternité. Nous savons tout sur son plan pour le monde le moment venu, la synthèse de toutes choses en Christ, la gloire à venir, le millénaire, l'état éternel, comment tout ce qui est au ciel et tout ce qui est sur la terre sera réuni en Christ pour sa gloire.

Il nous a éclairés. Il nous a donné la connaissance des choses éternelles. Il nous a donné la prudence dans les choses terrestres. Et il nous a montré la totalité de son plan, ici dans la Parole. Il nous a laissé entendre le tout. Il nous a donné non seulement la Parole, mais il nous a donné un professeur de vérité qui réside en nous. Il nous a donné le Saint-Esprit pour que nous n'ayons pas besoin des hommes pour nous enseigner, parce que nous avons un maître envoyé par Dieu. Il nous a donné le Saint Esprit afin que nous connaissions l'esprit du Christ, afin que nous connaissions le plan de Dieu. Comme nous sommes bénis. Comme nous sommes absolument bénis, ce que le monde ne voit pas, nous le voyons ; Les choses que le monde ne comprend pas, nous les comprenons ; Les choses que le monde ignorent, nous les savons.

Car nous n'avons pas reçu l'esprit du monde, dit Paul dans 1 Corinthiens 2:12, mais l'Esprit qui vient de Dieu afin que nous connaissions les choses qui nous sont données par Dieu. N'est-ce pas merveilleux? Il nous a éclairés. Nous étions aveuglés par le dieu de ce monde. Nous étions dans les ténèbres, le péché et la mort, et nous ne pouvions pas connaître Dieu ou rien de ce qui le concerne, nous ne le comprenions pas, et il nous a éclairés. Il nous a éclairés. Pourquoi a-t-il fait cela? Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté selon le bienveillant dessein qu'il avait formé en lui même. Parce qu'il le voulait. C'était son plan, son plaisir, sa joie que nous le connaissions ainsi que la totalité de son plan.

Septièmement, il nous a promis un héritage. Verset 11, "En Lui", la fin du verset 10, "nous sommes aussi devenus héritiers, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d'après le conseil de sa volonté, afin que nous servions à la louange de sa gloire, nous qui d'avance avons espéré en Christ." Et il répète que tout appartient à Dieu. La volonté était de Dieu, le but était celui de Dieu, la bonne intention était celle de Dieu et la gloire est celle de Dieu. Et il nous a donné un héritage, parce qu'il nous a prédestinés à être ses enfants, et ses enfants devaient recevoir son héritage. Il nous a promis un héritage. Romains 8 dit que les souffrances de ce monde ne sont pas dignes d'être comparées à la gloire qui sera la notre. Et 1 Jean, nous dit, dans le chapitre 3, verset 2, "ce que nous serons n'a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est." Et puis, Pierre dit : Vous avez "un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux".

Toute promesse en Christ, nous dit Paul, 2 Corinthiens 1:20, est réelle. Que voulait-il dire par là ? Que tout ce que Jésus nous a promis est vrai. Avons-nous compris cela ? Oui. Avons-nous compris cela ? Oui. Avons-nous compris cela ? Oui. La paix ? Vraie. L'amour ? Vrai. La sagesse ? Vraie. La vie éternelle ? Vraie. La joie ? Vraie. La victoire ? Vraie. La force ? Vraie. La puissance ? Vraie. La connaissance ? Vraie. La droiture ? Vraie. La vie éternelle ? Vraie. La vérité ? Réelle. Le Paradis ? Vrai. La richesse ? Vraie. Le Règne ? Aussi. Le jugement ? Tout autant. Tout est réel. Pourquoi ? Parce qu'il le voulait. Son but, sa volonté, sa grâce a tout fait. Il obtient donc toute la gloire. Notez jusqu'à quel point votre héritage est-il assuré.

Huitièmement, notez bien, il nous a scellés. Verset 13, "En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l'Évangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s'est acquis," nous sommes donc "à la louange de sa gloire." Il nous a scellés. L'étanchéité dans les temps anciens était un signe de propriété, un signe de sécurité, un signe d'authenticité et un signe d'une transaction complétée. Lorsque nous avons été sauvés, il nous a scellés. Comment? Nous a donné son Esprit. L'Esprit-Saint qui habite dans un croyant est un signe que Dieu possède ce croyant, un signe que ce croyant est sécurisé, un signe que ce croyant est authentique, un signe que ce croyant a complété la transaction. Il nous sécurise, nous authentifie, nous complète et nous possède, nous sommes sa propre possession. Le verset 14 dit : et l'Esprit qui m'habille est la garantie qu'un jour nous aurons l'expérience de la plénitude de ce que cela signifie. Merveilleux. Nous attendons la rédemption complète, dit Romains 8, mais nous sommes scellés jusqu'à ce jour.

A présent, écoutez attentivement. Permettez-moi vous dresser le tableau. Lorsque vous pensez à votre salut, mes chers, ce n'est que vers Dieu que vous pourrez adresser votre reconnaissance. Il nous a choisi en Christ avant que le monde ne soit créé. Alors, tout est de sa volonté, c'est tout son objectif. Cela n'a rien à voir avec nous, et c'est tout pour sa gloire. Il nous a prédestiné par le Christ purement sur la base de son amour pour son bon plaisir, basé uniquement sur sa volonté de nous faire ses enfants pour sa gloire. Et enfin, il nous a graciés, ce qui signifie qu'il n'y avait aucun mérite de notre part. Ce n'était pas 99 pour cent de Dieu et 1% de nous. Ce n'était pas 99,9% de Dieu et 0,1% de nous. C'était tout de Dieu et rien de nous. Il a été donné gratuitement. Donné gratuitement. A lui donc toute la louange et toute la gloire. Il nous a rachetés; C'est-à-dire qu'il a fourni et payé le prix de nos péchés, et nous a accordé la liberté de l'esclavage, du péché et de la mort selon les richesses de sa grâce imméritée, ce qui lui donne toute la gloire. Et puis il nous a pardonné. Après avoir payé le prix, il nous a pardonné tous nos péchés sans que nous n'ayons rien fait. Encore une fois, a lui soit toute la gloire, tous les éloges.

Ensuite, Il nous a éclairés. Il nous a révélé sa volonté, que nous n'aurions jamais connue, ni jamais pu découvrir seuls. Toute la gloire lui appartient pour ses propres révélations. Et enfin, il nous a donné un héritage : un héritage que nous ne pouvions pas gagner, afin que toute la louange soit sienne. Il nous l'a donné parce qu'il nous a prédestinés pour cela, parce que c'était son objectif, parce que c'est ce qu'il voulait pour nous, puis il nous a scellés. Il a fourni la sécurité. Si ce n'était grâce à lui, nous lui aurions fait défaut. Nous aurions échoué. Mais il nous protège, donc à lui soit toute la louange.

Alors, "Qu'en est-il de nous? Devons-nous faire quelque chose? Ou restons-nous plantés là jusqu'à ce qu'il agisse à notre place ?" Soyez attentifs s'il vous plaît, aux versets 12 et 13, deux choses sont mentionnées, et seulement deux, et presque de façon cavalière. Il dit au verset 12 que nous avons été les premiers à espérer en Christ. Et au verset 13, il dit après avoir entendu la parole de vérité, l'évangile de votre salut vous avez cru en lui. Espérer en Christ, croire l'Évangile, c'est notre job. Et bien, me direz-vous : "Attendez une minute; Vous vnez juste de dire que tout était le fait de Dieu." Et bien, c'est notre réponse au travail de Dieu, mais écoutez attentivement. Même cela est généré par Dieu. Même cela est généré par Dieu, qui par grâce, vous a sauvés par la foi. Même cela ne vient pas de vous mais de qui? Du don de Dieu. C'est Dieu qui vous donne le pouvoir d'espérer en Christ. C'est Dieu qui ouvre vos oreilles pour entendre le message de la vérité, pour entendre l'évangile du salut et pour croire. Ça aussi, c'est un cadeau.

Tout vient de lui. Tout est animé par le Saint-Esprit. Vous ne pouvez pas espérer en Christ sans que l'Esprit Saint ne génère cet espoir. Vous ne pouvez pas croire en Christ sans que l'Esprit Saint ne produise cette foi. Alors, pour quelle part de notre salut méritons-nous des éloges? Aucune, absolument aucune. Absolument aucune. Toute l'humanité est en route vers l'enfer, et elle sera vouée à l'enfer en raison de son incrédulité. Elle est condamnée, a déclaré Jésus dans Jean 3, parce qu'elle ne le croit pas. Mais Dieu, dans sa grâce souveraine, a choisi de sauver ceux en qui il a placé son amour. Et il les saisit hors du flot d'humains qui glisse vers l'enfer. Quelle bienheureuse vérité. Quelle triste vérité. Quelle humiliante vérité. Nous sommes tous sauvés par Sa grâce. Pourra-t-on assez le remercier ? Pourquoi nous? Pourquoi nous? Pas étonnant que le verset 3 dise ce qu'il dit: "Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ !" A lui soit la bénédiction, à lui soit la gloire et à lui soit la louange.

FIN

This sermon series includes the following messages:

Please contact the publisher to obtain copies of this resource.

Publisher Information
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Back to Playlist
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time

Welcome!

Enter your email address and we will send you instructions on how to reset your password.

Back to Log In

Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize
View Wishlist

Cart

Cart is empty.

ECFA Accredited
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Back to Cart

Checkout as:

Not ? Log out

Log in to speed up the checkout process.

Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize