Grace to You Resources
Grace to You - Resource

Je vous invite à ouvrir vos Bibles, si vous le voulez bien, dans 1 Jean, chapitre 4, 1 Jean, chapitre 4 et je vais vous lire une portion de l’Ecriture qui s’applique directement à notre sujet. Première épître de Jean, chapitre 4 et je vais lire les 8 premiers versets. « Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, (pour savoir) s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus, n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris qu’il vient, et qui maintenant est déjà dans le monde. Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous avez vaincu les faux prophètes, car Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. Eux, ils sont du monde ; c’est pourquoi leurs paroles viennent du monde, et le monde les écoute. Nous, nous sommes de Dieu ; celui qui connaît Dieu nous écoute ; celui qui n’est pas de Dieu

ne nous écoute pas : c’est par là que nous reconnaissons l’Esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur. »

« Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres ; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. »

Je veux vous ramener au verset 1, « éprouvez les esprits. » Un mandat, un commandement de l’apôtre Jean, « éprouvez les esprits. » « Esprit » signifie « personnes » personnes. « Éprouvez, » dokimazō, un terme utilisé en métallurgie pour évaluer la pureté du métal. Éprouvez les personnes pour savoir si elles sont humaines ou angéliques. Eprouvez les personnes.

1 Thessaloniciens 5:21-22 nous rappelle de le faire, « ne méprisez pas les prophéties ; mais examinez » – et le même terme est utilisé, éprouver ce que nous entendons. C’est important parce que Satan existe et parce que les démons existent et parce qu’ils gouvernent un royaume de mensonges qui domine le monde.

Satan est le dieu de ce monde, le prince des airs, l’autorité des ténèbres spirituelles dans les lieux célestes et il a reçu la liberté de dérouter ce monde, il erre comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer. Ses anges et lui sont déguisés en anges de lumière, selon l’apôtre Paul dans sa lettre aux Corinthiens. Et nous ne devons pas être surpris que Satan opère à 99 pour cent dans la fausse religion, les mensonges et la tromperie.

Satan n’est dans aucune société responsable de l’état de misère, de corruption, de comportement liés au péché. La chair s’en charge. Satan est responsable de la corruption de la religion, des systèmes de croyances erronés. C’est vraiment important de le comprendre. Allez un instant dans 2 Corinthiens chapitre 10. Les gens parlent du combat spirituel en faisant allusion à Satan et aux démons et je pense qu’ils ont presque toujours tort. Ils déduisent que nous sommes supposés chasser Satan. Je me souviens qu'une fois, alors que j’étais à une conférence de pasteurs d'une merveilleuse église proéminente, le pasteur s’est levé pour ouvrir cette conférence qui regroupait des milliers d’hommes et il a dit : « prions, » et les premières paroles qui sortirent de sa bouche furent : « Satan, nous te lions. » Et j’ai failli tomber. Quoi ? « Prions » et le premier mot c’est « Satan » et il parlait au diable, lui disant ce qu’il pouvait ou ne pouvait pas faire ? Peut-être pense-t-il que c’est cela le combat spirituel et qu'il a le pouvoir de le faire. C’est une illusion.

Le combat spirituel est décrit dans 2 Corinthiens 10 :3 en ces mots : « les armes de notre combat, » ainsi donc nous savons que nous parlons de combat, nous parlons d’armes. Elles ne sont « pas charnelles, » c’est-à-dire qu’elles ne sont pas humaines. Nous sommes dans la chair dans le sens où le verset 3 dit que nous sommes humains. Quand il dit « nous marchons dans la chair », il ne parle pas du péché mais juste de notre humanité ; nous ne pouvons pas combattre, toutefois, « selon la chair. » Nos armes ne peuvent pas être humaines. Cela ne peut pas relever du génie, de l’intelligence. Ce ne peut pas être quelque chose de concocté par l’homme, peu importe la noblesse de nos désirs.

Nous ne pouvons pas livrer ce combat avec les armes humaines. Il faut bien plus que cela. Elles doivent être conformes au verset 4 “puissantes devant Dieu.” Elles doivent être puissantes devant Dieu. Nous sommes dans un combat spirituel qui ne peut être mené avec des armes humaines, peu importe leur noblesse, sans considération aucune de comment elles sont bien conçues, et bien fabriquées.

Pourquoi ? Parce que nous devons être engagés, fin du verset 4, à « renverser les forteresses. » Il faut voir ici que les armes humaines n’ont aucun pouvoir sur les forteresses massives. Le mot « forteresse » signifie exactement ce qu’il représentait pour le monde antique, un édifice de pierre, imprenable. En passant, le mot traduit par forteresse est le même qui est traduit par « prison. » Nous attaquons de gigantesques édifices. Nous ne pouvons pas utiliser des sarbacanes. Nous ne pouvons pas utiliser des armes humaines.

Quelles sont ces forteresses ? A la fin du verset 4, « renverser les forteresses, » le début du verset 5, « nous reversons les raisonnements. » Les forteresses sont définies dans les versets suivants, le renversement des forteresses, le renversement des raisonnements. Le terme grec ici est logismos : idées, idéologies, théories, points de vue, systèmes de croyances, psychologies, philosophies, religions. Voici ce à quoi nous sommes confrontés dans le combat spirituel. C’est une bataille pour le système de penser des gens. C’est un combat de la pensée. Il ne s’agit pas de chasser Satan. Il ne s’agit pas de mettre en déroute les démons. Cela ne relève pas de nos capacités. Notre combat à nous est celui de la pensée.

Pourquoi ? Parce que le monde est embrigadé dans des systèmes de croyances. Ils y sont fortifiés dans le sens qu’ils sont imprenables dans leurs idéologies. Ces fortifications dans lesquelles ils vivent deviennent leur prison et finalement leurs tombes.

Et l’architecte de ces fortifications n’est nul autre que Satan lui-même. Il est le père des mensonges. Il est le plus grand trompeur. Il est l’ange de lumière ultime. Et il perpètre son œuvre par de faux systèmes de croyance.

En fait, ils sont définis plus loin – regardez à nouveau le verset 5 – « Toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu. » Que signifie cela ? Toute idée, toute idée apparemment noble, toute idée intellectuelle, toute perspicacité, n’importe quoi et tout ce qui s’élève comme idéologie – écoutez attentivement – contre, « contre la connaissance de Dieu. » Les gens sont fortifiés dans des systèmes qui sont contre Dieu. Ils sont anti-Dieu. Pour emprunter les termes de Jean, ils sont antéchrist. Et comme je l’ai dit, les gens y sont fortifiés. Ils y sont emprisonnés. Et éventuellement ils y sont ensevelis.

Quelle est donc notre responsabilité ? Notre responsabilité est d’écraser ces idéologies, de renverser ces lieux fortifiés et d’amener toute pensée captive à l’obéissance au Christ. C’est une bataille qui a à voir avec la façon de penser des gens. Encore une fois, Satan en est l’architecte, le concepteur, l’ingénieur, et le bâtisseur de ces idéologies. Les gens sont fortifiés en eux et éventuellement condamnés à l’enfer éternel. Et cela semble tellement merveilleux parce qu’opéré par l’ange de lumière.

Dans l’Ancien Testament, les gens étaient prévenus au sujet de faux prophètes. Dans Son sermon sur la montagne, Jésus donne un avertissement au sujet des faux prophètes, Matthieu 7. Paul, à plusieurs reprises, donne des avertissements sur les faux prophètes. Pierre écrit une épître entière, 2 Pierre, pour donner un avertissement sur les faux prophètes. Jude les emboîte, essentiellement, le Saint Esprit parle à Jude en utilisant un temps de conjugaison différent, la même chose qu’Il avait donné à Pierre dans 2 Pierre 2, et un autre avertissement survient.

Et le Nouveau Testament s’achève avant l’Apocalypse, avant le grand livre d’Apocalypse, qui regarde dans le futur, le dernier message du Nouveau Testament, par deux toutes petites épîtres, 2 Jean, 3 Jean. Cinq fois dans les premiers versets de 2 Jean, cinq fois dans les premiers versets de 3 Jean, la dernière parole écrite à un homme, écrite à une femme, la dernière parole avant l’apocalypse est un appel à demeurer fidèle à la vérité. Vous trouverez cinq fois le mot « vérité » au début de chacune de ces épîtres. Les dernières paroles du dernier apôtre dans la dernière décennie du premier siècle de l’église est une recommandation à vivre pour la vérité. Et Jude ajoute aussi « battez-vous pour la vérité. » C’est une guerre qui concerne la vérité. Je pense avoir écrit un livre là-dessus. C’est une guerre pour la vérité. C’est une guerre spirituelle.

Et une des capacités à mener ce combat consiste à éprouver les esprits. Nous ne pouvons pas nous permettre d’accepter tout et n’importe quoi de ce que les gens disent, affirment ou déclarent. Nous devons tester les esprits. Ce passage nous donne les principes pour le faire, alors retournons à 1 Jean, chapitre 4.

Et en passant, lors du grand réveil de 1730 à 1740, il y avait plusieurs questions concernant la légitimité de cette question. Il y avait des choses qui se produisaient lors de ce réveil qui étaient l’œuvre du Saint Esprit. Et Jonathan Edwards avait évalué ce mouvement en utilisant ce même texte. Alors, la nuit dernière, Steve Lawson a ressuscité Calvin des morts et aujourd’hui nous allons ressusciter Jonathan Edwards et lui permettre de nous entretenir brièvement.

Jonathan Edwards est l’auteur d’une œuvre intitulée « les marques de distinctions d’une œuvre de l’Esprit de Dieu, les marques de distinctions d’une œuvre de l’Esprit de Dieu. » Il se basait sur 1 Jean chapitre 4 et l’ouvrage fut publié en 1741. Edward affirme que ce passage est fondamental pour examiner tout ce qui a la prétention d’être l’œuvre du Saint Esprit. Ce sont des tests de tous les temps qui nous sont donnés non par Jonathan Edwards car il n’avait fait qu’examiner, comme nous le ferons, mais par le Saint Esprit, des tests de tous temps par lesquels nous devons mesurer tout mouvement spirituel, toute prédication, tout prédicateur qui doivent être soumis à l’évaluation par ces tests.

Tout ce qui est véritablement du Saint Esprit s'y conforme. C’est merveilleux de savoir que l’Esprit de Dieu nous a donné tout ceci. Toutes les lignes d’examen convergent vers ces huit versets. Il est de la responsabilité de chaque pasteur, chaque prédicateur, chaque chrétien, d’examiner toutes prétentions et d’éprouver toutes les personnes et les prophéties. Comme les nobles Béréens, examinez toutes choses pour voir ce qui est vrai.

Maintenant, quel est le problème ici ? Clairement, c’est une œuvre du Saint Esprit. Retour à 1 Jean 3:24. « Celui qui garde Ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui. » Ensuite cette affirmation. « Et nous reconnaissons à ceci qu’Il demeure en nous, par l’Esprit qu’Il nous a donné. » Notre salut, dit Jean, est confirmé et nous avons l’assurance que nous appartenons à Christ à cause de l’œuvre du Saint Esprit. C’est ce qu’il dit. Notre assurance – laissez moi vous le dire encore – notre assurance, l’affirmation de la réalité de notre salut est basée sur l’œuvre du Saint Esprit.

Je sais que le Saint Esprit est invisible, le Saint Esprit opère d’une façon surnaturelle, divine et imperceptible en nous. Toutefois, tandis que l’œuvre du Saint Esprit est invisible, les résultats sont visibles. Tandis que nous n’expérimentons ni ne ressentons le Saint Esprit, nous expérimentons la manifestation de Son œuvre. Une des folies du mouvement charismatique consiste à dire que le Saint Esprit me conduit ou que le Saint Esprit me dirige. Vous n’êtes pas en mesure de le savoir. Je ne suis pas en mesure de le savoir. Je n’ai pas dans ma tête une lumière rouge qui s’allume quand c’est le Saint Esprit et qui s’éteint quand ce n’est que moi. Je ne dispose d’aucun mécanisme pour savoir que je reçois des signaux du Saint Esprit. C’est imperceptible, c’est invisible, c’est surnaturel, c’est divin.

Tout ce que je sais c’est que je peux expérimenter le résultat de Son action dans ma vie et cela a commencé à ma conversion. J’avais subitement reçu une haine pour le péché et l’amour des choses qui honorent Dieu. Je suis subitement devenu indifférent à la philosophie que je n'ai étudié que comme matière mineure à l’université. Vous n’avez jamais vu personne d’autant désintéressé à la philosophie que moi. Mais j’ai un désir passionné et effréné de connaître la Parole de Dieu.

Je n’ai pas vu le Saint Esprit le faire. Je ne l’ai pas senti le faire. Mais je connais les résultats de Son action. Je tolère les gens dans le monde avec une compassion pour leur égarement. J’estime le peuple de Dieu. J’aime les gens dans l’église de Dieu. Je n’ai pas besoin de vous connaître mais si vous me le permettez, j’ai juste envie de vous dire que je vous aime, dans le bons sens du terme, pas dans le sens où je sais tout de vous. Il y a quelque chose en ceux qui appartiennent à Christ : ils m’appartiennent. Ce sont des choses qui sont des preuves – ce sont des choses qui sont des preuves d’une œuvre invisible du Saint Esprit en moi.

Aussi, nous savons que Christ habite en nous parce que nous savons que l’Esprit qu’Il nous a donné est manifeste en nous. Les gens me demandent « comment savoir qu’on est chrétien ? » Ce n’est pas votre perfection, c’est votre direction. C’est ce que vous aimez, et ce que vous détestez, et ce à quoi vous aspirez. Nous sommes tous dans Romains 7, n’est-ce pas ? Nous ne faisons pas ce que nous sommes supposés faire, nous ne faisons pas ce que nous voulons faire. Nous faisons ce que nous ne voulons pas faire et ce que nous ne devons pas faire, et nous détestons cela en nous, et c’est la preuve que le Saint Esprit est en nous.

Vous savez, c’est dans Jean 3 :8 que Jésus dit à Nicodème, « Le vent souffle où il veut, et vous ne le voyez pas, vous ne pouvez pas le contrôler mais vous voyez ses effets. » Et c’est une illustration du Saint Esprit dans Jean 3. L’œuvre du Saint Esprit est invisible, les effets sont très visibles. Par les effets visibles, manifestes, expérimentaux de l’œuvre du Saint Esprit, nous savons qu’Il vit en nous.

Que fait-Il en nous ? Je vais rapidement vous dresser une liste. Il produit en nous un désir de se repentir, la haine du péché. Il produit en nous le désir de rechercher le salut et le pardon. Il produit en nous la croyance en l’évangile, l’amour pour le Seigneur Jésus Christ, le désir de devenir esclave du Seigneur Jésus Christ, Le reconnaissant comme Seigneur. Il produit en nous l’envie de se délecter des Saintes Ecritures, un désir profond à l’obéissance. Il produit en nous la joie dans les épreuves et les tribulations, l’amour pour les autres chrétiens, le désir de communier, la compréhension de la Bible, l’illumination des Écritures, la propension à la prière, les désirs pieux, le désir pour la louange, un cœur reconnaissant, l’adoration comme mode de vie et une ressemblance à Christ toujours croissante. Ce sont des choses très encourageantes. Et je dis souvent à ce sujet que « voici ce que fait le Saint Esprit en vous avec ou sans votre consentement. »

Mais il y a d’autres esprits. Et cela me surprend vraiment. Je trouve très surprenant que tout d’un coup il y ait un changement inattendu des gloires de 3:24, le Saint Esprit apporte des paroles à l’esprit de Jean qui partent de la glorieuse réalité de Christ et de la vraie œuvre du Saint Esprit vers les dangers mortels d’esprits impurs, de personnes impures qui ne sont pas de Dieu, l’anti-Dieu, l’antéchrist.

Et cela ne nous surprend pas vraiment parce que le Saint Esprit nous a prévenus depuis l’Ancien Testament. La séduction satanique est toujours parmi nous. Elle était déjà présente dans le jardin, n’est-ce pas ? Elle est toujours à l’œuvre. Elle est toujours effective. Dieu a toujours prévenu Son peuple, appelé Son peuple à être vigilant, à exercer le discernement. C’est un long combat qui concerne la vérité et il fait rage, et il fait rage toujours, et le véritable peuple de Dieu s’est toujours battu contre les faux prophètes et les menteurs. Et ce qui les rend effectifs c’est bien la tromperie qu’ils véhiculent.

C’est une étrange ironie à mon avis, une étrange ironie, dans le mouvement charismatique parce que si vous les critiquez, si vous essayez d’être vigilants et d’exercer le discernement et si vous essayez de défendre la vérité en leur opposant les Ecritures, si vous exposez leur erreur, ils vous condamnent comme un pécheur. C’est vous qui vous tenez sur le chemin de l’accomplissement de la prière de Jésus dans Jean 17 pour l’unité de Son église. Comment le sais-je ? Je l’ai vécu. Je l’ai vécu.

Pour pouvoir réussir, ils doivent changer le discernement en iniquité. Ils doivent changer le discernement en transgression contre Christ et Sa grande prière sacerdotale. Il est essentiel que les charismatiques s’attaquent aux guerriers de la vérité pour pouvoir survivre et qu’ils taxent ces derniers d’ennemis du Saint Esprit, parce que si la saine doctrine prévaut, ils ne peuvent pas survivre.

Le mouvement évangélique a été largement intimidé et poussé au silence. Nous en discutions lorsque nous avons commencé à travailler sur le livre. On ne trouvait pas de livre qui exposait le véritable visage du mouvement charismatique, aucun livre qui ait été publié les 15 dernières années. Ils ont réussi à réduire les évangéliques au silence.

Ainsi donc, nous revenons à 1 Jean, et nous avons l’ordre d’éprouver les personnes épousant quoi que ce soit au nom de Dieu et au nom de Christ pour savoir s’ils sont de Dieu. Nous sommes instruits dès les premiers versets avec ces paroles, « Bien aimés, ne croyez pas tout le monde, ne le croyez pas. » Pourquoi ? « Car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. » Alors « éprouvez les esprits. » Le fait que ce mouvement ne supporte pas d’être examiné devrait suffire à vous convaincre de leur erreur. Si c’était une œuvre du Saint Esprit, soutenue par les Ecritures, ils accepteraient volontiers d’être scrutés parce qu’ils voudraient l’affirmation et l’authenticité.

Alors quels sont les tests ? Bien, je vais vous en donner un et j’en ai plusieurs autres, mais je ne sais pas jusqu’où je vais aller. Ceux que je ne vous donnerai pas sont dans le livre. J’ai dit aux dirigeants que j’aurais besoin de trois heures de temps aujourd’hui et ils m’ont répondu, « Non. Tu ne peux pas avoir trois heures. »

Parfait, Test un. La vraie œuvre du Saint Esprit exalte le Seigneur Jésus Christ. La vraie œuvre du Saint Esprit exalte le Seigneur Jésus Christ. Verset 2 « Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : » Voici comment le reconnaître, voici comment le reconnaître «  tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus, n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris qu’il vient, et qui maintenant est déjà dans le monde. »

Le premier test est Christologique. Le premier test a à voir avec la personne de Christ. Tout esprit qui confesse Christ est de Dieu, c’est positif. Tout esprit qui ne confesse pas Christ n’est pas de Dieu. Tout commence avec la Christologie. Tout commence avec une compréhension claire et vraie de l’incarnation, que Jésus, Dieu dans la chair humaine, est compris bibliquement.

Maintenant sur quoi Jean écrit-il spécifiquement ici ? Certains avaient renié l’humanité de Christ. Ce fut appelé docétisme qui vient de dokeō et qui signifie « apparaître. » et cette idée, bien entendu, émane du dualisme philosophique, du dualisme Grec, qui stipulait que la matière est mauvaise et l’esprit est bon. Tout ce qui est matériel est maléfique. Tout ce qui relève de l’esprit est bon. Et ainsi, le Fils de Dieu ne pouvait pas être physique. Autrement Il aurait été matériel et par conséquent maléfique suivant la pensée dualistique. Ils ont donc conclue qu’il avait l’apparence humaine mais n’était pas vraiment humain. Ils remettaient dont en question la vraie humanité de Jésus Christ.

Cela a-t-il de l’importance ? Oui beaucoup d’importance ! Parce que s’Il doit être le substitut qui meurt à votre place, Il doit être un homme. Si vos péchés doivent Lui être imputés, s’Il doit être puni à votre place, Il doit être un homme.

Plus encore, si votre compte doit être crédité de Sa vie, Il doit vivre comme un homme, comme un être humain. Son humanité est importante. Maintenant il ne s’agit pas de toute la Christologie ici. Ce n’est pas l’intention de Jean. Il ne fait que relever une erreur qui existait à l’époque et qui portait atteinte à la vraie nature de Christ pleinement Dieu et pleinement homme. Et nous pouvons conclure simplement à partir de là que tout commence avec une vraie Christologie. Jésus est pleinement Dieu. Il est pleinement homme.

C’est en 451 lors du Concile de Chalcédoine que le monophysisme fut déclaré hérétique. Et cette notion stipulait que les deux natures de Christ étaient mélangées et mixtes. Ce fut un grand débat. Je ne fais que vous dire que dans l’histoire de l’église, la question des deux natures de Christ en une personne et de façon distincte avait été résolue.

Maintenant, tous les éléments de révélation sur la christologie du Nouveau Testament et de l’Ancien Testament ne sont pas contenus ici, mais le premier test est une vision précise du Fils de Dieu incarné. Et si tout ceci n’est pas explicite ici, tout est implicite là bas. C’est sous-entendu ici. Toutes les religions et sectes occultes chrétiennes que vous connaissez ont une Christologie aberrante. Elles ont toutes une Christologie aberrante et corrompue. Les Mormons pensent que Jésus est l’esprit-frère de Lucifer, qui était une créature créée par Dieu, qui Lui-même était une créature. Toutes les sectes occultes ont une vision aberrante de Christ.

Ce n’est pas le cas pour le Saint Esprit. Le Saint Esprit a une vision exacte de Christ, et Il présente toujours la gloire du Fils en toute vérité. Tout prédicateur remplie du Saint Esprit est dominé par Christ et Le présente de manière exacte, exaltante et vraie.

C’est une question de saine théologie, mais aussi de prééminence et de clarté de l’évangile. Ainsi donc, partout où vous voyez une déficience de la nature de Christ, ou la proéminence de Christ, ou de l’évangile, ce n’est pas l’œuvre du Saint Esprit. Jésus dit dans Jean 14 :15-16, quand l’Esprit viendra, Il Me montrera à vous. Son ministère consiste à Me montrer. Il vous conduira dans toute la vérité Me concernant.

Toute personne ayant une fausse vision de Christ, ou qui diminue Christ ou qui pollue l’évangile ou qui élève l'Esprit par rapport au Fils, n’opère pas par l’Esprit. Jonathan Edwards disait que le diable a l’inimitié la plus amère et la plus implacable contre le Christ. Jamais il ne permettra aux hommes d’avoir des pensées honorables pour Christ. Le diable cherche à déformer, confondre, supprimer et tordre les gloires du Fils de Dieu. Le diable cherche à éloigner l’attention du Fils de Dieu vers une fausse image du Saint Esprit tout en prétendant honorer Jésus.

Une vraie œuvre de l’Esprit produit l’opposé. Une vraie œuvre de l’Esprit exalte le vrai Christ dans toute prééminence glorieuse et la compréhension entière et exacte de Son évangile.

Si le mouvement charismatique était une œuvre du Saint Esprit, la gloire de Christ prévaudrait partout. Il serait dominé par Christ et tous les membres du mouvement fléchiraient les genoux devant le vrai Christ en croyant au véritable évangile. Les gens seraient humbles. Ils seraient joyeux. Ils auraient un esprit de sacrifice. Ils seraient confessionnels. Ils déclareraient Jésus Seigneur et eux-mêmes comme Ses esclaves. Ils se feraient des privations, porteraient leur croix et suivraient Jésus partout où Il les conduirait.

Pourtant c’est avec fierté que dans un livre Jack Hayford et un jeune homme nommé Moore annoncent que le mouvement charismatique se distingue par la prééminence du Saint Esprit. Je cite : « dans le potpourri pentecôtiste, une seule chose est commune à tous : leur passion pour expérimenter la présence et la puissance du Saint Esprit. »

Lorsque le Saint Esprit est la personne que l’on recherche, Son œuvre est rejetée. Christ est obscurci, les Ecritures sont dépréciées et une préoccupation des expériences de la contrefaçon imaginée comme provenant du Saint Esprit, sans qu’elles n’aient absolument rien à voir avec Lui.

Ephésiens chapitre 3 :14, « C’est pourquoi, je fléchis les genoux devant le Père, » c’est une prière de Paul « de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom, afin qu’Il vous donne, » c’est une prière de Paul. Voici le désir de Paul « qu’Il vous donne selon la richesse de Sa gloire, d’être puissamment fortifiés par Son Esprit dans l’homme intérieur ; »

Paul dit : « Je prie le Père et je Lui demande de permettre que Son Esprit vous fortifie afin que » son objectif « le Christ habite dans vos cœurs par la foi et que vous soyez enracinés et fondés dans l’amour, pour être capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et de connaître l’amour du Christ qui surpasse (toute) connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. Or, à celui qui, par la puissance qui agit en nous, peut faire infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à Lui la gloire dans l’Église et en Christ-Jésus, dans toutes les générations, aux siècles des siècles. »

Quelle est la prière de Paul ? C’est que l’Esprit vous conduise à une pleine compréhension de l’amour de Christ. Ici, le mouvement charismatique n’exalte pas Christ au dessus de tout en exaltant la fausse image du Saint Esprit qu’ils ont créé. Montrez-moi une personne obsédée par le Saint Esprit et je vous montrerai une personne qui n’est pas remplie du Saint Esprit. Montrer moi une personne obsédée par le Seigneur Jésus Christ, qui ne se lasse jamais d’apprendre, de l’aimer, épris de la gloire magnifique et cherchant à Lui obéir et à être comme Lui et je vous montrerai une personne remplie du Saint Esprit. Voilà à quoi ressemble une personne remplie de l’Esprit.

Ce mouvement est en fait en grande partie antéchrist. Je trouve vraiment effrayant les récits de visions de Jésus dans le milieu charismatique. Certains ont affirmé qu’Il arborait une tenue de pompier. D’autres L’ont vu avec une taille de 900 pieds. D’autres Le rencontrent régulièrement dans la salle de bain. D’autres L’ont vu danser à la poubelle. D’autres L’ont vu assis sur une chaise roulante dans une maison de convalescence. Certains ont eu une longue marche avec Lui au bord de la plage. Et ainsi de suite.

Un auteur charismatique dit : « peu de temps après que le Saint Esprit se soit révélé, j’ai vu Jésus. Puis j’ai demandé au Seigneur de m’amener dans Son lieu secret. J’étais allongé sur l’herbe et j’ai dit : ‘Jésus, pourrais-Tu T’allonger à côté de moi ?’ Nous étions là à nous regarder les yeux dans les yeux. Le Père aussi est venu et s’est reposé à côté de Jésus. »

Pure émotion, fantaisie bizarre, absolument rien à voir avec Jésus ou le Saint Esprit. Illusions ? Probablement. Mensonges ? Sûrement. Mais elles ne tirent pas leur source du Saint Esprit. Mais ce n’est pas que ces images bizarres comme celles que vous lisez dans Le Ciel existe pour de vrai, où il est prétendu qu’un enfant de 4 ans est allé au ciel et en est revenu et a décrit Jésus, et le cheval de Jésus et disant que Jésus est plus petit de taille que Michel. C’est très répugnant et même les hérésies à Son sujet sont encore pires.

Vous lirez à leur sujet dans le livre. Jésus n’est pas venu sur terre comme Dieu dans une chair humaine. Il ne disait jamais qu’Il était Dieu. A la croix, il avait pris la nature de péché de Satan, est mort spirituellement et est allé en enfer pendant trois jours. Le prédicateur de la prospérité Kenneth Copeland présente la façon blasphématoire et non biblique par laquelle Jésus est traité dans le mouvement de la Parole de Foi. Je cite : « Comment donc Jésus pouvait-Il dire à la croix ‘Mon Dieu ?’ Parce que Dieu n’était plus Son Père. Il avait revêtu la nature de Satan. Et je vous l’affirme, Jésus est au milieu de ce fossé. Il endure toute la souffrance que l’on peut endurer. Son petit esprit émacié est tout au fond et le diable pense qu’il L’a détruit, mais tout à coup Dieu a commencé à parler. »

Creflo Dollar, un autre défenseur de la Parole de Foi présente des irrévérences et questionnements similaires au sujet de la déité de Christ, et je cite : « Jésus n’est pas né parfait. Il a grandi dans la perfection. Vous savez, dans un passage de la Bible, Jésus, pendant un voyage, se trouva fatigué. Vous feriez mieux d’espérer que Dieu ne se fatigue pas, mais Jésus était fatigué. S’il était venu en tant que Dieu et s’était fatigué, il est dit qu’Il s’assit à côté du puits parce qu’Il était fatigué. Nous avons un problème et quelqu’un dit ‘Bien Jésus est venu comme Dieu.’ Bien, combien de vous savent que la Bible dit que ‘Dieu ne sommeille ni ne dort ?’ Pourtant dans le livre de Marc, nous voyons Jésus dormir à l’arrière de la barque. » Quelle est cette réflexion compliquée, irresponsable, ridicule ? Jeter un flou sur la déité de Christ. Il n’est pas venu comme Dieu.

Et le mouvement de la Parole de Foi est d’autre part coupable de s’ériger en dieu, eux et leurs adeptes. Kenneth Copeland prétend parler de la part de Dieu, tout comme Sarah Young dans ses livres stupides. Et il dit ceci. C’est Kenneth Copeland qui parle de la part de Jésus : « Ne vous gênez pas si les gens vous reprochent de penser que vous êtes Dieu. Ils m’ont crucifié parce que j’avais dit que j’étais Dieu. Je n’ai jamais prétendu être Dieu. J’ai juste dit que je marchais avec Lui et qu’Il était avec moi. Alléluia. »

Arrogance absolue, stupidité, gros mensonges, blasphème. Et où sont les charismatiques qui croient la vérité sur Jésus Christ pour rappeler ces gens à l’ordre et taire leur influence ? Seul l’esprit de l’antéchrist peut inspirer ce genre d’enseignement complètement non biblique.

Vous pouvez aller au-delà des idioties sur Christ, des hérésies sur Christ jusqu’à la déformation de l’évangile. Et la liste est vraiment longue. Nous savons pourquoi le Saint Esprit a été donné, pour convaincre le monde de péché, de justice et de jugement afin qu’ils croient au Seigneur Jésus Christ. Il est venu rendre témoignage de la vérité historique de l’évangile, comme le dit Actes 5. Il est venu revêtir de puissance ceux qui prêchent Son message du salut, 1 Pierre 1 :12. Nous connaissons l’œuvre du Saint Esprit. Et le Saint Esprit est fidèle à l’évangile. Le Saint Esprit ne déformera jamais l’évangile.

Alors partout où la dévaluation de l’évangile est visible, nous savons que ce n’est pas l’œuvre du Saint Esprit. Et je me permets d’être très franc. Tout mouvement qui embrasse le Catholicisme Romain n’est pas issu du Saint Esprit parce que c’est un faux évangile.

Pourquoi le font-ils ? Parce qu’il est fondé sur la même fausse expérience. Une doctrine saine est sujette à l’expérience spirituelle. De fausses expériences spirituelles, des formes erronées de l’évangile sont joyeusement acceptées. Le Renouveau Charismatique Catholique est né en 1967 lorsqu’un groupe d’étudiants a reçu, je cite, « Le Baptême » et ont débité un charabia, pas un langage.

Le mouvement a été officiellement reconnu par le Pape Jean Paul II. Pourquoi ? Parce que les Catholiques absorbent tout. C’est ainsi que grandit le système. Vous avez entendu le Pape récemment, « Hé, souhaitez un heureux retour à tout le monde à l’église. Homosexuels, pas de problème. Athées, vous irez au ciel aussi si vous donnez le meilleur de vous-mêmes. » Voilà le catholicisme romain. Il absorbe les hérétiques, la dissidence, tous ceux de l’extérieur. Construire le système. Pourquoi ? Parce que ce système a un roi qui est le roi des ténèbres.

Jusqu’à l’année 2000, il y avait 120 millions de catholiques charismatiques. Il y a bien plus de 500 millions de charismatiques dont globalement 1 sur 5 est catholique romain. Les catholiques charismatiques défendent une théologie catholique, une doctrine catholique et ils disent qu’un chrétien ne peut pas être justifié que par la foi, n’est-ce pas ? C’est par quoi ? Par les œuvres. Ils croient en l’efficacité des sept sacrements romains. Ils sont engagés dans l’idolâtrie de la messe catholique, cette horrible tentative d’essayer de re-sacrifier Christ. De façon idolâtre, ils vénèrent Marie et les Saints. Ils ont été totalement acceptés par les protestants et les pentecôtistes.

Pour quelles raisons peut-on le faire ? Faire des concessions avec le catholicisme ? C’est devenu fréquent dans le milieu évangélique contemporain. Voici un rapport. « Dix mille charismatiques et pentecôtistes ont prié, chanté, dansé, applaudi, acclamé sous le lien commun du Saint Esprit pendant une convention œcuménique de 4 jours l’été dernier. Près de la moitié des participants du congrès sur le Saint Esprit et l’Evangélisation Mondiale étaient catholiques. ‘Le Saint Esprit veut renverser les murs entre catholiques et protestants,’ dit Vinson Synan, le Doyen de la faculté de Théologie de l’Université Pat Robertson, président du congrès.

Si ce mouvement peut embrasser le catholicisme, ce n’est pas un mouvement du Saint Esprit. La théologie du catholicisme romain est corrompue, c’est un faux évangile. L’esprit derrière le Renouveau Charismatique Catholique n’est pas le Saint Esprit.

Non seulement eux. Il y a dans le monde 24 millions de Charismatiques qui appartiennent à un groupe qui peut être appelé le pentecôtisme uni. Qu’est-ce le pentecôtisme uni ? A des moments vous le voyez comme “Seulement Jésus.” Il renie la Trinité. Vingt-quatre millions renient la Trinité, environ un sur quatre aux Etats Unis. Que croient-ils ? Ils croient en ce que l’on appelle le modalisme : Il y a un Dieu et Il apparaît en trois modes différents, quelques fois Il est le Père, d’autres fois le Fils et d’autres fois encore Il est l’Esprit, mais jamais Il n’est les trois en même temps.

Il a ces trois modes sous lesquelles Il peut apparaître. Il y a un petit problème avec cela lors du baptême de Jésus. N’est-ce pas ? Je veux dire qu’il change vraiment vite de casquette. Mais dans le credo de Saint Athanase, il avait été établi que Dieu est Père, Fils et Esprit, trois personnes divines, égales, co-existantes. Le modalisme a été condamné tout au long de l’histoire de l’église comme étant une hérésie à un niveau de base qui attaque littéralement la nature de Dieu et vous éloigne de la possibilité du salut. Probablement le chef du pentecôtisme uni que vous connaissez est T.D. Jakes, qui renie la Trinité. Vous n’avez pas le Dieu vrai, vous n’avez pas le vrai Christ, vous n’avez pas le vrai Esprit.

Le modalisme –faites une recherche dessus- il y a un Dieu qui peut être désigné par trois noms différents. Il peut être appelé Père, Fils et Saint Esprit à différents moments. Ces trois ne sont pas des personnes distinctes. Il ne s’agit que de modes différents du même Dieu. Ainsi, Dieu peut être appelé Père en tant que créateur du monde et législateur. Il peut être appelé Fils en tant que Dieu incarné en Jésus Christ. Il peut être appelé Saint Esprit en tant que Dieu dans l’ère de l’église. De même, Jésus Christ est Dieu et l’Esprit de Dieu, mais non comme des personnes distinctes. Lors des Conciles de NICAEA, 325, Constantinople, 381, le modalisme avait été universellement condamnée comme étant une hérésie.

La plus grande église aux Etats Unis – j’imagine que vous pourriez l’appeler église avec un « é » minuscule – de Joel Osteen à Houston. Une variété d'universalisme superficielle et faussement doucereuse. L’universalisme a une position absolument contraire avec ce que disent les Ecritures. Quand on lui a demandé ce qu’il pensait des gens qui refusent d’accepter Jésus Christ, il a donné une réponse qui aurait pu sortir de la bouche du Pape François. "Bien, je ne sais pas si je crois qu’ils ont tort. Je crois – voici ce qu’enseigne la Bible, et du point de vue de la foi chrétienne, voici ce que je crois. Mais je pense que seul Dieu peut juger le cœur d’une personne. J’ai passé beaucoup de temps en Inde avec mon père. Je ne sais pas tout de leur religion, mais je sais qu’ils aiment Dieu. Et je ne sais pas. J’ai vu leur sincérité, donc je ne sais pas. Je sais – Je sais pour ce qui me concerne et ce que la Bible enseigne, je veux avoir une relation avec Jésus."

Une autre fois, on lui a demandé si les Mormons étaient de vrais chrétiens. Sa réponse était, « Bien selon moi ils le sont. Mitt Romney avait affirmé croire en Christ comme étant son sauveur et c’est ce que je crois, donc, vous savez, il ne me revient pas à moi de juger les petits détails. Donc je crois qu’ils le sont. »

Comprenez-vous l’impact pénétrant qu’il a ? Il est énorme ! C’est cela l’universalisme. En passant, le Mormonisme prétend avoir les mêmes phénomènes surnaturels que les pentecôtistes et les charismatiques expérimentent de nos jours. A la dédicace du Temple Kirtland construit en 1836 par Joseph Smith, Joseph Smith raconte que les phénomènes suivants se sont produits lors de la dédicace du Temple : les langues, la prophétie et des visions miraculeuses. Un autre témoin oculaire affirme et je cite : « Il y avait une grande manifestation de puissance comme le parler en langues, des visions, le service des anges. Comme au jour de la pentecôte, l’Esprit du Seigneur y a été déversé à profusion. Des centaines d’Anciens ont parlé en langues. »

Et voilà. Plus d’un demi-siècle avant le lancement du mouvement charismatique par Charles Parham, les Mormons font la même chose. Les Mormons, je vous le rappelle, pensent que Jésus est l’esprit-frère de Lucifer. Est-ce une œuvre du Saint Esprit ? Ça ne l’était pas dans le cas des Mormons et ça ne le sera pas pour ceux qui les suivent.

Ensuite, bien sûr une autre déformation majeure de l’évangile par les Charismatiques se trouve dans les promesses de santé-richesse du mouvement de la Parole de Foi. C’est un faux évangile. J’essaie de vous montrer tous les moyens par lesquelles vous pouvez attaquer une vraie Christologie. L’évangile de la prospérité – fausse – mais c’est le trait qui définit tout le pentecôtisme, à tel point que la majorité des pentecôtistes, plus de 90 pour cent dans la plupart des pays, défendent l’évangile de la prospérité. C’est la raison pour laquelle ce phénomène a grandi, parce qu’il ment en promettant succès, santé, richesse. Et il fait du pauvre sa proie.

L’évangile de prospérité n’a aucun intérêt à l’évangile biblique. Il n’offre que la prospérité financière, le bien-être physique aux désespérés, aux personnes désespérées. Il offre un confort charnel, des richesses terrestres, la réussite du monde à des millions de personnes qui donnent littéralement le peu qu’ils possèdent pour l’acheter. C’est le pire. C’est ce qu’il y a de plus moche. Faire des malades ses proies, faire des pauvres ses proies et s’enrichir en leur mentant. Y a-t-il quelque chose de plus pitoyable ? Pour ensuite l’attribuer au Saint Esprit ? Et en l’associant au nom de Jésus?

Les auteurs de cette perversion sont coupables de vendre un faux évangile, trafiquant des marchandises hérétiques. Les prédicateurs de la prospérité ont fait de la chrétienté une risée. Un écrivain dit : « l’évangile de prospérité est la version du combat professionnel du christianisme. » C’est lourd de sens. Mais d’autre part, les escrocs spirituels seront un jour punis pour leurs prétentions blasphématoires, Jude 13.

S’il fallait faire la somme de personnes connectées aux groupes hérétiques : les catholiques romains, le pentecôtisme uni et l’évangile de prospérité de La Parole de Foi ; le nombre s’élèverait à des centaines et des centaines de millions. C’est, en fait, la majorité dans le mouvement. Tout ceci rejoint, n’est-ce pas, notre point. Que fait une véritable œuvre du Saint Esprit ? Elle exalte qui ? Le Christ, Sa personne, Son œuvre, Son évangile.

Maintenant, quand vous aurez le livre et vous l’aurez, vous lirez encore plus de choses semblables pour exposer les déviations de ce mouvement.

Permettez que j’évoque les autres points et vous pourrez attendre jusqu’à ce que vous l'ayez lu. Le deuxième point, regardez les versets 4 et 5 de 1 Jean, chapitre 4. « Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous avez vaincu les faux prophètes, car Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. Eux, ils sont du monde ; c’est pourquoi leurs paroles viennent du monde, et le monde les écoute. »

Savez-vous pourquoi ce mouvement grandit ? Parce qu’il offre aux personnes dans le monde ce qu’ils désirent avoir. Il est mondain. Ils offrent ce que recherche le cœur non régénéré : la santé, les richesses, la prospérité. Il le présente sous toutes les formes possible. Ils peuvent leur donner une expérience de grande puissance émotionnelle. Ils peuvent les sortir de la torpeur de leur vécu quotidien. Ils peuvent les mettre dans une foule, allumer les lumières, mettre le vacarme avec la musique, et les élever dans une sorte d’expériences semblables à celles qu’ont les gens quand ils boivent pour s’échapper. Tout cela est du monde : la musique, les émotions, la libération, la liberté, les promesses de santé, de richesses, d’expériences extatiques, l’espoir d’une prospérité. « Eux, ils sont du monde ; » verset 5 « c’est pourquoi leurs paroles viennent du monde, et le monde les écoute. »

Vous avez là, énoncée, une description qui explique pourquoi ce mouvement fonctionne. Ce sont des hommes du monde s’adressant aux populations du monde au sujet des choses du monde. Rien à voir avec le Royaume de Dieu, rien, rien.

D’autre part, j’aime cela, nous avons vaincu le monde. Nous avons vaincu le monde ! Nous n’y sommes pas intéressés. N’entendent-ils pas l’avertissement ? « N’aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde. Car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la vie, ne vient pas du Père, mais vient du monde. Et le monde passe. »

Joel Osteen est auteur d’un livre, "Your Best Life Now" (Votre meilleure vie maintenant). Voilà. Voilà le message. Le seul moyen pour que votre meilleure vie soit ici c’est si vous allez en enfer, parce que si vous allez au ciel, votre meilleure vie n’est pas ici.

Et bien sûr cette forte musique émotionnelle porte les fausses promesses sur un ton stupide et engourdissant d’accomplissement de soi et de satisfaction personnelle qui peut même devenir sensuel. Le Saint Esprit ne pourvoit pas aux convoitises superficielles stupides d’un cœur déchu. Ce n’est pas ce que donne le Saint Esprit. Il apporte l’humilité, le brisement, la repentance, et produit en nous l’amour, la joie, la paix, la bienveillance, la bonté, la foi, la douceur, la maîtrise de soi, sans musique. L’attraction principale est le désir charnel.

Et avez-vous remarqué comment les prédicateurs font étalage de leur mondanité ? Comment ils l’exhibent ? Ils doivent le faire. C’est ainsi que l’histoire se vend. Regardez-moi. Voyez ce qui m’arrive. Cela pourrait vous arriver. Système de Ponzi. C’est une version spirituelle de Bernie Madoff. Neuf pentecôtistes sur 10 vivent dans la pauvreté. Neuf pentecôtistes sur 10 vivent dans la pauvreté. Plus de 90 pour cent de Pentecôtistes au Nigéria, en Afrique du Sud, en Inde et aux Philippines croient pourtant que Dieu accordera la prospérité matérielle à tous les croyants qui ont assez de foi. Quel mensonge !

Vous savez, l’évangile de prospérité est moralement plus répréhensible que les casinos de Las Vegas parce qu’il se déguise en religion. Ils amènent votre argent à Las Vegas mais vous vous y attendez parce que cela est dirigé par la Mafia. Vous ne vous attendez pas à ce que les gens qui représentent Dieu fassent la même chose ? Et envoyant la veuve mettre sa dernière pièce dans le tronc d’offrandes au temple, Il dit : « Ce Temple s’écroulera. Il ne restera pierre sur pierre. » Je ne sais pas ce que l’on vous a enseigné concernant cette veuve qui avait donné ses deux derniers centimes. Ce n’était pas un exemple de l’offrande du chrétien. Dieu n’attend pas que vous donniez vos deux derniers centimes et qu’ensuite vous rentriez chez vous mourir. C’est ce qui arrive à une veuve qui est sucée par la religion des œuvres. Elle essayait avec ses deux derniers centimes de s’acheter une place dans le royaume parce que c’est ce qui lui avait été enseigné. Et Jésus dit : « tout système qui suce les gens au point qu’ils n’ont plus rien avec un faux espoir s’écroulera. » Et cela arriva.

Permettez que je mentionne les autres. Je saute toutes les bonnes choses. Je saute l’histoire du prophète ivre dans mon bureau, mais vous pourrez la lire.

OK, troisièmement, très rapidement, je dois m’arrêter. La véritable œuvre du Saint Esprit tourne l’attention des personnes vers la Bible. Nous l’avons entendu de Conrad hier soir, n’est-ce pas ? La vraie œuvre du Saint Esprit consiste à tourner les gens vers la Bible, allez au verset 6. « Nous, nous sommes de Dieu ; celui qui connaît Dieu nous écoute ; celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas : c’est par là que nous reconnaissons l’Esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur. »

Comment reconnaître l’Esprit de Vérité de l’Esprit de l’erreur? Parce que l’Esprit de vérité conduit à quoi ? Aux Ecritures, à la Bible, à la Bible. C’est ainsi que nous reconnaissons. C’est ainsi que nous reconnaissons.

Écoutez Peter Wagner. « Certains s’opposent à la notion selon laquelle Dieu communique avec nous, supposant que tout ce que Dieu voulait révéler, Il l’a révélé dans la Bible. Ceci ne peut être vrai, toutefois, parce que rien dans la Bible ne dit qu’elle contient 66 livres. Il avait fallu quelques centaines d’années à Dieu pour révéler à l’église quels écrits devaient être inclus dans la Bible et quels écrits ne le devaient pas. C’est une révélation extra-biblique là. Et même jusque là les catholiques et les protestants s’accordent quand même sur le nombre. Au-delà de cela, je crois que la prière est symétrique. Nous parlons à Dieu et nous nous attendons à ce qu’Il nous parle. Nous pouvons entendre la voix de Dieu. Il révèle aussi de nouvelles choses aux prophètes comme nous l’avons vu. »

Jack Deere, qui fut professeur au Séminaire de Dallas et avec qui nous avions conversé dit ceci. Il avait enseigné au Séminaire de Théologie de Dallas, puis il est parti. Il dit : « La suffisance des Ecritures est une doctrine démoniaque. Afin d’accomplir le plus grand dessein de Dieu pour nos vies, nous devons pouvoir entendre Sa voix, aussi bien dans la parole écrite que dans la parole fraîchement dite du ciel. Satan comprend l’importance stratégique quand les chrétiens entendent la voix de Dieu, aussi a-t-il lancé une variété d’attaques contre nous dans ce domaine. » L’avez-vous compris ? Satan est celui qui les invite à être fidèles aux Écritures.

Il dit plus loin : « une des attaques les plus réussies de Satan a été de développer une doctrine qui enseigne que Dieu ne nous parle plus d’aucune autre manière si ce n’est la parole écrite. Sans ambages cette doctrine est démoniaque, même si des théologiens Chrétiens ont été utilisés pour la parfaire. » Démoniaque ? Le test a raté.

Un autre test, je le mentionne juste. « Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres ; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. » La vraie œuvre du Saint Esprit consiste à manifester l’amour de Dieu. L’amour envers Dieu, l’amour envers le peuple de Dieu. La véritable œuvre du Saint Esprit élève l’amour, l’amour biblique. Cet amour se manifeste vis-à-vis de Dieu dans une adoration pure, vraie, sainte. Et se manifeste vis-à-vis des autres par un désir sacrificiel humble de servir et d’édifier.

C’est une chose évidente à dire, et je termine. Dans le mouvement charismatique, tout tourne autour de moi, pas de vous. Les dons sont pour moi, pour m’édifier. Les prières sont pour moi, pour que j’aie ce que je veux. Je m’attache à ce faux système pour avoir ce que je désire. Il manque d’amour. Jonathan Edwards a écrit à ce sujet. Il y a un semblant d’amour par la foi qui existe parmi ceux qui sont dans ce mouvement, mais il est tout sauf sacrificiel. Là où vous avez mysticisme et matérialisme mélangés, vous avez des attitudes égocentriques. Il s’agit de ce que je ressens, expérimente, reçois, acquiers, il s’agit pour moi d’avoir ce que je veux. C’est un amour de soi infantile, un matérialisme à sang froid, et l’égoïsme est déguisé en œuvre du Saint Esprit.

Nous n’avons pas besoin de spéculer. Pas du tout. Nous avons les tests. Regardez juste les tests, mesurez le mouvement, usez de discernement comme les nobles Béréens, et tout deviendra claire à nos yeux.

Je veux terminer en lisant 2 Jean 7: «Car dans le monde sont entrés plusieurs séducteurs, qui ne confessent pas Jésus-Christ venu dans la chair. Voilà le séducteur et l’antéchrist. Prenez garde à vous-mêmes, afin de ne pas perdre le fruit de notre travail, mais de recevoir une pleine récompense. Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine du Christ, » la vérité au sujet de Christ « - n’a pas Dieu ; celui qui demeure dans la doctrine, » au sujet de Christ « - a le Père et le Fils. Si quelqu’un vient à vous et n’apporte pas cette doctrine, » cette vraie doctrine, « - ne le recevez pas dans votre maison et ne lui dites pas : Salut ! Car celui qui lui dit : Salut ! Participe à ses mauvaises œuvres. » Un avertissement contre toute acceptation œcuménique de ceux qui ont une Christologie aberrante.

Père, nous te remercions de ce que nous avons pu voir ces choses à la lumière des Écritures ce matin. Nous ne voulons pas avoir le sentiment d’être plus intelligents que les autres ou mieux que d’autres personnes. Nous avons reçu la grâce. Nous avons reçu la vie du ciel et nous Te rendons toute la louange et toute la gloire, autrement nous serions dans l’obscurité autant que ceux qui sont trompés par ce mouvement. Merci pour Ta grâce.

Seigneur, honore Ton nom. Donne gloire à Ton nom. Met fin à ce qui Te déshonore. Et que la vérité pure luise au milieu de ces mensonges et tromperies. Mets Satan sous nos pieds, et que Christ soit élevé et attire tous les hommes à Lui. Nous prions en Son nom.

Amen.

 

FIN.

 

 

This sermon series includes the following messages:

Please contact the publisher to obtain copies of this resource.

Publisher Information
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time

Welcome!

Enter your email address and we will send you instructions on how to reset your password.

Back to Log In

Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize
View Wishlist

Cart

Cart is empty.

Donation:
Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Back to Cart

Checkout as:

Not ? Log out

Log in to speed up the checkout process.

Grace to You
Unleashing God’s Truth, One Verse at a Time
Minimize