Grace to You Resources
Grace to You - Resource

Ouvrons la Parole de Dieu dans le 8ème chapitre de l’épître aux Romains, cette chère et merveilleuse lettre de l’apôtre Paul sur l’évangile et tous ses contourstous les aspects de l’Évangile. Nous lisons Romains 8 parce que c’est unle chapitre consacré au Saint Esprit et nous sommes à la sixième partie ou au message six dans l’étude de la vie du Saint Esprit, la vie et le ministère du Saint Esprit dans la vie du chrétien – dans la vie du chrétien. C’est cCe que le Saint Esprit fait en nous. Et j’ai commencé cet enseignement à cause de toutes les dérives qui abondent dans le monde chrétien contemporain sur le Saint Esprit. Il est tellement mal représenté, tellement insulté, tellement attristé, si souvent éteint – pour emprunter le langage de la Bible – et tellement blasphémé. Si vous regardez l’alignement charismatique actuel des personnes « ointes » du Saint Esprit, vous n’aurez absolument aucune idée de ce que fait le Saint Espritqu’Il fait. Il semble plutôt qu’elles soient victimes d’un esprit malsain plutôt que d’un saint esprit, le Saint Esprit.

Le Saint Esprit ne rend pas les gens mondains, charnels, vaniteux, rusés, irresponsables, outrageux, etc., etc. ainsi de suite, ainsi de suite. Le Saint Esprit a un objectif, celui, et c’est de sanctifier les gens – les sanctifier. Alors si quelqu’un dit être oint du Saint Esprit, ce qui devrait transparaitretransparaître de dans sa vie, c’est la sanctification évidente. Elle doit être évidente. C’est cela l’œuvre du Saint Esprit. C’est la raison pour laquelle Il est appelé le Saint Esprit.

Dans lea célèbre trisagion d’Esaïed’Ésaïe, il entend les anges dans une adoration antiphonaire et ils disent : “Saint, saint, saint est l’Eternel des armées.” Et cela peut s’appliquer à toute la Trinité. Saint est le Père, Saint est le Fils, Saint est le Saint Esprit. Voilà pourquoi ce mot revient trois fois. Les anges reconnaissent ici que la Trinité est foncièrement sainte, et l’œuvre du Saint Esprit consiste essentiellement à produite produire cette sainteté dans les êtres humains, en nous.

Lisons Romains 8, les versets 14 à 16, afin d’avoir une meilleure compréhension. Je vais lire ces versets et nous y reviendrons plus tard. “Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n'avez pas reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.” A plusieurs reprises on fait allusion au Saint Esprit ici, comme dans les 13 versets précédents et comme nous l’avons vu, dans cette importante lettre de Paul aux Romains, car c’est le chapitre qui est consacré au ministère du Saint Esprit dans la vie des chrétiens.

Mais retournons au point de départ dont nous parlions. Dieu le Père est Saint, Dieu le Fils est saint et le Dieu le Saint Esprit est saint. Parlant du Père, Lévitique 19 dit : “Je suis saint, moi, l’Eternel, votre Dieu.” Et Ccette affirmation, en passant, est reprise des douzaines de fois dans l’Ancien Testament, Dieu témoigne de Sa sainteté. Le Fils de Dieu est jugé saint dans Luc chapitre 1, Il est appelé le saint enfant. Et dansDans l’֤Épître aux Hébreux, il Il est appelé le saint et l’irréprochable. Quant au troisième membre de la Trinité, l’Esprit de Dieu, nous lisons dans Romains 1:4 que l’un de Ses noms est l’Esprit de sainteté. C’est donc vrai, saint, saint, saint est une confession trinitaire. Ils sont tous saints ; tous les membres de la sainte Trinité sont, par leur nature, ne nature, par essence et substance saints. C’est important de s’en souvenir.

Mais il y a une œuvre particulière de l’Esprit de Dieu concernant la reproduction de la sanctification dans la vie des chrétiens. C’est cela Son œuvre. Il œuvre dans ce que nous appelons la sanctification, qui est la séparation d’avec le péché pour transformer les chrétiens afin qu’ils deviennent saints, ou si vous préférez à la ressemblancequ’ils ressemble à de Jésus Christ. Le ministère du Saint Esprit ne s’opère pas dans lapar la chair chair/le corps. Il n’est pas visible dans votre démarche, vos mouvements, quand vous vous balancez ou tombez sur le dosen arrière ou marmonnez des choses inintelligibles ou jetez les bras en l’air. C’est une œuvre qui se fait au niveau de l’âme, au niveau du cœur. Dans l’Ancien Testament, on peut dire que l’œuvre du Saint Esprit consistait à produire la piétéune ressemblance à Dieu. Dans le Nouveau Testament, l’œuvre du Saint Esprit consiste à nous faire ressembler à Christ. Le message de l’Ancien Testament est : soyez comme Dieu. Celui du Nouveau Testament est : soyez comme Christ. Le Saint Esprit en est l’agent.

L’unique verset qui apporte plus d’éclairage sur ce sujet pourrait être 2 Corinthiens 3:18, un verset à partir duquel j’ai écrit un livre quand car on m’avait demandéposé la question suivante : “Pourriez-vous écrire un livre sur le verset le plus important pour les chrétiens du Nouveau Testament?” Ma réponse fut : “Eh bBien, je ne sais pas si je peux connaîtresi je peux choisir un seul ce verset, mais il y en a un que je pourrais choisirqui me parle particulièrement.” Et j’ai donc choisi 2 Corinthiens 3:18  : “Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir, la gloire du Seigneur,” et pendant que nous contemplons le Seigneur, pendant que nous contemplons la Sa gloire du Seigneur , nous sommes transformés à Son image, de gloire en gloire, par l'Esprit du Seigneur.

Le Saint Esprit nous transforme à l’image de Christ pendant que nous contemplons le Seigneur même, nous amenant d’un degré à un autre, d’un niveau de gloire à un autre, à et ainsi de suite.un autre encore, à un autre encore. C’est cela Son œuvre.  ! C’est l’œuvre du Saint Esprit. Voilà pourquoi Il est appelé le Saint Esprit, ou l’Esprit de saintetéSainteté, pour produire en nous la sainteté. Comme je l’ai dit, le terme utilisé dans l’Ancien Testament est piétéla ressemblance à Dieu. Dans le Nouveau Testament, c’est la ressemblance à Christ. C’est la sanctification. Le Saint Esprit est - (les théologiens le diraient commediront ceci): le Saint Esprit est la cause efficiente – le Saint Esprit est la cause efficiente ; la Bible est l’instrument dont le Saint Esprit se sert.

Parlons-en quelque peuun peu. J’aimerais que vous voyiez cela comme faisant partie d’ un grand tableau, okd’accord ? Vous devez comprendre que cette œuvre du Saint Esprit est le but de Dieu pour la rédemption. Ce n’est pas une partie, ce n’est pas une sous catégorie, c’est le but de Dieu dans la rédemption, pour se faire un peuple saint, pieux, à la ressemblance de Christ. C’est le prix de la vocation céleste. C’est l’objectif de la rédemption. L’objectif n’est pas atteint à par la justification; il n’est atteint qu’à la glorification, lorsque nous deviendrons tous parfaits dans la sanctification. En attendant, l’œuvre du Saint Esprit est de nous sanctifier jour après jour dans cette vie, jusqu’à ce que nous atteignions la sanctification parfaite dans la vie à venir. Mais essayons d’abord de comprendre ce que Dieu fait depuis le début.

L’homme créé à l’image de Dieu est le message de Genèse 1 et 2 n’est-ce pas? Genèse 1:26 et 27 : “Dieu créa l’homme à Son image,” à Sa ressemblance, pour un but : révéler Dieu, refléter la gloire de Dieu, exprimer le caractère de Dieu, déployer Sa gloire. Chapitre 3, l’homme pèche – l’homme pèche et ce but se perd parce qu’à cet instant vous avez une humanité pécheresse, incapable de refléter ou d’exprimer la gloire de Dieu. Aussi Romains nous dit-il que nous sommes tous privés de quoi ? De la gloire de Dieu !. C’est universellement vrai concernant l’humanité déchue. Nous ne pouvons pas faire ce pourquoi nous avions été créés. Nous étions créés Faits à l’image de Dieu dans le but de refléter, d’exprimer la gloire de Dieu; mais nous sommes tombés dans le péché et nous sommes devenus , corrompus, souillés, déformés, pervertis. Nous en sommes incapables. Et Mais si vous regardez l’histoire ancienne, après Adam, vous voyez quelques personnes qui avaient étéfurent sauvées de cette condition et qui finirent par devenir des personnes capables de refléter la gloire de Dieu. Enoch marcha avec Dieu un jour jusqu’au ciel et ne mourut point. Les fils de Seth, qui étaient d’une lignée pieuse dans cette humanité gâtée, pervertie, corrompue – écoutez ceci – à tel point que quelques générations après, Dieu a noyé toute la race humaine parce qu’il n’y avait que 8 personnes qui pouvaient refléter Sa gloire. Seulement huit parmi des millions. Il les a décimés et a tout recommencé. Voilà combien profond est la corruption.

Dieu le Père décida donc de restaurer à partir de ces huit personnes l’image de Dieu terriblement déformée, terriblement abimée abîmée dans l’humanité par une transformation souveraine, surnaturelle et gracieuse de ces pécheurs. Ce n’était pas une tâche facile. Ce n’était pas un travail de peintre. Ce n’était pas un travail à faire à l’extérieur. Mais un travail qui devait se faire à l’intérieur. Il fallait qu’Il les recrée de manière à ce qu’ils soient capables de manifester Sa gloire. Pierre le décrit par des mots très, très importants et très clairs. Pierre dit dans 2 Pierre 1:4 : “en fuyant la corruption.” Vous avez échappé à la destruction. Vous avez fui afin de ne pas être dans cette condition pervertie, vous avez fui en devenant – écoutez ceci - participants de la nature divine. La nature même de Dieu vous a été donnée à la nouvelle naissance.

C’est cela la raison du salut. Le but du plan de rédemption de Dieu vise à restaurer à l’humanité sa capacité à Lui donner la gloire. Le but du salut est de renverser la Chute et de rendre l’humanité capable de Le glorifier. Pour y parvenir, Dieu doit les recréer. Ils doivent naître de nouveau, spirituellement. Ils doivent avoir une nouvelle nature. Ils doivent devenir des hommes nouveaux. Tout ceci, c’est le langage biblique. Ils doivent avoir une nouvelle naissance. Celui qui est en Christ est une nouvelle créature, ainsi que nous le dit 2 Corinthiens 5:17. Tout le travail pour y arriver est l’œuvre du Saint Esprit. Nous célébrons la croix et à juste titre. Nous célébrons l’amour de Dieu, la grandeur de Dieu, nous chantons des cantiques de louange à Dieu. Nous chantons au sujet de la croix et à juste titre, mais au milieu de tout ceci, nous oublions que la véritable cause efficiente, la source divine de tout ce que nous sommes en tant que Chrétiens chrétiens est, en fait, le Saint Esprit.

Le plan de Dieu consiste à prendre les pécheurs qui ne peuvent pas Le glorifier, qui n’en ont pas la capacité, qui sont privés de la capacité de le faire, en qui l’image divine est abiméabîmée. Elle est abiméabîmée à tel point – et voici à quel point – que sans la régénération, toutes ces personnes abiméabîmées sont tellement inutiles à Dieu par rapport à Ses raisons de créer l’homme qu’Il pourrait tout aussi bien les jeter dans un dépotoir de l’univers, qui est un précipice de feu éternel appelé Géhenne qui était l’appellation d’un dépotoir à Jérusalem, où ils bruleraientbrûleraient éternellement parce qu’inutiles, sans échappatoire. Combien grave est la Les dégâts sont-ils graves ?déchéance? Suffisamment graves pour jeter toute l’humanité dans un dépotoir parce que devenue complètement inutile. Qu’elle soit éternellement consumée. Le plan de la rédemption vise à sauver certaines de ces personnes, les refairetransformer, leur donner une vie nouvelle, les régénérer, les recréer, les restaurer, les transformer, les faire passer par une métamorphose spirituelle et pour faire d’eux des participants de la nature divine. C’est une affirmation d’une grande portée. C’est cela le plan de Dieu. Il en est l’initiateur.

Maintenant, quand Dieu le fait, à quoi qui ressemble une personne réellement régénérée qui devient pleinement participante de la nature divine ? Je vous donnerai la réponse en un mot : Jésus. Dieu l’avait initié et Jésus l’a démontré. Quand vous regardez Jésus, vous voyez l’image de Dieu en forme humaine. Pouvait-Il glorifier Dieu?  ? Jean 1:14 dit : “Nous avons contemplé Sa gloire.” Et de quelle gloire s’agissait-il ? “ Lla gloire du Fils unique du Père.” Il a manifesté Dieu comme Dieu ne l’avait jamais été avant. Si vous voulez voir l’œuvre parfaite du Saint Esprit dans la vie d’un individu, regardez Jésus Christ. Souvenez-vous des paroles de Jésus. Tout ce qu’Il faisait était l’œuvre du Saint Esprit en Lui n’est-ce pas ? Tout. !

Dans Sa condescendance, Il a soumis toutes Ses prérogatives et s’est soumis Lui-même à la volonté du Père et à l’œuvre du Saint Esprit au point où tout ce qu’Il faisait, Il le faisait par la puissance du Saint Esprit. Aussi bien Sa soumission à la mort que Sa résurrection étaient l’œuvre du Saint Esprit. Parce qu’Il devient le modèle parfait de l’œuvre du Saint Esprit, le résultat final est une humanité parfaite. Et à quoi ressemblera-t-elle ? Elle ressemblera à Jésus Christ. Voilà pourquoi il est dit que quand vous irez au ciel, vous aurez un corps semblable à Son corps glorieux, et vous serez comme Lui parce que vous Le verrez tel qu’Il est et le jour où vous Le verrez tel qu’Il est, vous deviendrez comme Lui. C’est cela, l’objectif. Quel est donc le but de la rédemption ? Créer une humanité qui est comme Christ. Non pas que nous sommes Dieu. Mais nous serons toujours une humanité glorifiée, mais nous serons comme Christ, autant qu’une humanité glorifiée peut l’être. Nous serons parfaits, à l’image de Dieu dans une forme humaine. Ainsi donc, Dieu en est l’initiateur, Jésus l’a démontré et le Saint Esprit le matérialise. A la fin, c’est le Saint Esprit qui nous ressuscite. Nous l’avons déjà vu dans ce chapitre.

C’est le Saint Esprit qui nous ressuscite. Le verset 11 nous le dit. Donc Il nous ressuscitera pour la gloire. Nous allons voir développer cela un peu encore plus dessus dans les prochains versets. C’est le Saint Esprit qui nous élève en gloire et à la fin, Il nous rend semblables à Christ. Nous serons alors une humanité complètement restaurée, glorieuse, parfaite, juste, et sainte pour toujours. Mais en attendant, le Saint Esprit nous laisse ici afin que nous fassions l’œuvre d’évangélisation, n’est ce pas ? Parce que nousNous sommes la source que Dieu a destinée pour faire l’œuvre d’évangélisation, aussi longtemps qu’Il nous laissera ici. , Il devra nous faire passer par le processus de sanctification. Ceci se trouve dans 2 Corinthiens 3:18, d’un niveau de gloire à un autre, de degré en degré, en degré. Quand vous allez au ciel, c’est instantané, vous devenez immédiatement parfaits. En attendant, il y a un travail progressif du Saint Esprit.

Le Saint Esprit enclenche le processus en nous donnant donnant la naissance – nous sommes nés de l’Esprit. Il nous régénère. C’est Lui qui nous donne cette nouvelle vie. C’est Lui qui nous sauve de notre corruption, de notre perversité et de notre méchanceté. Et c’est Lui qui nous sauve de cette décrépitude désespérée qui devrait nous conduire dans le précipice d’ordures de l’enfer pour toujours. Il nous sauve, nous donne une vie nouvelle, nous recrée. Il en est la cause efficiente, et l’instrument qu’Il utilise est l’Ecriture. Nous sommes à nouveau engendrés par la vérité. Nous sommes sanctifiés par la vérité. C’est Son œuvre, et Il nous glorifiera. Ainsi donc, Il nous régénère, nous sanctifie et nous glorifie. Dans un sens, C’est Lui qui nous présente, parfaits à Dieu, une humanité rachetée.

Maintenant, c’est un grand tableau. L’œuvre de l’Esprit est donc la restauration de l’image de Dieu en l’homme, dans la gloire de la perfection au ciel, quand nous serons faits à l’image de Christ. Entre temps, dans cette vie, Il travaille à nous faire passer d’un niveau de gloire à un autre, à un autre et, à un autre encore. Il y a ici une autre composante que je voudrais que vous compreniez pendant que je m’étends sur cette idée un tout petit peu. Je vais retourner àcontinuer avec cette idée et l’explorer la développer un peu. plus.

Si vous deviez regarder dans l’Ancien Testament et demander : “que dit dit-iil de la sanctification ?” Vous ne trouveriez rien dans l’Ancien Testament stipulant que le but de la sanctification est de vous rendre semblables à Christ parce qu’ils n’avaient pas vu Christ, n’est-ce pas ? Donc le terme que vous devez utiliser quand vous parlez de la sanctification de l’Ancien Testament est piété ressemblance à Dieu ou- piétésainteté. L’objectif de l’Ancien Testament était d’avoir un peuple qui était comme Dieu. Dans Lévitique, par exemple – et c’est un passage clé – à partir du chapitre 11 ou même avant jusqu’au chapitre 20 par là – environ 10 chapitres – vous entendez ceci: “Soyez saints car Je suis saint.” “Soyez saints car Je suis saint.” “Soyez saints car Je suis saint.” C’est répété encore et encore. La piétésainteté :, être comme Dieu, être saint car Dieu est saint.” Comment cela se fait-il ? Bien, Lévitique nous en donne une bonne perception à plusieurs fois mais je ne vais en utiliser que deux, ou une pour commencer. C’est dans Lévitique 20, verset 8. Au verset 7, il y a cette expression familière : “Soyez saints car moi, l’Eternel votre Dieu, Je je suis saint.” Mais au verset 8 il dit: “Vous garderez mes lois et vous les mettrez en pratique. Je suis l’Eternel, qui vous sanctifie.” Comprenez-vous ce que cela signifie?  ? La sanctification est faite par l’Eternel dans un contexte d’obéissance. “Vous devez connaître et mettre en pratique Mes statuts.” L’Ecriture est encore ici l’instrument par lequel le Seigneur sanctifiait Son peuple, même dans l’Ancien Testament. Il leur avait donné Sa Parole, ils devaient obéir à Sa Parole, ils devaient mettre en pratique ce qu’Il avait dit, et c’est par ce moyen que le Seigneur sanctifiait Son peuple.

Au chapitre 21 verset 8, Il parle de la même chose. “Vous serez saints, car je suis saint, Moi, l’Eternel, qui vous sanctifie.” Une fois encore, “Je vous veux saints parce que Je je suis saint.” Et “ Je vous sanctifierai tant que vous croirez et obéirez à Ma Parole.” La Parole est le moyen, l’instrument de la sanctification.

Permettez-moi d’aller plus loin. Pour comprendre la sanctification dans l’Ancien Testament, il faut comprendre une vérité fondamentale qui est la suivante : Dans le processus de la sanctification, l’œuvre du Saint Esprit, Dieu s’efforçait de trouver des traits de ressemblance familiale en Son peuple, un peuple qui ressemble à Dieu. Dans le sermon du Seigneur sur la montagne, Il dit ceci – chapitre 5 de Matthieu, verset 45:  : “Soyez comme votre Père qui est dans les cieux.” Si vous pardonnez à vos ennemis, ceux qui vous causent du tort, vous serez comme votre Père qui est dans les cieux. Ceci est une perspective de l’Ancien Testament sur la sanctification. Soyez comme Dieu. Soyez comme Dieu.

Un autre exemple dans le même sermon – chapitre 5 – est celui-ci : “Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait.” Si vous appartenez à Dieu, si vous êtes un enfant de Dieu, il doit y avoir des traits de ressemblance familiale n’est-ce pas ? C’est l’essence qu’il y a à comprendre la sanctification de l’Ancien Testament. La sanctification dans l’Ancien Testament est vue comme une partie de la relation d’alliance avec Dieu, et cette relation d’alliance est une relation de famille. Vous êtes venu dans la famille de Dieu, et le processus de sanctification vise à faire en sorte que vous ressembliez de plus en plus à votre Père. C’est cela la sanctification dans l’Ancien Testament, ressembler à Dieu. C’est ce qu’est la piétésainteté. Le but est la restauration de l’image divine.

Maintenant, ce qui se produit dans le Nouveau Testament est très important mais très facile à comprendre. Dans le Nouveau Testament, l’accent n’est pas placé sur la ressemblance à Dieu, mais sur quoi ? La ressemblance à Christ. Pourquoi ? Est-ce différent ? Non.  ! Voici ce que c’est : Christ est la parfaite représentation d’un être humain qui ressemble parfaitement à Dieu, n’est-ce pas ? C’est un être humain, totalement humain et qui ressemble à Dieu. Dans Jean 1:14 encore : “Nous avons contemplé Sa gloire.,” Il était comme Dieu, Il était plein de grâce et de vérité. C’est l’œuvre du Saint Esprit. Il fait des gens qui ressemblent à Dieu, des gens qui ressemblent à Christ. La sanctification est égale à la piété sainteté et égale à l’image de Christ. C’est ce qu’est la sanctification, se séparer du péché pour la piétésainteté, pour ressembler à Christ.

Alors la merveilleuse réalité d’une vie de Christ vécue ici sur terre est que vous parvenez à voir à quoi ressemble la piétésainteté, ce qu’est la parfaite piété sainteté dans un être humain. Et c’estC’est le modèle, et voilà pourquoi l’apôtre Paul dit : “Soyez mes imitateurs, comme je le suis, moi, de Christ.” Ou Christ dit : “Suivez moi, Je je suis le modèle.” Dieu, dans les temps anciens a parlé, se révélant par les auteurs de l’Ancien Testament, mais dans ces derniers jours, Hébreux 1 dit : “Ils nous a parlé par Son Fils qui est la représentation exacte de Sa personne.” Alors quand quelqu’un me dit : “je veux être pieuxsaint. A quoi cela ressemble-t-il ?” Je réponds,  : “cela ressemble exactement à Jésus Christ.” Vous voulez voir la piété personnifiée ? Christ.  ! C’est la raison pour laquelle 2 Corinthiens 3:18 nous dit de contempler la gloire du Seigneur parce que c’est le standard modèle de la sanctification. Et le Saint Esprit nous amènera d’un degré de gloire à un autre et à un autre encore dans cette vie au fur et à mesure que cette vision deviendra claire et dominera notre pensée. Le miracle divin de la régénération est opéré par le Saint Esprit. Le miracle divin de la glorification est opéré par le Saint Esprit. Et le miracle divin intermédiaire, la sanctification est aussi opéré par le Saint Esprit et n’est pas moins miraculeuse.

Ce que fait le Saint Esprit, c’est qu’Il nous montre les choses de Christ. Souvenez-vous de ce que Jésus l’avait dit dans la Chambre Haute ? Il vous montrera les choses de Christ. Pourquoi ? Parce que ce n’est qu’en regardant Christ que vous voyez toute la représentation de Dieu. Ce n’est qu’en regardant Christ que vous comprenez ce que sont la piété, la sainteté, la sanctification et quand vous contemplez cette perfection dans une forme humaine, cela devient le modèle et le standard par lequel le Saint Esprit vous forme.

Ainsi donc quand quelqu’un dit, “je suis oint par le Saint Esprit,” il doit s’assurer de beaucoup ressembler à Christ. C’est cela l’œuvre du Saint Esprit dans chaque chrétien. L’objectif du Saint Esprit est de produire des fils de Dieu qui ont des traits de ressemblance familiale, qui ressemblent à leur Père et à leur Frère, Jésus Christ, qui n’a pas honte de les appeler Ses frères. C’est la raison de la mort et de la résurrection de Christ. Le but de la mort de Christ, le but de la résurrection, était de retourner au ciel après avoir pourvu suffisamment d’expiation et envoyer le Saint Esprit. Le but de la mort de Christ, la résurrection, était d’envoyer le Saint Esprit pour la régénération, la sanctification et la glorification de ceux qui croient.

C’est de la famille et des traits de ressemblance que nous parlons ici, et si vous retournez dans Romains 8 avec moi, - nous y sommes finalement arrivés – vous y verrez que la principale chose que le Saint Esprit fait, c’est l’œuvre d’adoption. Il est fait référence des fils de Dieu au verset 14. La référence à l’adoption en tant que fils intervient au verset 15. Ensuite la référence aux fils ou enfants de Dieu est au verset 16. Il est question d’être une famille, de la relation d’alliance avec Dieu qui fait de vous un membre de la famille. Et l’œuvre du Saint Esprit consiste à faire en sorte que vous ressembliez aux autres membres de la famille, à votre Père et à votre parfait Frère. Il s’agit de la ressemblance dans une famille.

Ce n’est nul autre que John Calvin, qui avait une bonne maîtrise de la théologie, qui dit: “Ce don de filiation est le plus grand privilège de la rédemption et la principale œuvre du Saint Esprit.” John Calvin affirme que c’est l’œuvre principale du Saint Esprit. C’est le cas. Puis-je être assez courageux pour affirmer que même Son œuvre d’inspiration des Saintes Ecritures était un moyen pour accomplir Son œuvre de sanctification et de glorification des chrétiens ? Les Ecritures sont un moyen pour atteindre une fin et non une fin en soi. C’est la fin. C’est le plus grand privilège obtenu par la rédemption que de devenir un fils de Dieu, et c’est la principale œuvre du Saint Esprit de faire des fils de Dieu en les régénérant, les glorifiant, et dans l’intervalle les sanctifiant afin que leur témoignage soit crédible. Voilà pourquoi nous sommes ici.

Ceci est puissant et une vérité de base. Vous devez le savoir. Cela ne paraît pas seulement ici dans les écrits de Paul aux Romains mais il fait une référence similaire par rapport à l’urgence et à l’importance qu’il y a à comprendre ceci à la fin du chapitre 6 de 2 Corinthiens quand il dit : “ ‘sortez du milieu d’eux et séparez-vous,’ dit le Seigneur » ; ” et bien entendu, il emprunte là les propos d’Esaïed’Ésaïe. ‘‘‘Ne touchez pas à ce qui est impur, Et et je vous accueillerai. Je serai pour vous un Père, et vous serez pour moi des fils et des filles,’ Dit dit le Seigneur tout-puissant.’’ Dieu constitue une famille !. Dieu rachète une famille !. Dieu régénère une famille – écoutez – qui sera capable de démontrer Sa gloire par l’image de Dieu présente en eux. Pour pouvoir restaurer l’image de Dieu, nous devons être recréés. Nous devons naître de nouveau. Et c’est ce que signifient la régénération et la nouvelle naissance.

Ceci vous aidera à comprendre la nature de l’adoption parce que vous vous dites certainement : “bienEh bien, vous savez, il parle d’adoption au verset 15, l’adoption, mais l’adoption est une affaire de second rang seconde classe (second rang?).” Vous savez, nous lisons souvent dans les journaux les histoiries de personnes qui adoptent des enfants et qui par la suite les mettent dans un vol l’avion pour les retourner parce qu’ils n’en veulent pluas. Wow.  ! Et les gens le disent tout le temps.  : Vous vous ne pouvez jamais savoir ce que vous aurez, vous savez, vous pouvez suivre toute la procédure légale et adopter un enfant mais jamais vous ne changerez pourrez changer son cœur. Finalement En fin de compte, vous devez acceptez ce que vous avez.vous avez ce que vous avez. Et les choses peuvent nene marchent pas bien marchertoujours bien et l’enfant adopté peut s’avère être un désastre et une terreur dans la maison, et ainsi de suite, ainsi de suite parce que vous ne pouvez pas contrôler ce qu’ils sont à l’intérieur. Vous pouvez ne pouvez que suivre toute la procédure légale à l’extérieur.

Vous devez comprendre que la Bible parle d’adoption dans un sens tellement complet et global que la porte est fermée à toutes ces critiques, et je vais vous l’expliquer pourquoi. . Au premier siècle le fait que vous soyez adopté ne faisait pas de vous un enfant de seconde classerang , cela faisait de vousmais un enfant de première classe. Et cC’est basic, ok? ! En toute honnêteté, quand vous avez des bébés dans votre famille, vous avez ce que vous avez, n. N’est-ce pas ? Vous pouvez regarder un des enfants et dire : « “wow, on pourrait utiliserdommage qu’il n’ait pas plus de matière grise ». Ou bien « là bas. On pouvait utiliser moins de rébellion là bas.Un peu moins de révolte serait agréable. » « On pouvait user de plus de patience là basOu un peu plus de patience ! ». Mais nous avons eu ce que nous avons eu.”devons accepter ce que nous avons. Et jJe m’entretiens avec suffisamment de parents pour savoir que s’ils avaient reçu pu poser une liste de ce qu’ils voulaient, ils auraient été heureux de l’appliquer s’ils savaient que cela produiraità condition d’avoir les résultats qu’ils désiraientespérés. Et c’est la raison pour laquelle ceux qui vont acheter à la banque de sperme veulent une sorte de profil génétique parce qu’ils veulent orchestrer le type d’enfant qu’ils auront,  ; ils veulent en quelque sorte le contrôler. Mais dans la réalité, vous avez acceptez ce que vous avez. Et cela vous convient parce que vous le comprenezcomprenez et, vous aimez ces vos enfants. Mais dans le monde antique, quand vous adoptiez quelqu’un, vous adoptiez un fils, dans la plus part des cas. Il ne s’agissait pas de sauver les enfants de la rue, ils n’adoptaient pas des enfants de la rue en guise d’opération de sauvetage. On adoptait un fils parce qu’on avait trouvé quelqu’un qui dépassait en capacités ceux qu’on avait du biologiquement. Ça, c’estC’était une adoption la première classe. Un fils adoptif était délibérément choisi par un père adoptif pour perpétuer son nom et hériter de ses biens.

Ce pourrait être ainsi que l’on traitait un délinquant. On adoptait juste quelqu’un de noble pour en faire son fils. En aucun cas le fils adopté n’était inférieur. Occasionnellement adoptait-on une fille, mais c’était surtout un fils parce que c’est à eux qu’étaient légués les biens et la responsabilité. Ce serait typique. On choisissait ce fils de part ses habiletés supérieures à représenter la famille, à gérer l’avenir de la famille de celui qui le choisissait, et pour hériter des biens de la famille. Ce fils adoptif pouvait bien être la prunelle de l’œil de son père, la joie du cœur de celui-ci. Il pourrait avoir reçu le meilleur de l’amour et de l’éducation de son père, beaucoup plus qu’un fils biologique et pouvait même démontrer les vertus de son père et l’éducation de son père mieux mieux/plus parfaitement que les autres.

Tout ceci c’est pour dire que: vous avez été adopté. C’est un choix divin mais ce n’est p. Pas parce que queavant l’adoption vous étiez êtes tellement noble que Dieu ne pouvait peut pas maintenir faire fonctionner Son royaume en vie sans vous. Mais parC’est un choix souverain, divin., Dieu vous a préféré et Il m’a préféré. C’est uUne élection libre et volontaire. C’est une chose époustouflante. !

Permettez que je vous dise comment se passait l’adoption. Une adoption romaine était un évènement très formel. C’était difficile parce que suivant selon la loi romaine, il y avait cette règle appelée patria potesta, le pouvoir du père. C’est le du latin. Le pouvoir du père signifiait qu’il avait un pouvoir absolu sur la famille. Il avait le pouvoir absolu de se séparer de ses enfants au début de l’Empire Romain, de tuer ses enfants s’il le voulait, il avait un contrôle absolu sur eux. Un fils romain n’était jamais suffisamment grand, dans le sens d’être indépendant du pouvoir de son père. Peu importe quel âge il avait ; même , s’il était marié, il restait sous le pouvoir absolu de son père. Quand vous étiez un Ffils ou une fille, vous étiez sous la possession et le contrôle absolus de votre père.

Ceci rendait l’adoption très difficile parce que quand on trouvait un fils à adopter, on l’adoptait parce qu’on voulait quelqu’un à utiliserpour aider dans ses affaires, sa propriété, sa famille, pour le bien- être de l’avenir de sa famille, alors comment alliez-vous convaincre l’autre père de le laisser partir ? Si la noblesse de ce fils vous pousse à vouloir l’avoir autant,à ce point, comment cela se fera-t-ilpourra-t-il se faire ? Eh bBien, il y avait des négociations. Il devait d’abord franchir le patria potestas de son père biologique et ensuite le patria potestas du père adoptif. Deux Ce sont deux étapes différentes. C’est iIntéressant. La première étape s’appelait mancipatio et, de ce mot nous avons émancipation.

Le mancipatio se faisait par une vente symbolique. UneE vente symbolique, en réalité, dans laquelle on utilisait des balances et des lingots d’airain, et trois fois de suite on faisait une cérémonie. Trois fois il y avait une vente symbolique. Voici le garçon, et l’argent était placé sur une balance. La première fois, le père le reprend et dit : “non, non.” Et ensuite il le refaisaitc’est tout à refaire,  ;et on posait pose l’argent sur la balance, et ilet le père le reprenait reprend encore une fois. Ceci Cc’était pour marquer son hésitation et pour faire savoir qu’il ne faisait pas que jetrejetait paser cet enfant enfant.- il ne jetait pas son enfant. Toutefois, à la troisième fois, il ne le reprenait pas et ce dernier était émancipé de la patria potestas de son père biologique.

Ensuite, suivait une cérémonie appelée vindicatio. Le père adoptif voyait le praetor, qui était l’officier ou le magistrat Romainromain, demandait le transfert légal du fils d’une famille à l’autre. Quand tout cela était fait, l’adoption était conclue. C’était tTrès formel.

Maintenant, voici ce qui se passait. C’est important.  ! Quatre choses importantes se passaient. Premièrement, la personne adoptée perdait tous ses droits dans sa première famille. Il n’N’y avait plus aucun droit, n’y avait jamais existé et mais il jouissait de tous les droits dans sa nouvelle famille. Il ne pouvait pas faire marche arrière et essayer d’obtenir quelque chose de sa première famille. Il était complètement coupé du passé et il avait tous les droits d’un fils légitime dans sa nouvelle famille.

Deuxièmement, il devenait l’héritier de la fortune de son nouveau père. Il devenait l’héritier de la fortune de son nouveau père. Voilà pourquoi c’était fait. Et une fois qu’il devenait hériter de la fortune de son nouveau père, même après, s’il naissait d’autres fils, ils n’avaient aucune réclamation à y faire parce qu’ils étaient des enfants biologiques. Cela n’influençait en rien les droits du fils adoptif.

Troisièmement, l’ancienne vie de l’adopté – écoutez ceci – était complètement effacée. C’était exactement comme s’il n’avait jamais vécu. Toutes ses dettes étaient effacées immédiatement. Son casier était vierge. On aurait dit qu’il était né le jour de son adoption. Toute autre chose disparaissait. Il était comme une nouvelle peun nouveau nérsonne qui commençait juste à peine sa vie.

Et quatrièmement, au regard de la loi, le fils adoptif était permanemment définitivement et entièrement le fils de son nouveau père. Ceci résonne-t-il comme le salut à vos oreilles ? C’est exactement ce que peint ce concept d’adoption. Tous nos droits dans notre ancienne famille et chez notre ancien père, le diable, sont effacés. Nous jouissons de tous les droits de fils légitimes dans notre nouvelle famille, héritiers de Christ et cohéritiers avec Christ sur tout ce que le Père possède. Nous sommes les héritiers de Sa fortune. Tout ce qui concerne notre ancienne vie est effacé, n’est-ce pas ? Notre dette n’a-t-elle pas été annulée à la croix? Et ne sommes-nous pas les vrais fils, éternellement les vrais fils de notre nouveau Père ?

Comme c’est beau ! Et si vous êtes encore un peu gêné et pensez que cela reste quand même superficiel, permettez-moi de vous aider sur à ce sujet. Vous pouvez adopter un enfant mais il vous faut toujours réaliser que quand vous adoptez un enfantvous l’amenez chez vous, vous ne pouvez pas changer sa nature, la nature de cet enfant. Et nous sommes régulièrement témoins de ce type de problème. “Eh bBien, en adoptant cet enfant, nous rêvions du meilleur mais cet enfant est incorrigible, cet enfant est récalcitrant, cet enfant est coléreux, cet enfant est atteint de ” – vous agencez les lettres – (TDAH), Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivitéADD, ADHD, La condition est également connu comme le trouble déficitaire de l'attention, (TDA). Il est bipolaire, psychotique – et j’en passe. Et vous savez, vous avez suivi toute la procédure légale de cette adoption mais vous n’avez pas pu changer le cœur. C’est là que l’œuvre biblique de l’Esprit de Dieu est totalement différente en matière d’adoption. EcoutezÉcoutez, nous devenons fils par adoption mais nous le devenons aussi par la régénération. L’adoption nous donne le nom, le titre et les droits,  ; la régénération nous donne la nature de notre nouvelle famille, les gènes spirituels de notre nouvelle famille.

L’emphase sur l’adoption vise à démontrer que nous avions été choisis. Et c’est l’analogie que tout le passé est annulé. C’est tout comme si nous renaissions et commencions tout justeà peine à vivre. Voilà pourquoi l’adoption est une chose très importante, parce qu’elle parle de sélection, d’élection, de choix. Elle parle ensuite d’annulation de tout le passé et d’une nouvelle famille mais sans exclure la régénération. L’adoption confère le nom et le titre ; la régénération confère la nature. En d’autres termes, nous sommes maintenant devenus non seulement des enfants adoptifs, mais aussi des participants de la nature divine. C’est impressionnant. Et c’est le Saint Esprit qui fait toutes ces choses – toutes.

Regardons maintenant ces trois versets. Vous savez où nous allons. Donc ça va. Comment le Saint Esprit démontre-t-il cette adoption ? Un, en nous conduisant, tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Ou disons- le dans le sens inverse :, celui qui est fils de Dieu est conduit par l’Esprit de Dieu. La première marque des du fils adoptifs est qu’il ests sont conduits par le Saint Esprit. Ils sontIl est conduits par le Saint Esprit. Ills esont dirigés par le Saint Esprit. LeuSars vie ests sont contrôlées par le Saint Esprit. Nous sommes introduits dans cette merveilleuse réalité suivant selon laquelle le Saint Esprit élit résidence dans nos notre vies et intérieurement, Il nous conduit. Il ne nous conduit pas par la violence – écoutez – Il ne nous conduit pas par la violence, il nous conduit par consentement. Il génère en nous l’inclinaison, des penchantstendances, le changement de notre volonté, le changement de nos désirs, de nos aspirations, le changement de nos affections et de nos intérêts. Ceci est miraculeux et ça fait partie de ce que signifie être un participant de la nature divine. Nous aimons ce qu’aime la nature divine, tout d’un coup. Nous aimons la loi de Dieu, Paul dit dans Romains 7 ;  : nous faisons de la loi de l’Eternel nos délices. Dans psaume Psaume 119  119, – 175 fois David le dit 175 fois. C’est l’œuvre du Saint Esprit.

Comment nous conduit-Il ? De dDeux façons. Extérieurement, par l’ÉEcriture – extérieurement, par l’Ecriture, Psaume 119:18 : “Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de Ta loi !” Montre-moi la vérité des EcrituresÉcritures. Extérieurement par les EcrituresÉcritures, intérieurement par la sanctification. Ces deux moyens. Extérieurement, par les EcrituresÉcritures et; Intérieurementintérieurement, par la sanctification.

Que voulez-vous dire par l’Esprit stimule le Cœurcœur? Je ne sais pas – ceci relève de la catégorie des miracles, n’est-ce pas ? Cela relève du miraculeux. Vous êtes un miracle vivant. Ce n’était pas un miracle seulement quand vous avez été sauvé, votre sanctification est un miracle, votre glorification relève du miracle. Vous connaissez le miracle de la glorification. Vous savez, quand vous partirez d’ici et que vous irez au ciel, que vous recevrez un corps glorifié et que vous serez dans la présence du Seigneur. C, c’est un miracle que personne ne pourra nier. Et nous comprenons le miracle de la régénération. Mais la sanctification est aussi miraculeuse parce que vous êtes transférés transformés d’un degré de gloire au à un autreprochain, et au prochainainsi de suite par le Saint Esprit. Extérieurement, Son moyen instrumental est l’Ecriturel’Écriture, et intérieurement, Il œuvre pour vous sanctifier.

C’est la raison pour laquelle David prie dans le psaume Psaume 143:10: “Enseigne-moi à faire Ta volonté.” “Enseigne-moi à faire Ta volonté.” Sois mon enseignant interne. Ou le psaume Psaume 119:35 : “Conduis-moi dans le sentier de Tes commandements !” Conduis-ts moi sur cette voie”, et c’est ce que fait le Saint Esprit. Ou encore le psaume Psaume 119: “conduis mes pas dans Ta Parole.” “Pousse -moi sur cette voie.” Cette C’est l’œuvre interne du Saint Esprit dont nous sommes le temple. Les temps desRegardez le temps du verbes,  : nous sommes conduits, et c’est tout leconstant, temps, tout le temps, tout le temps, constant. Etre Être conduits par le Saint Esprit n’est pas un moment d’extase, ce n’est pas un moment de joie émotionnelle. C’est un style de vie – un miracle invisible, vous conformant de plus en plus à la ressemblance à Christ en orientant votre volonté et vos désirs vers dans cette direction.

La deuxième chose que le Saint Esprit fait c’est vous donner un accès intime à Dieu. Verset 15 : “Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte.” Quand vous n’étiez pas régénéré, quand l’image de Dieu en vous était tellement détruite que vous étiez condamné à être jeté dans le dépotoir de l’univers, le dépotoir de l’éternité en enfer, vous viviez dans la crainte. Vous viviez dans la terreur. Vous viviez dans l’attente du jugement. Vous étiez asservi au péché ; par conséquent vous étiez asservis à la culpabilité, à l’inquiétude, à la peur, l’émoi, le jugement. Voilà comment vous viviez.

Voici ce qui s’est passé quand vous avez été régénéré et que l’Esprit a commencé Son œuvre de sanctification:  : vous avez reçu un esprit d’adoption, mieux encore « l’Esprit d’adoption » qui est, selon certains théologiens, le nom suprême du Saint Esprit. Si vous vouliez prendre le meilleur nom de tous les noms pour le donner au Saint Esprit, Il serait appelé l’Esprit d’adoption parce que c’est Sa responsabilité de faire de nous des membres de la famille et de nous conformer aux traits de ressemblance dominants de la famille, ce que Dieu Lui a donné à faire., ce que le Père Lui a donné à faire. Nous avons reçu Nous avons en – par le Saint Esprit -, et vous ne pouvez pas décider s’il s’agit du Saint Esprit ou de l’esprit humain, ça peut être l’un ou l’autre mais j’aime mieux penser qu’il s’agit des deux... C’est l’Esprit d’adoption qui nous donne l’Esprit d’adoption par lequel nous crions “Abba, Père.” Vous n’êtes pas brusquement entré dans la présence d’un Dieu infiniment saint et vous avez ditpour dire “Papa.” (C’est ce que veut dire Abba -, « Papa ».) Ce niveau d’intimité avec Dieu tout de suite ? Les Juifs en seraient complètement retournés. “Quoi ? Dieu est distant et saint et voilà que celui-ci se pointe brusquement disant ‘Papa, Papa, Abba, Père. »’” Il n’y a pas de crainte n’est-ce pas ? Il n’y a pas de crainte. Vous avez un accès intime.

Une des grandes joies, la grande joie, j’imagine, à être grand- père c’est cet amour est cet amour, éblouissant, sans blocage, effréné de la part des petits enfants. Certaines personnes pensent que je suis quelqu’un d’important ; pas eux. D’autres pensent que je suis difficile à connaître ; pas eux. Certaines personnes pensent que vous devez être réservés en ma présence ; pas eux. Y a-t-il quelque chose de plus précieux que de petits enfants qui courent vers vous, leurs parents ou leurs grands grands-pparents, et ils vous enlacent de leurs bras pendant ces moments d’affection foncièrement illimitée, libre, et inconditionnelle ? “Papa.” Ils accourent à moi de toutes les directions. Et c’est exactement ce que nous avons ici. Il y a une manière de nous précipiter sans crainte dans la présence de Dieu parce que le Saint Esprit a fait de nous des fils de naissance et des fils par adoption ayant un accès total au Père.

Il y a un troisième ministère du Saint Esprit dans cette œuvre de filiation. N, non seulement Il nous conduit et nous donne un accès intime, mais Il nous rassure aussi. Il nous donne l’assurance. Verset 16 : “le Saint Esprit Lui Lui-même témoigne à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.” Il rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Le Saint Esprit vient à nous, élit résidence en nous, et confirme à nos cœurs que nous appartenons à Dieu.

Permettez que je vous dise d’où cela provient. Dans le processus d’adoption de la Rome antique, il fallait qu’il y ait sept témoins. Sept témoins.  ! Sept témoins oculaires de toute la transaction.  ! Pourquoi ? Eh bBien, que se passait-il quand le père mourait et que les enfants biologiques détestaient le fils adoptif qui était l’héritier ? Il va y aavoir une bagarre. Et les enfants biologiques du père diront : “ Il n’est pas légitime, il exerce un droit illégitime,” et quelque part il y avait sept personnes, témoins oculaires de cette transaction pour en affirmer l’authenticité et la légitimité.

Nous n’avons pas besoin de sept témoins. Juste un, le Saint Esprit, qui nous a scellés pour le jour de la rédemption, ce qui signifie que nous sommes protégés jusqu’au jour de la rédemption. Personne ne pourra jamais prendre notre héritage,  ; il nous est réservé et mis à l’abri comme le dit Pierre, n’est-ce pas ? Libre de toute souillure et gardé au ciel pour vous. Le Saint Esprit est le sceau, le Saint Esprit est l’acompte ou la caution, l’acompte (ARRABON), la bague des fiançailles, d’engagement (fiançailles?) la garantie, le Saint Esprit est représente les prémices, e. En d’autres termes, la garantie de tout l’héritage. C’est ce que dit le verset 16. Il nous rend témoignage que nous sommes enfants de Dieu. Il rend témoignage à notre esprit. Il y a une assurance interne selon laquelle tout va bien. En un mot, cela s’appelle l’espérance. Nous avons une assurance ferme, n’est-ce pas ? Et c’est l’œuvre du Saint Esprit, de nous donner nous donner cette ferme assurance.

Je ne vis pas mes jours dans la crainte de ne pas pouvoir aller au ciel. Cela n’effleure pas ma pensée. Pourquoi ? Parce que le témoignage intérieur du Saint Esprit me donne l’espérance - me donne l’espérance. Si vous étiez un enfant de la rue ou d’une famille difficile, abusive et mourante, ce que vous souhaiteriez serait une personne qui vous conduise et vous guide sur la bonne voie, une personne qui élimine la peur de votre vie, qui élimine toute inquiétude de votre vie, et qui a toutes les ressources dont vous pouvez rêver, ou avoirdont vous avez besoin et bien plus, c’est quelqu’un qui vous assure un avenir. Trouver une telle personne, ferait le bonheur d’un enfant adoptif.

Eh bBien, vous c’est ce que vous avez cela et bien plus que cela parce que c’est ce que Dieu vous promet. , et Nnon seulement Il vous adopte, mais aussi Il change aussi votre nature et ensuite, Il commence à vous faire ressembler au Père et au Frère, le Christ Lui -même. C’est cela la merveilleuse œuvre du Saint Esprit. Rien de moins neCette compréhension Lui fait l’honneur qui Lui est dû autant que la compréhension de ceci.et Il en est digne.

Père, nous avons été diversement bénis ce matin, de faire car nous faisons connaissance et nous communionset de communier les uns avec les autres, de nous chanter chantons ensemble et d’écouter nous écoutons la beauté d’une musique aussi glorieuse et enthousiaste,. Le fait et d’avoir été exposés à ces vérités profondes et merveilleuses qui nous parlent de nous est une bénédiction. Que nous sommes bénis! Que nous sommes bénis au-delà de toute imagination, et ce n’est que par la grâce.

Nous te remercions, nous bénissons Ton nom et nous prions,  : enseigne- moi, Seigneur à faire Ta volonté comme David. Oriente-moi dans cette voie, O Saint Esprit, incline mon Cœur cœur vers cette voie. Contrôle mes affections, mes désirs, mes aspirations. Amène moi d’un niveau de gloire à un autre afin que je puisse refléter la gloire de Dieu à l’image de Dieu, restaurée par l’œuvre de la régénération jusqu’au jour de la glorification. Merci pour cette vocation céleste et pour un aussi précieux don. Tu ne nous as pas seulement donné Christ, Père, mais Tu nous as aussi donné l’Esprit, pour faire de chacun de nous un miracle vivant, croissant et progressant. Puissions-nous toujours T’être reconnaissants pour cette œuvre, O Saint Esprit béni. Merci de vivre en nous et de l’accomplir. Nous en sommes indignes, nous le reconnaissons, mais nous sommes très reconnaissants. Que l’œuvre que Tu accomplis soit manifeste pour ceux qui nous entourent afin qu’en nous regardant ils voient Christ. Et nous prions en Son nom. Amen.

FIN

This sermon series includes the following messages:

< !--Study Guide -->

Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time

Welcome!

Enter your email address and we will send you instructions on how to reset your password.

Back to Log In

Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize
View Wishlist

Cart

Cart is empty.

Donation:
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Back to Cart

Checkout as:

Not ? Log out

Log in to speed up the checkout process.

Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize