Grace to You Resources
Grace to You - Resource

 

De toute évidence, ce ministère dépend entièrement de la parole du Dieu vivant, l'Ecriture, la Bible. Nous sommes engagés à l'égard de la Parole de Dieu comme étant absolument vraie et nous sommes engagés à chaque phrase et chaque verset et chaque chapitre et chaque livre comme étant venu de Dieu en personne. Le seul moyen que nous avons de connaître Dieu et Sa volonté est de l'avoir reçu d'une manière indubitable/sans équivoque et Dieu a choisi de le faire dans un livre: la Bible. L'autre soir, j'ai encore eu l'opportunité d'être sur CNN, et d'être dans une autre de ces discussions avec des personnes qui ne sont pas d'accord avec moi. Cela semble être ma portion dans la vie et elles sont généralement très désagréables. Et chaque fois que je suis dans ce genre d'environnement avec des non croyants, d'autres leaders religieux, des personnes qui ont d'autres points de vue moraux, je n’ai réellement que deux choses à dire et, quelle que soit la conversation, elle est d’une certaine façon sans importance pour moi.

Le sujet m'importe peu. Je cherche juste le moyen de dire deux choses. L'une d'entre elles c'est que Jésus est le Seul Sauveur et la seconde est que la Bible est la seule autorité qui soit issue de Dieu. Et je veux dire cela de quelque manière que je puisse le faire, invitant les gens à l'unique autorité de la Parole de Dieu comme étant au-dessus de toute opinion humaine et à Jésus-Christ, l'unique Sauveur comme étant au-dessus de toute religion humaine. Et l'autre soir, l'un des autres invités, un avocat homosexuel qui disait être de confession catholique romaine, a déclaré que j'étais tellement pris dans les paroles de la Bible que je suis passé à côté de tout le message. Maintenant, c'est une étrange manière de voir les choses: si pris dans les paroles de la Bible que j'ai manqué tout le message.

De quelle autre manière qui que ce soit d'autre pourrait-il connaître le message de la Bible en dehors des paroles de la Bible? Voilà le genre de non-sens mystique qui a captivé les coeurs de millions de personnes qui pensent qu'il y a, d'une certaine manière, un message subliminal qui transcende ce que la Bible dit réellement. Dieu nous a donné un livre et dans ce livre, Il a parlé et ce qu'Il a dit est exactement ce qu'Il a voulu dire et ce qu'Il a désiré dire d'une manière que nous comprendrions parce que nous Lui devons des comptes (Lui sommes redevables). Dieu a parlé, Il n'a pas marmoné et Il a parlé clairement, Il a parlé avec précision et exactement et directement des questions qui Le concernent et qui nous concernent. Et Dieu a juré dans Sa révélation, la Sainte Bible, qu'Il a déclaré la vérité, toute la vérité et rien que la vérité.

Ceci est vrai, tout est vrai et rien de ce qui s'y trouve n'est faux. C'est également toute la vérité que Dieu a désiré nous révéler. Le reste nous est laissé à découvrir/connaître dans l'éternité. Et la Bible seule est la vraie parole de l'unique vrai Dieu qui ne se contredit pas, qui n'écrit pas d'autres livres qui disent d'autres choses contraires à ce qu'Il a dit dans ce livre. Il y a un seul Dieu et Il a parlé dans un livre. Toutes les autres supposées révélations de Dieu ne viennent pas du tout de Dieu. Ce sont des concoctions des hommes qui, pour la plupart, étaient inspirés par des démons. Depuis le Coran, par exemple, la Bhagavad-Gita, les écrits de Mary Baker Eddy, Patterson Glover Frye, le Livre des Mormons, Joseph Smith, à tous les faux prophètes, tous les voyants, tous les occultistes, tous les gourous religieux, tous les dirigeants religieux, toutes les religions du monde – toutes des tromperies.

Ce sont toutes des fabrications, à la fois humaines et démoniaques. Tout est faux. Dieu a parlé et Il a parlé dans un livre et ce livre est la Bible. Cela simplifie le problème. Ce n'est pas compliqué de résoudre le problème de religion. La plupart des gens pensent que c'est difficile de régler le problème de religion parce qu'il y a tellement de religions en compétition et l'idée à la mode consiste à les tolérer toutes et à laisser chacun embrasser sa propre religion avec ce sentiment qu'elles conduisent toutes au même ciel des cieux, quelle que soit la manière dont cela est abordé. Mais la Bible affirme tout le contraire. Elle dit que tout ce qui contredit la Bible, toute source de révélation qui s'oppose à la Bible ne vient pas de Dieu. Si cela n'est pas contenu dans les 66 livres de la Bible, ce n'est pas la parole de Dieu. Si ce n'est pas dans les 66 livres qui composent la Bible alors Dieu ne l'a pas dit.

Pour toutes les générations à travers l'histoire humaine, ce que Dieu a dit, Il l'a mis dans ce livre – un livre constitué de deux sections, l'Ancien et le Nouveau Testaments, 66 livres spécifiques confiés à seulement plus de 40 écrivains sur une période d'environ 1500 ans. Le Saint-Esprit a été l'auteur de tout cela et l'a mis ensemble dans ce que nous connaissons comme la Bible et elle est établie comme l'unique autorité divine sur la Parole de Dieu. C'est pour cette raison que c'est un devoir individuel de l'homme de répondre avec obéissance à cet unique livre. C'est la réponse à cet unique livre et à ce que ce livre dit que Dieu exige, qui détermine la destinée éternelle de chacun, et aucun autre facteur – rien d'autre. Ce qu'un individu fait de la Bible détermine le ciel ou l'enfer.

Il y a des années – il y a plusieurs années de cela maintenant – les dénominations protestantes ont éliminé l'hérésie. Vous pourriez pensé que cela a été un exploit. Les dénominations chrétiennes ont banni l'hérésie. Cependant, la tournure étrange se trouve dans la manière dont ils ont éliminé l'hérésie non pas en l'écrasant avec la vérité, non pas en la dominant avec la Parole de Dieu mais plutôt, ils ont banni l'idée d'hérésie quand ils ont banni l'idée de vérité absolue. S'il n'y a rien de telle qu'une vérité absolue alors il ne peut pas exister un concept tel que l'hérésie. S'il n'y a pas de vérité stable/immuable alors, on ne peut pas avoir d'erreur discernable/manifeste. Si tout est à prendre et que les paroles de la Bible importent peu ou ne sont que des suggestions ou sont au mieux égales à celles d'autres livres religieux, et qu'on peut croire ce qu'on veut alors il n'y a rien de tel qu'une vérité fixe/immuable et par conséquent, il n'y aura rien de tel qu'une hérésie fixe/immuable.

Ainsi, ils ont éradiqué l'hérésie en éradiquant par la même occasion l'idée de la vérité. Et les dénominations protestantes libérales ultra-traditionalistes s'accommodent à présent de tout et n'importe quoi. C'est pour cette raison qu'il y a quelques semaines, tandis que je prêchais à la grande cathédrale Calvin de la ville de Genève, c'était un grand événement. La cathédrale était pleine à craquer et j'ai ouvert la Parole de Dieu dans cette cathédrale pour la première fois, nous croyons, en 30 ans pour délivrer un message qui représentait véritablement la Parole de Dieu. Et le dernier événement formidable dans cette cathédrale, qui est une cathédrale chrétienne de confession protestante, était bouddhiste – c'était bouddhiste. Cela, d'une certaine manière, nous a servi parce qu'ils ont dit, quand il leur a été demandé si je pouvais aller y prêcher: «Je suppose que si nous avons eu un service bouddhiste nous pouvons avoir un service pour la Bible.» Et ainsi, je suppose que, d'une certaine manière, les bouddhistes nous ont servi de précurseurs (nous ont préparé la voie).

Mais la question est de savoir comment une église de confession chrétienne protestante peut embrasser le bouddhisme? Cette église se trouve également être l'église-mère qui a donné naissance au Conseil Mondial des Eglises, le corps le plus oeucuminique de la planète. Ils étaient heureux de déclasser l'hérésie; c'était facile. Tout ce qu'ils avaient à faire c'était d'éliminer la vérité absolue. Et de nos jours, j'ai bien peur que le mouvement ne soit en train de se répandre. Il y a un nouveau genre d'inclusivisme même dans les cercles évangéliques, un nouveau style d'inclusivisme qui menace de bannir la vérité et par conséquent bannir toute classification d'erreur et brouiller/flouter tout. Et le seul espoir, bien entendu, au milieu de tout ceci, consisterait à retourner à la Parole de Dieu. Et toute cette rebellion pécheresse ne change en rien et n'altère point ce qu'est l'Ecriture.

Que les attaques viennent du rationalisme, du libéralisme ou qu'elles viennent de ce qu'on appelle néo-orthodoxie ou qu'elles proviennent du pluralisme, du mysticisme ou de l'inclusivisme, du politiquement correcte, de la tolérance ou de tout autre assault/attaque, cela ne change rien à la nature de ce livre. C'est Jésus qui a dit: «tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé.» C'est un livre éternel. C'est un livre qui ne change pas. C'est l'enclume dans la vieille histoire de l'homme qui martelait les marteaux, le forgeron, et après plusieurs années l'enclume était encore debout tandis que beaucoup de marteaux avaient été détruits. Les marteaux qui ont frappé le mensonge de l'Écriture sont étendus dans les décombres tandis que l'Écriture sainte est toujours debout.

La Bible est encore la vérité de Dieu, la seule vérité de Dieu et rien d'autre que la vérité de Dieu. Maintenant, comment connaissons-nous ceci comme étant la vérité? Nous en tant que chrétiens connaissons ceci comme étant la vérité parce que l'Esprit de Dieu nous a éclairés, et nous en avons parlé au cours de nos dernières études, et pendant quelques unes de mes études favorites que nous ayons jamais eues. Vous pouvez les avoir sur cassettes. Qui peut croire la Bible? C'est vrai que la Bible est exactement ce qu'elle dit être. Nous savons qu'elle est vrai. Nous savons que cela est vrai parce que l'Esprit de Dieu nous en a convaincu par une oeuvre surnaturelle de réveil de notre intelligence/compréhension. Mais ce que nous comprenons à présent c'est que la Bible est vraie et tandis que nous examinons la Parole de Dieu, nous réalisons que cette conviction est soutenue par ce que la Bible revendique.

Ainsi donc, ce que je veux faire ce soir c'est vous donner un aperçu du support interne de la Bible au sujet de l'inspiration de l'Ecriture sainte. Je ne mets pas en question votre foi sur son inspiration. Si vous êtes chrétien c'est que vous le croyez. L'Esprit de Dieu vous a accordé le don de confiance en la Parole. Vous comprenez cela. J'aimerais cependant que vous voyiez combien il importe d'avoir des évidences/preuves de l'Ecriture pour soutenir cette conviction que l'Esprit de Dieu a déposée dans votre coeur. Si vous deviez prouver que la Bible est vraie, comment vous y prendriez-vous? Vous pourriez – eh bien vous pourriez aborder cela de plusieurs manières. Vous pourriez dire ceci, vous pourriez dire: «Eh bien l'expérience humaine est une bonne manière de vérifier la véracité/vérité de la Bible.»

Si vous pouviez faire ce que la Bible vous demande de faire, vous en expérimenteriez les résultats. Si vous confessez votre péché et si vous mettez votre confiance en le Seigneur Jésus-Christ, vous serez regénérés. Votre vie sera transformée. Dieu changera ce que vous aimez et qui vous aimez et comment vous aimez et vous verriez un changement spectaculaire dans votre vie. L'expérience biblique vérifie la véracité des Ecritures saintes. Et elle le fait. Mais – mais il y a d'autres personnes qui lisent d'autres livres saints qui vivent d'autres genres d'expériences et l'expérience n'est pas toujours et ne doit jamais être l'autorité ultime parce que l'expérience peut être falsifiée. On sait par exemple que les personnes ivres voient souvent des éléphants roses alors qu'il n'y en a pas.

Quelqu'un d'autre pourrait dire: «Eh bien, nous pourrions vérifier la Bible à travers la science.» Tandis que d'autres livres ont fait des affirmations/déclarations ridicules, bizarres, scandaleuses au sujet du monde, le monde physique, la Bible fait des affirmations très très scientifiquement exactes au sujet de la création physique, et même lorsqu'elle a été écrite avant que la science moderne ne découvre que ces choses sont vraies. La Bible déclare que la terre tourne sur un axe. La Bible dit que le Soleil dirige/conduit/traîne le système solaire, notre système solaire, d'un coin de l'espace à un autre. La Bible dit qu'il existe un système des eaux, un système hydrologique qui fonctionne suivant un cycle incroyable. La Bible décrit cela. Je vous ai lu un passage ce matin qui parle du poids des montages. Ça s'appelle l'isostasie, le monde entier est en équilibre.

Si vous avez par exemple un ballon de basket qui est en déséquilibre et que vous le faites rouler, il ira comme ceci, comme ceci, comme ceci. Si la terre se mettait à faire cela, nous nous retrouverions à sauter et sauter et à faire des bonds par intervalles. Elle tourne parfaitement parce qu'elle est parfaitement équilibrée. C'est cela la science de l'isostasie et c'est Dieu, comme nous l'avons lu ce matin, qui pèse les collines dans Sa balance. Nous pourrions aborder la science, nous pourrions examiner la science et déclarer que la Bible est étonnamment scientifique. Pour vous montrer combien cela est impressionnant/étonnant, en 1903 un homme du nom de Herbert Spencer est mort. Herbert Spencer était un scientifique/savant. Il a été vanté/annoncé par le monde. Il a reçu tout genre de prix en tant que scientifique pionnier/révolutionnaire.

Son plus grand exploit/accomplissement était catégorique. C'est Herbert Spencer qui a annoncé au monde scientifique que tout ce qui existe dans l'univers se répartit en cinq catégories – appartient à une des cinq catégories: le temps, la force, l'action, l'espace et la matière. C'est ce qu'il a dit et il l'a dit dans cet ordre: temps, force, action, espace et matière. Bonne route, Herbert. Qu'en pensez-vous? «Au commencement», c'est le temps, «Dieu», c'est la force, «a créé», c'est l'action, «le ciel», c'est l'espace, «et la terre», c'est la matière. Ça se trouve là, au tout premier verset. Tout va bien, Herbert, vous essayiez de le trouver sans ce verset. Nous pourrions nous tourner vers la science et dire que la science vérifie la Bible mais quand bien même nous aurions une affirmation générale, ce qui est un peu mieux que l'expérience, nous aurions une affirmation générale, c'est un truc assez étonnant, quelqu'un pourrait aisément se lever et dire: «Eh bien, cela ne signifie pas vraiment que tout ce qui s'y trouve soit vrai.»

Quelqu'un d'autre pourrait arriver et dire: «Eh bien, nous pourrions regarder – nous pourrions examiner la prophétie. Il y a dans la Bible des prophéties qui se sont accomplies.» Et nous dirions: «Très bien, au moins les parties scientifiques de la Bible sont vraies et au moins son aspect expérimental est vrai.» Et, assurément, lorsque Dieu a dit que certaines nations allaient s'effondrer, elles se sont effondrées. Et lorsque Dieu a annoncé qu'Il allait noyer le monde, Il a noyé le monde. Ces choses se sont réalisées. Il y a donc des prophéties qui se sont réalisées. Et cela signifie qu'il y a quelqu'un qui a écrit la Bible et qui sait plus que nous ne savons parce qu'Il a compris la science physique avant qui que ce soit d'autre. Il a compris des événements avant même qu'ils ne prennent effet pour être en position de les prédire.

Nous pourrions regarder à ce genre de choses et elles soutiendraient notre compréhension des Ecritures. Vous pourriez regarder à l'archéologie. Vous pouvez traverser les ruines, les tells du Moyen-Orient et vous pouvez entrer dans les musées là-bas et vous trouverez des choses de depuis la pierre de Rosetta en continuant et les caves/grottes égyptiennes recouvertes des dessins qui indiquent que les hébreux y étaient. Vous pouvez trouver dans le code de Hammurabi, un code de loi qui date d'avant Moïse et qui indique que les hommes se conformaient depuis le départ à une loi et n'étaient pas des singes indépendants se balançant d'un arbre à un autre. Vous pouvez trouver plusieurs preuves archéologiques et supports pour des choses que la Bible dit qui se sont produites. Vous pouvez même retrouver les murs émiettés de Jéricho dans une étrange configuration qui correspond parfaitement à l'idée qu'ils sont tombés de l'extérieur, de tout leur long.

Vous pouvez donc regarder à cela et vous pouvez dire: «Au moins ces parties de la Bible sont absolument vraies puisque l'archéologie les établit.» Nous n'avons encore rien trouvé dans la Bible qui soit scientifiquement incorrect/inexacte – encore rien trouvé dans la Bible qui soit historiquement incorrect. La science vérifie tout ce que la Bible dit. Vous dites: «Eh bien, qu'en est-il du jour où ils ont dit que le Soleil s'était immobilisé?» Eh bien, le Soleil ne s'est bien sûr pas immobilisé; la Terre a stoppé sa révolution. Mais du point de vue de la personne qui se tient là, c'est le soleil qui s'est immobilisé. C'est une question de perception. Quand vous vous êtes réveillé ce matin, vous n'avez pas regardé à travers votre fenêtre en disant: «Oh quelle merveilleuse terre en révolution!» C'était une terre en révolution.

Le Soleil n'a pas bougé dans la direction que vous avez pensé qu'il a pris. C'est la terre qui a bougé. Mais, de par notre perception, vous dites c'est le lever du soleil et vous dites c'est le coucher du soleil. Il y a donc ce genre de choses dans la Bible mais rien dans la Bible ne contredit la science et rien dans la Bible ne contredit l'histoire et rien dans la Bible ne contredit la promesse que Dieu a faite, un peu comme si elle ne s'était pas accomplie de la manière dont Il a dit qu'elle s'accomplirait. Et nous examinerons certaines de ces choses dans la petite série que nous allons avoir. Mais avant de regarder à une quelconque de ces choses comme preuves à l'appui, il faut commencer par écouter ce que la Bible revendique. Maintenant, c'est remarquable. Laissez-moi juste vous donner deux mots sur lesquels réfléchir: infaillible et inerrant.

Infaillible – et je tiens à utiliser ce mot, peut-être seulement de manière personnelle. Vous pourriez beaucoup discuter sur sa signification; il y a une petite flexibilité dans ce mot, tout comme il y en a dans le terme «inerrant». Mais utilisons le mot infaillible pour dire que Dieu a tellement inspiré l'Ecriture sainte qu'elle constitue une règle et un guide certain, sûr, fiable, éternellement vrai sur tous les plans, dans sa totalité. Utilisons infaillible pour parler de la totalité des Ecritures. C'est toute la vérité. Nous examinons cela à travers le regard d'un oiseau, la grande image. C'est un document infaillible. C'est-à-dire que ce qu'elle affirme en totalité est vrai. Psaume 19:8, «La loi de l'Eternel est parfaite». Psaume 18:31, «Les voies de Dieu sont parfaites», ou sans faille. «La parole de l’Éternel est éprouvée» ou «testée» ou «prouvée».

Psaume 119 (Second 21): «Ta parole est entièrement pure.» «ta loi est la vérité.» «tous tes commandements sont la vérité.» «Le fondement de ta parole, c'est la vérité, et toutes tes justes sentences sont éternelles.» Psaume 111:7, «tous ses décrets sont dignes de confiance.» Romains 7:12, «Ainsi donc, la loi est sainte, et le commandement est saint, juste et bon.» Et vous avez dans Deutéronome 4:2, «Vous n'ajouterez ni n'enlèverez rien à ce que je vous prescris.» Vous avez dans Apocalypse 22:18 et 19, n'ajoutez rien aux Ecritures et n'enlevez rien des Ecritures. Elle est au total complète et infaillible. Dans Jean 10:35, ces paroles sont données et elles sont significatives – si brèves et directes – et comme toujours, l'économie que le Seigneur fait des mots est frappante.

Dans le dixième chapitre de l'Evangile de Jean, verset 35, Jésus dit à la fin du verset: «L'Ecriture ne peut être anéantie» – l'Ecriture ne peut être brisée. C'est comme une chaîne, tous les versets sont reliés, tous les chapitres sont liés, tous les 66 livres sont reliés, les testaments sont connectés et il n'y a aucun endroit où elle puisse être brisée. Il n'y a pas d'endroit où la chaîne pourrait être brisée. C'est la vérité de Dieu dans sa totalité, vrai au total. C'est ce qu'elle revendique, c'est ce qu'elle exige de nous en termes d'assurance et de confiance.

Le second terme est «inerrant» - inerrant – et il est examiné du point de vue d'un verre de terre; ne pas regarder à la totalité mais à chaque mot/parole. Chaque mot est vrai. Chaque terme dans les autographes originaux tel qu'il a été inspiré par Dieu est dénué d'erreur, de mensonge, de faute, d'inexactitude. La vérité totale du message de la Parole est préservée en lieu sûr du fait que chaque mot soit un mot véritablement venu de Dieu. La Bible est entièrement vraie parce qu'elle est vraie dans chaque partie. Elle est toute la vérité et rien que la vérité. Proverbes 30, versets 5 et 6 – et nous vous donnons la confession de Dieu dans Sa propre parole au sujet de Sa propre parole. Proverbes 30, versets 5 et 6: «Toute parole de Dieu est pure» - chaque parole. Psaume 12:7, «Les paroles de l'Eternel sont des paroles pures, un argent affiné dans un creuset en argile et sept fois épuré.» Et le psalmiste recherche une espèce d'analogie pour exprimer/décrire la pureté de la Parole. Dans Psaume119:140, le psalmiste dit: «Ta parole est entièrement pure.» Ainsi, que vous parliez d'infaillibilité, la grande image, ou que vous parliez d'inerrance de la petite image, la combinaison des deux se réfère à la véracité de la Bible. C'est vrai.

Et à présent, je vais vous dire un certain nombre de choses et vous donner quelques passages. Vous pourriez ne pas vouloir essayer de les rechercher alors contentez-vous d'écouter. Dans Esaïe 65:16, Dieu se désigne Lui-même comme le Dieu de vérité. C'est là que tout commence. Il est le Dieu de vérité. Jérémie 10:10, le prophète écrit au Dieu qui est le Dieu véritable. Le Nouveau Testament s'accorde avec l'Ancien pour appeler Dieu le Dieu de vérité. Jean 3:33 dit: «Dieu est vrai». Jean 17:3, Jésus a déclaré: «qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu». 1Jean 5:20, «C'est lui qui est le Dieu véritable». A trois reprises, les Ecritures disent que Dieu ne peut pas mentir. Nombres 23:19; Tite 1:2 et Hébreux 6:18. Dieu ne peut mentir. C'est impossible. La Bible est par conséquent infaillible et inerrante parce qu'elle est écrite par Dieu qui est vrai, qui déclare seulement la vérité et qui ne dit rien d'autre que la vérité.

Les écrivains de l'Ancien Testament font littéralement des milliers de revendications sur la véracité de ce qu'ils ont écrit. Plus de deux mille fois, ils clament déclarer/prononcer les paroles/mots mêmes de Dieu. Ceci vaut uniquement pour les écrivains de l'Ancien Testament. A maintes reprises, ils utilisent des phrases comme: «L'Esprit de l'Eternel s'est exprimé par moi.» ou «La parole de l'Eternel me fut adressée.» Esaïe par exemple déclare dans Esaïe 1:2, «Vous, les cieux, écoutez, toi, terre, tends l'oreille, c'est l'Eternel qui parle». Et Il déroule ensuite la grande révélation qui se trouve dans le livre d'Esaïe. Quand Dieu parle, tout le monde écoute, parce qu'Il est Dieu. Dans le Nouveau Testament, nous retrouvons plus ou moins les mêmes choses, ciblées plus particulièrement sur l'enseignement de Jésus.

Jésus dit dans Matthieu 5: «Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.» La loi et les prophètes est une expression utilisée pour décrire l'Ancien Testament. «Je ne suis pas venu changer quoique ce soit. Je suis venu accomplir l'Ancien Testament.» «Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre.» Jésus a dit que même le petit, minuscule trait est soutenu par l'autorité de Dieu. C'est pour cette raison que Jacques pouvait dire dans Jacques 2:10, «Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous.»

Si vous transgressez une seule petite partie de la Parole de Dieu, c'est comme si vous l'aviez transgressée dans sa totalité parce qu'elle est entièrement vraie; tout est divinement exigé/requis. Les écrivains de l'Ancien Testament se refèrent, de manière spécifique ou générale, à leurs écrits comme étant les paroles mêmes de Dieu environ 4000 fois – environ 4000 fois. Deux mille fois, je vous ai dit il y a un moment, ils revendiquent clairement que le Seigneur leur a parlé, mais au moins 4000 fois, ils affirment que ce qu'ils écrivent est la Parole de Dieu. Les auteurs du Nouveau Testament citent l'Ancien Testament comme étant la Parole de Dieu environ 320 fois et ils y font référence au moins mille fois. Ce qui fait que les écrivains du Nouveau Testament affirment l'infaillibilité et l'inerrance de l'Ancien. Et les écrivains du Nouveau Testament revendiquent également avoir été inspirés pour rédiger le Nouveau Testament.

A présent, j'aimerais que vous me suiviez un tout petit peu avec ceci parce que je crois que c'est vraiment très merveilleux. Galates 1 – Galates 1, voici l'Apôtre Paul – ceci est juste une espèce de point d'entrée générale ici – Galates, chapitre 1 et verset 11, Paul dit: «Je vous déclare, frères, que l'Evangile qui a été annoncé par moi n'est pas de l'homme; car je ne l'ai ni reçu ni appris d'un homme, mais par une révélation de Jésus-Christ.» Voici Paul en train d'affirmer que le message de l'Evangile est venu de Dieu.

Plus bas au verset 15, lorsque Dieu l'a mis à part, depuis le sein de sa mère et l'a appelé par Sa grâce, qu'il Lui a plu de lui révéler Son Fils, il dit: «afin que je l'annonçasse parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang». Il a reçu son message et sa mission directement de Dieu.

Maintenant, je sais que ceci lui est spécifique en tant qu'apôtre mais c'est une sorte de modèle de la manière dont Dieu a parlé directement aux prophètes dans l'Ancien Testament et aux autres écrivains de l'Ancien Testament. Il parle donc à Paul qui se trouve être l'un des apôtres et l'un des écrivains du Nouveau Testament. Si vous regardez Romains, chapitre 4, vous voyez comment ceci – eh bien, regardez d'abord Galates chapitre 4 – je viens juste d'y penser – Galates chapitre 4 pour un petit instant. C'est Paul qui cite Genèse – voici Paul en train de citer Genèse. Et que dit-il? Verset 30 – en écrivant sa lettre aux Galates: «Mais que dit l'Ecriture ? Chasse l'esclave et son fils, car le fils de l'esclave n'héritera pas avec le fils de la femme libre.» Et ceci est extrait de Genèse chapitre 21, quelques versets de ce passage, les versets 10 et 12. Paul cite l'Ancien Testament et l'appelle Ecriture sainte.

Maintenant, si vous regardez à Romains chapitre 4, vous verrez une autre de ce genre de reférences au tout début: verset 3 de ce chapitre, Romains 4:3, «Car que dit l'Ecriture ?» dit Paul. «Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice.» et à présent, il cite Genèse 15:6. Il cite un extrait du livre de Genèse en tant qu'Ecriture sainte. Il sait que Dieu en est l'auteur. Il sait que Jésus a déclaré que l'Ecriture ne pouvait pas être anéantie/brisée. Et l'écrivain inspiré par Dieu du Nouveau Testament, notamment Paul, affirme ainsi que l'Ancien Testament est l'Ecriture sainte. Laissez-moi vous mener un peu plus loin sur ce sentier.1 Timothée, chapitre 5 – 1 Timothée chapitre 5.

Dans ce chapitre particulier, vous avez, glissées au verset 18, deux citations. Et ceci est une comparaison très intéressante à faire. La première citation, verset 18: «Car l'Ecriture dit : Tu n'emmuselleras point le boeuf quand il foule le grain.» L'Ecriture le dit en effet. Cela se trouve dans Deutéronome 25, verset 4. La signification simple en est: «donne à manger à ton animal». Mais l'analogie en est que, l'application de cela est que vous devez prendre soin des personnes qui vous servent. C'est une espèce de déclaration proverbiale. Si vous voulez que le boeuf fasse son boulot alors nourrissez-le. Et si vous voulez que les gens fassent ce que vous attendez d'eux alors, prenez soin d'eux. C'est ce genre d'idée. Mais il dit que l'Ecriture le dit et cite Deutéronome 25:4.

«Et» - et voici celle qui importe, verset 18 – et l'Ecriture dit également que «l'ouvrier mérite son salaire.» Où cela se trouve-t-il dans l'Ancien Testament? Ce n'est pas dans l'Ancien Testament. En fait, c'est dans Luc chapitre 10 et verset 7 où Jésus a dit ceci: «car l'ouvrier mérite son salaire.» Ainsi, ce que Moïse a écrit dans Deutéronome constitue l'Ecriture et ce que Luc a écrit dans l'Evangile est également l'Ecriture. Vous avez donc ici le témoignage d'un écrivain du Nouveau Testament à la fois de l'Ancien Testament comme Ecriture et du Nouveau Testament comme Ecriture. Paul appelle l'écrit de Luc Ecriture sainte.

Regardons à présent 2 Pierre chapitre 3 – 2 Pierre chapitre 3 et verset 15. Voici deux versets intéressants, les versets 15 et 16. La référence est faite ici à «comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée.» Il a écrit au sujet de la patience de notre Seigneur qui conduit au salut, comme le dit le début du verset 15. Pierre fait ensuite référence à «notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres.» Ainsi donc, il est parti d'une lettre spécifique adressée à un groupe particulier pour parler de toutes les lettres paulines, c'est-à-dire 13 épîtres. «C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres» - quoi? - «Ecritures, pour leur propre ruine.»

Que dit donc Pierre au sujet des lettres de Paul? Elles font partie de l'Ecriture, tout comme le reste de l'Ecriture sainte. Ici encore, tout comme Paul a appelé les écrits de Luc Ecriture sainte, voici le principal auteur des épîtres en train de vérifier (authentifier?) un auteur des Evangiles. Ainsi Pierre appelle les écrits de Paul Ecriture. En fait, toutes ses lettres constituent l'Ecriture. Ouvrez dans Jude chapitre 17 et nous suivrons ce chemin. Jude, verset 17 – un seul chapitre, verset 17: «Mais vous, bien-aimés, souvenez-vous des choses annoncées d'avance par les apôtres de notre Seigneur-Jésus Christ. Ils vous disaient qu'au dernier temps il y aurait des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies». Mais de quel endroit précis vient ceci ? Deux Pierre 3:3 (Semeur), «Souvenez-vous, en effet, des paroles dites autrefois par les saints prophètes, ainsi que du commandement du Seigneur et Sauveur que vos apôtres vous ont transmis.» et il cite Pierre. Ainsi, Jude confirme Pierre. Pierre confirme Paul. Paul affirme les auteurs des Evangiles.

Le texte de l'Ecriture ne supplie pas à ce sujet. Il ne l'entoure pas de fanfare. Il le fait de manière tout simplement magnifique, presqu'en silence ici parce que c'est une réalité d'une telle évidence! Cela n'a pas besoin d'être gonflé comme si nous avions à prouver quoique ce soit. Dans le livre d'Apocalypse, il y a une bénédiction, au chapitre 1 verset 3, prononcée sur celui qui lit et écoute les paroles de la prophétie et obéit à ce qui y est écrit. «Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a fait connaître, par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean». Nous savons donc ici que le livre d'Apocalypse est inspiré par Dieu. Il est inspiré par Dieu. Dieu en est l'auteur et Il l'a donné à Jean par la médiation d'un ange, dans le cas présent.

Au 19ème chapitre de l'Apocalypse, au neuvième verset, Jean reçoit une instruction d'une voix issue du thrône de Dieu. «Et l'ange me dit : Ecris – Ecris ceci : Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l'agneau ! Et il me dit : Ces paroles sont» – quoi? - «les véritables paroles de Dieu.» Chapitre 21 de l'Apocalypse, verset 5, nous recevons une vision du nouveau ciel et de la nouvelle terre: «Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit : Ecris; car ces paroles sont certaines et véritables.» Chapitre 22, verset 6: «Et il me dit : Ces paroles sont certaines et véritables; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt.» Ainsi tout le long depuis le pentateuque, tout le long en commençant par les auteurs du Nouveau Testament qui citent le livre de Genèse en tant qu'Ecriture sainte jusqu'à l'Apocalypse qui constitue la véritable Parole de Dieu, l'écrasante réalité du témoignage interne/intérieur des auteurs des Ecritures consiste en ce qu'ils écrivaient indubitablement la Parole de Dieu. Ceci est un témoignage interne/intérieur d'une puissance incontestable en faveur de l'Ecriture comme étant la Parole de Dieu.

Mais il y a un autre témoignage que je veux prendre le temps d'aborder ce soir, et il y aurait beaucoup à dire mais toujours pour une prochaine fois. J'aimerais parler du témoignage de Jésus-Christ. Le point de vue que Jésus avait au sujet des Ecritures est important pour moi. Et pour vous? Je pense que oui. Jésus est Celui qi a déclaré dans Jean 10:35 (La Colombe): «l'Écriture ne peut être abolie». C'est Jésus qui a dit dans Matthieu 5:17 et 18: «pas une seule lettre ni un seul trait de lettre ne disparaîtra de la loi.» Maintenant, dans Matthieu 26:24, Il a regardé à Sa croix et Il a dit ceci: «Le Fils de l'homme s'en va, conformément à ce qui est écrit à son sujet.» Quelques versets plus loin, Il a déclaré à Pierre qu'Il n'avait pas besoin de la protection de son épée car s'Il le souhaitait Il pouvait faire descendre des anges du ciel pour L'assister. Et puis, Il a dit ceci: Matthieu 26:54, «Comment donc s'accompliraient les Ecritures?»

En d'autres termes, Jésus est venu pour accomplir la loi. Il est également venu pour accomplir les Ecritures qui ont prophétisé Sa mort et Sa résurrection. C'était effectivement une déclaration stupéfiante lorsqu'Il a dit: «l'Écriture ne peut être abolie». Il a signifié que ce que Dieu a dit est vrai et s'accomplirait. Il a dit dans Luc 16:17, «Il est plus facile que le ciel et la terre passent, qu'il ne l'est qu'un seul trait de lettre de la loi vienne à tomber.» Dans Luc 18:31, «et tout ce qui a été écrit par les prophètes au sujet du Fils de l'homme s'accomplira.» Alors, comment Jésus voyait-Il les Ecritures? Il les voyait comme la parole de Dieu, la véritable réflection d'un Dieu véritable, d'un Dieu qui ne pouvait mentir mais disait seulement la vérité. Et Jésus a même attiré l'attention sur des mots spécifiques.

Illustration, Psaume 22:1 – et il y en a plusieurs du même genre. Psaume 22:1 a prédit qu'en mourant sur la croix, le Messie dirait ceci: «Mon Dieu ! mon Dieu ! pourquoi m'as-tu abandonné?» Tandis qu'Il mourait sur la croix, Jésus a crié, «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?» Matthieu 27:46. Jésus a cru en l'accomplissement de chaque mot de l'Ancien Testament. Il a également corroboré les grandes vérités de l'Ancien Testament. Il a confirmé la création d'Adam et Eve. Il a confirmé qu'il s'agissait d'une véritable création et qu'ils étaient des personnes réelles. Il dit ceci: Matthieu 19:4 et 5: «N'avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l'homme et la femme?» Il les a fait, Il les a faits au commencement et Il les a créés homme et femme. Et Il dit : «C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair». Jésus croyait au récit de la création comme il est enregistré dans Genèse et l'a justifié.

Jésus a également dit à plusieurs reprises que les difficultés que les gens avaient à connaître Dieu étaient dues au fait qu'ils ne connaissaient pas les Ecritures. «Vous étudiez avec soin les Ecritures, parce que vous êtes convaincus d'en obtenir la vie éternelle. Or, précisément, ce sont elles qui témoignent de moi.» «L'Ecriture ne dit-elle pas que», Il a répété encore, encore et encore. Vous avez donc un choix à faire. Pour résumer le témoignage de Jésus, je vous donnerais une petite série d'alternatives. L'une de ces trois est forcément vraie. La première c'est qu'il n'y a pas d'erreur dans l'Ancien Testament parce que c'est ce que Jésus a enseigné, que l'Ecriture ne pouvait être abolie. La seconde option est qu'il y a des erreurs, mais Jésus n'était tout simplement pas informé de leur existence. La troisième possibilité est qu'il y a des erreurs, qu'Il en connaissait l'existence et a essayé de les cacher.

Quelles options avez-vous donc? Que Jésus était un charlatan, un imposteur/tricheur et un dissimulateur? Si c'est le cas, comment expliquez-vous Sa résurrection? Ou alors que Jésus ne savait pas qu'il y avait des erreurs. Dans ce cas, comment expliqueriez-vous Son omniscience, puisqu'Il a dit qu'Il savait tout. Si la deuxième afirmation selon laquelle Il ne savait pas - qu'il y avait des erreurs, qu'Il n'était pas informé - est vraie alors Il n'est de toute évidence pas Dieu et vous pouvez disqualifier la chrétienté et oublier tout cela, tout simplement. Si la troisième alternative est vraie – Il était au courant et a choisi de le camouffler – alors Jésus est un diable. Si vous devez croire en la déité de Jésus, vous n'avez pas d'autre option que de croire en l'infaillibilité et en l'inerrance de l'Ecriture, comme Il le faisait.

Cela nous conduit donc à la question: «Comment devons-nous comprendre comment Dieu a écrit les Ecritures?» Cela a-t-il un quelconque intérêt pour vous? Très bien, alors revenez la semaine prochaine. Je n'ose même pas commencer. Laissez-moi clôturer avec ceci: parce que la Bible est la vérité divine, c'est la source de bénédiction. Proverbes 8:34 déclare: «heureux l'homme qui m'écoute». Luc 11:28, «Heureux plutôt ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui y obéissent !» Deuxièmement, c'est la source de la vertue. Psaume 119: «Je serre ta parole dans mon coeur, afin de ne pas pécher contre toi.»

La source de pureté, Jean 15:3, «Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.» Une source de victoire: « Grâce à l'épée de l'Esprit, nous détruisons l'ennémi que sont le mensonge et la tromperie.» La source de croissance: «Comme des enfants nouveau-nés, désirez ardemment le lait pur de la Parole,» I Pierre 2, «afin qu'il vous fasse grandir». La source de puissance: «Car la Parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante que toute épée à double tranchant.» Source de direction, Psaume 119:105 (Semeur), «Ta parole est comme une lampe qui guide tous mes pas, elle est une lumière éclairant mon chemin.»

La Bible est le livre le plus puissant parce qu'il est l'unique livre divin. Elle peut vous mettre en pièces, Hébreux 4:12, vous fendre en deux mais elle peut également vous reconstituer et vous rassembler à nouveau, 1 Pierre 1, pour que vous renaissiez selon la Parole et elle peut vous procurer une grande joie, «et nous vous écrivons cela afin que notre joie soit complète.» Pourquoi est-elle si puissante? Pourquoi transforme-t-elle les vies à ce point? Parce que ce n'est pas la Parole des hommes, c'est la parole même de Dieu. Et la prochaine fois, nous verrons comment cela se fait que Dieu l'a transmise à travers la grande doctrine de l'inspiration.

Notre Père, nous Te remercions pour le témoignage de l'Ecriture à sa propre véracité, à sa propre infaillibilité, à sa propre inerrance, à sa propre inspiration. Et nous savons que tout cela repose sur le fait que Tu es le Dieu vivant et véritable, le Dieu qui ne peut mentir, le Dieu qui est vrai, et de Toi vient chaque mot vrai et seulement ce qui est vrai si bien que la Bible est la vérité, toute la vérité et rien d'autre que la vérité parce que Tu es le Dieu de vérité. Qu'il est merveilleux de connaître cette vérité, de comprendre cette vérité et de vivre cette vérité par Ta puissance. Nous sommes profondément bénis, dans un monde où les gens se noient dans le mensonge, de connaître la vérité. Nous Te louons, nous Te remercions, et nous Te glorifions d'avoir ouvert nos yeux et nos coeurs à la vérité.

Et à présent que nous l'avons, puissions-nous l'aimer, puissions-nous en avoir faim, puissions-nous l'apprendre, puissions-nous la proclamer, puissions-nous la défendre, et puissions-nous nous en servir pour T'adorer. Nous demandons ces choses à cause et pour l'honneur du Christ.

Amen.

FIN

This sermon series includes the following messages:

Please contact the publisher to obtain copies of this resource.

Publisher Information
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time

Welcome!

Enter your email address and we will send you instructions on how to reset your password.

Back to Log In

Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize
View Wishlist

Cart

Cart is empty.

Donation:
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Back to Cart

Checkout as:

Not ? Log out

Log in to speed up the checkout process.

Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize